21/10/2017

Dernière mise à jour06:52:55 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Deux pays, Deux livres, Deux éditeurs, Un auteur: Clément Ossinondé

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Deux pays, Deux livres, Deux éditeurs, Un auteur: Clément Ossinondé

Envoyer Imprimer PDF

Mémoire vivante de son évolution, Clément Ossinondé raconte 52 ans d’histoire de la Rumba congolaise, sur les deux rives du Congo, à travers deux ouvrages dédiés.

Figure emblématique de la musique Congolaise, Clément Ossinondé s’est fait le pourfendeur de ses sonorités entraînantes, dont l’histoire est aussi vieille qu’elle est diverse. A travers de nombreux articles autour du thème de la Rumba congolaise, le patriarche s’est donné pour mission de promouvoir - notamment en les mettant en valeur – tous les acteurs qui contribuent à pérenniser l’essence de cette Rumba; à lui redonner ses lettres de noblesse ou à la moderniser afin qu’elle traverse aisément les époques et les âges. Clément Ossinondé aime la musique congolaise, qu’il détaille en véritable connaisseur. Il a en a fait un leitmotiv, et bien plus une passion qu’il aime à partager. On comprend dès lors pourquoi, il y a consacré deux ouvrages, qui sont à paraître prochainement en librairie. Dans ces deux livres, l’auteur retrace avec force et détails les origines et l’évolution de la musique congolaise à travers 52 ans d'histoire, de part et d’autre des rives du Congo, entre deux pays frères et amis, la République du Congo et la République Démocratique du Congo. A lire absolument!!!

 

1er livre: 52 ans de musique congolaise en République du Congo – Brazzaville – Edition ICES Essonnes France

La musique congolaise moderne a aujourd’hui conquis partout droit de cité. Portée par sa puissance créatrice, son dynamisme de musique de danse, elle a pris des visages multiples, envahi les domaines les plus variés au point où ses sources se sont affirmées, nos masses s’y reconnaissent. Le Congo-Brazzaville est sans conteste l’un des grands berceaux de la musique africaine moderne au regard du rayonnement de ses musiciens et surtout de la variété des styles exploités. Le rayonnement de la rumba congolaise a conquis le monde et elle ne cesse jusqu'ici de s’imposer au fil des temps. Il nous reste, et cette tâche incombe aux opérateurs culturels pour que la musique soit une force décisive au service du développement économique et social, et qu’elle constitue pour les musiciens congolais le plus sûr des moyens de rattraper notre retard dans la meilleure utilisation des artistes à travers des actions précises et ordonnées au plan régional et international. Il va s’en dire, qu’au cours des 52 dernières années, le parcours musical congolais, retracé par un de ses meilleurs connaisseurs – Clément OSSINONDE - qui est très riche se résume par les faits significatifs, chronologiquement repartis en cinq décennies: de 1960 à 2012.


2ème livre: 52 ans de musique congolaise en République Démocratique du Congo – Kinshasa – Edition Edilivre – France

Après le premier volume des 52 ans de musique congolaise en République du Congo-Brazzaville, Clément Ossinondé, dans son travail de chroniqueur musical, a su rassembler dans ce volume les principaux éléments qui ont constitué l’actualité musicale dans la République Démocratique du Congo de 1960 à 2012. Retracer l’actualité musicale des 52 décennies dans une brochure à tous les aspects du génie de son auteur, tel est le but aussi ambitieux que sincère du chroniqueur musical Clément Ossinondé, pour la promotion de la musique congolaise de la RDC et destiné surtout à célébrer – après l’album centenaire du chanteur Ferre Gola – le 52ème anniversaire de la République démocratique du Congo. Réunissant tous les faits saillants, les musiciens, les orchestres les plus divers, ce livre par son hétérogénéité même, est un reflet assez fidèle de l’univers musical congolais : la description de toutes les caractéristiques, toutes les nuances du charme de l’œuvre des musiciens de la R.D.C, anciens et nouveaux sont illustrés ou parfois opposés: le raffinement, la sophistication avec le chant de Koffi Olomide ; la spontanéité, la simplicité irrésistible du genre «Lolaka » de Fallly Ipupa ; la délicatesse et la minutie avec Ferre Gola; la robustesse rythmique de Werrason; l’engagement social avec Papa Wemba ; la tradition des airs tradi-moderne avec Staff Benda Bilili; la nostalgie avec les vétérans tel que le guitariste Lutumba Simaro,; la vivacité toujours intacte avec la chanteuse Mbilia Bel, le ténor JP Mpiana… Et la Rumba, bien sûr axe essentiel de ce long parcours à travers ce livre cinquantenaire.

A tout seigneur tout honneur ! Signalons donc les précieuses contributions des principaux journaux spécialisés dans la musique Starducongo, Mbokamosika, Afriquechos, digital Congo, dac-presse ou encore Okapi.

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir