20/10/2017

Dernière mise à jour06:52:55 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture MANDO NEGRO « Kwala-Kwa »

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

MANDO NEGRO « Kwala-Kwa »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Il fut l’instigateur d’un style, un son, un mouvement.

 

C’est à ce groupe que revient le mérite de s’être le premier libéré du schéma un peu figé des orchestres de son époque pour apporter une dynamique et obtenir un grand succès auprès des jeunes, comparable à l’orchestre Negro Succès de Bavon Marie Marie à Kinshasa.

A l’origine, et à l’initiative d’Alphonse Mpassi Mermans, une formation musicale voit le jour en 1957 à Baratier (département du Pool), sous l’appellation : « Elengui Jazz ». Sur la demande de Mpassi, c’est Barthélémy Samba « Sabou Bathel » qui est nommé chef de la jeune formation qui compte en tout, neuf musiciens :

Barthélémy Samba Sabou Bathel

Alphonse Mpassi Mermans

Ange Bintsangou

Simon Meya

Gabriel Bikandou

Pascal Wenamio

Charles Nsongela

Marc Batamio

Edmond Moyo

Les conditions sociales, les instruments de fortune, ne permettent pas au groupe de fonctionner convenablement. Au terme de trois ans, en 1960, la formation musicale juge utile de se restructurer et de changer de nom : « Elengui Jazz » devient « Amigo Band ». Une sacrée trouvaille qui a pour but, une volonté de changement, à la recherche d’une rythmique plus dynamique pour ses productions.

1961, « Amigo Band » est à nouveau associé à un genre de création qui se révèle être bien plus qu’un exercice de style. L’introduction d’une mandoline dans le groupe, lui confère une fois de plus, un nouveau nom ; « Mando Negro », ou (Mandoline nègre), et pour la circonstance, trois musiciens s’y ajoutent : José Missamou, Jacob Massamba et Lezy. Malheureusement, ce trio nouvellement venu sera relevé en 1963, année au cours de laquelle (Juillet 1963), Mpassi Mermans, alors chef d’orchestre, abandonne le navire pour voler au secours des Bantous de la capitale qui viennent de perdre Nedule « Papa Noël », qui a rejoint Joseph Kabaselle à Kinshasa.

En 1964 Mando Negro reprend du service avec des jeunes talents qui vont changer la physionomie du groupe. Ce sont : le guitariste Ignace Nkounkou « Master », les chanteurs Fidel Zizi Babindamana et Didi Siscala. L’intégration en 1965 du talentueux guitariste rythmique Ngoumba « John Tamponé bango » (venu directement d’OK band), va cimenter l’aventure musicale de Mando Negro.

En 1968, l’orchestre s’installe à Pointe-Noire. La ville océane va permettre aux remarquables musiciens à beaucoup plus de travail et de succès, pour s’offrir le pseudonyme de « Kwala kwa » (rien que le « Makwala », nom d’un poisson de mer). Au sommet de sa gloire, Mando Negro représente brillamment en 1968, la région du Kouilou, à la deuxième semaine culturelle de Brazzaville. Puis, c’est de nouveau Brazzaville qui va servir de base à l’orchestre. Il s’installe confortablement au « Choisis Bar » à Moungali. Cette période sera suivie par le placement au compteur, des albums à grand succès comme « Voiture ya occasion », « Cimetière ya mabala », « Anonso », « Buku ya l’Etat », « Massamba », etc.

C’est vers la fin des années 70, que Mando Negro va connaître sa descente aux enfers. Les départs en cascade des musiciens, va entrainer au début des années 80 la fin de l’orchestre qui a fait tant rêver les mélomanes congolais et africains. L’ensemble de son œuvre a eu une énorme influence sur de nombreux musiciens de son époque.

Clément Ossinondé


 

Commentaires  

 
0 #4 Smithe220 30-08-2017 22:02
At this time it seems like Movable Type is the best blogging platform available right now. from what I've read Is that what you are using on your blog? abeaeeedakbakea e
Citer
 
 
0 #3 Smithg691 30-08-2017 22:02
You have an incredibly nice layout for your blog, i want it to utilize on my site also . eeabgddfbdaddfk f
Citer
 
 
0 #2 Smithk134 30-08-2017 22:01
It is rare for me to uncover something on the web thats as entertaining and intriguing as what you have got here. Your page is sweet, your graphics are great, and whats much more, you use source that are relevant to what youre saying. That you are undoubtedly one in a million, well done! afggdafgdcggeed d
Citer
 
 
0 #1 DortheaQqeeg 22-03-2017 16:39
I see your page needs some unique & fresh articles.
Writing manually is time consuming, but there is solution for this.
Just search for - Masquro's strategies
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir