Vous êtes ici >> Actualités

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Actualités

Congo-Brazzaville : Un bilan en trompe œil 2 : Quelle politique de redistribution sociale des richesses ?

Envoyer Imprimer PDF

Les congolais ne croient plus au Père Noël. Depuis 13 ans, les années passent et malheureusement se ressemblent car leurs portes monnaies subissent sans cesse les effets pervers d’une crise qui ne dit pas son nom. Une petite musique soucieuse orchestrée par un son de repli sur soi, de tristesse de colère mais surtout d’inquiétude. Comment faire pour passer les fêtes de fin d’années en ayant assuré ne fusse qu’un repas dans la journée ? Faut-il le marteler de nouveau qu’il y a urgence de s’intéresser davantage aux situations des plus démunies qui croupissent au seuil du dénuement ? Cette population livrée à elle-même a assez du déni de reconnaissance par le gouvernement de leurs conditions dégradantes au jour le jour.

BMA : Justice ou spectre de la violence ?

Envoyer Imprimer PDF

Si la cour de cassation de Paris autorise définitivement la poursuite et la condamnation des auteurs congolais des BMA, les va t-en guerre, hommes de mains du clan SASSOU et autres barbouzes brandissent de nouveau le spectre du retour à l’instabilité, à la politique de la terre brulée bref à la guerre civile. Cette idée amène de nombreuses personnalités issues de la majorité présidentielle actuelle à demander l’annulation de ce probable procès pour préserver la paix. Peut-on se permettre de monnayer notre liberté, notre conscience, les sacrifices des milliers de personnes et notre soif de justice pour une fausse paix ?

Congo-Brazzaville: Un bilan en trompe œil.

Envoyer Imprimer PDF

Trois mille six milliards six cent cinquante trois millions (3.006.653.000.000) de francs CFA soit environ  dix sept milliards cinq cent trente neuf millions six cent mille (17. 539.600.000) en plus du budget précédent (2010)  qui était de deux mille huit cent trente et un milliards deux cent cinquante sept millions (2831.257.000.000) de francs CFA, soit une augmentation de 6,12%. C’est le nouveau budget de l’Etat exercice 2011 que vient d’adopter ce Lundi 13 décembre à Brazzaville par  le Senat congolais. On est là dans la démesure totale au regard des programmes initialement consentis pour l’ancien budget dont les résultats sont plus que décevant diront certains. Pour d’autres,  il s’agirait tout simplement de la poursuite du programme baptisé ‘‘chemins d’avenir’’ qui exige dans sa concrétisation des investissements faramineux. Investissement qui engloberait cette fois-ci la modernisation des infrastructures de premières nécessités en l’occurrence : système éducatif, sanitaire, social, création d’emplois... Le tout dans la poursuite sans relâche de l’opération de la municipalisation accélérée.  C’est dire  que la continuité de ce qui a été déjà fait et qui pourtant ne satisfait pas les populations congolaise, car très loin de leurs attentes,  primes sur l’orientation d’une nouvelle politique.

Vision d’un Congo-Brazzaville nouveau !

Envoyer Imprimer PDF

Le malaise actuel des Congolais tient pour une large part au fait qu’ils vivent dans une société devenue anachronique. Des réunions et des symposiums sont organisés pour ne pas agir, pour fuir et occulter la réalité. L’espoir de toute la jeunesse est bloqué et une vocation au chaos (K.O.) se confirme tous les jours. La jeunesse a du mal à clarifier son avenir qui en vaille la peine avec un faible pouvoir d’achat.

COTE D’IVOIRE: Où est la vérité ?

Envoyer Imprimer PDF

 

La situation dramatique et traumatisante que traverse en  ce moment ce pays frère ne peut réjouir aucun africain.

Page 320 sur 320