Vous êtes ici >> Actualités

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Actualités

MACRON SAUVERA-T-IL LE CONGO-BRAZZAVILLE DE LA DICTATURE ?

Envoyer Imprimer PDF

La question s’est posée depuis la candidature d’Emmanuel MACRON à l’élection présidentielle. L’intelligentsia congolaise de France s’est lancée dans une sorte de marchandage politique qui se résume à peu près en ces termes « on te soutient, tu nous aides à faire le dictateur SASSOU …».

Utopie ou réalité ? Le gouvernement congolais promet du gaz à gogo dans six mois !

Envoyer Imprimer PDF

Note de DAC Presse : Actuellement au Congo, on observe une pénurie de gaz et de carburant. Pourquoi les Congolais doivent-ils patienter jusqu'à la fin de l'année afin de se procurer du gaz butane ? Pourquoi le gouvernement de Sassou Nguesso n'a-t-il pas anticipé sur le stockage ou sur la commande d'un butanier en connaissant la capacité de production de la CORAF ? Il s'agit simplement d'une gestion chaotique du Congo-Brazzaville par le clan Sassou d'où une dégradation généralisée de la situation économique et sociale du Congo-Brazzaville. Ce sont les congolais qui souffrent. Pas les membres du clan Sassou et leurs familles.

Chronique littéraire de la poésie de Paul NZo Mono : Si patrie en était une !

Envoyer Imprimer PDF

En juin dernier, je me suis rendu à Lyon, invité par une importante association congolaise de cette ville à l’occasion de journées culturelles savamment préparées. En faisant la tournée de l'espace de la rencontre à mon arrivée, j’ai découvert un stand de livres copieusement fourni et animé par un homme qui semblait vraiment concerné par la chose. En m’entretenant avec ce dernier, il m'apprit qu'il était poète.

L’essentiel est le bien être des congolais : Faire de l’éducation une priorité.

Envoyer Imprimer PDF

« Si la bêtise est au pouvoir, pourquoi la vertu, la bonne gestion, les grandes idées seront-ils ravalés au rang de l’exclusion ? »

PCQP-Congo salue la décision de Clément Mouamba de suspendre la collecte de la taxe maritime

Envoyer Imprimer PDF

La coalition Publiez ce que vous payez Congo a apprécié favorablement la décision du Premier ministre Clément Mouamba de suspendre la collecte de la taxe maritime. Cette taxe concerne les bateaux qui chargent le pétrole congolais au large de Pointe-Noire. Elle avait toujours été versée à la Société congolaise des transports maritimes (SOCOTRAM), et non directement au Trésor public.

Page 1 sur 307