Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture La présidente Arlette Loukakou & « Bana Brazza ». Mission accomplie !

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

La présidente Arlette Loukakou & « Bana Brazza ». Mission accomplie !

Envoyer Imprimer PDF

Une réussite sans conteste

Plus que jamais, les soirées de « Bana Brazza » affichent la diversité, les bonnes surprises et un accueil que les invités apprécient vivement la richesse des programmes.

A l’image de la fabuleuse attraction du samedi 25 mai 2013 à Bobigny, l’association « Bana Brazza » a déployé au cours de toute la soirée son savoir faire en matière d’animation culturelle. Une forte progression dans la qualité du spectacle artistique, qui a permis une véritable communion entre les vedettes de la chanson congolaise, de la mode et le public qui a fait salle comble. Notamment, les vedettes de la chanson congolaise; Loko-Massengo, Pierrette Adams, Dino Vangu, Lo-Benel, Théo Blaise Kounkou, Fernand Mabala et Rovias Adampoth, d’une part et le défilé de mode de la styliste Nadia Galiba présenté par Nzoumbablog-Culture, d’autre part. Notons également, l’organisation par « Bana Brazza », d’une grande tombola qui a vu entre autres prix, le voyage par EcAir, Paris-Brazzaville (aller-retour) gagné par le chanteur Loko-Massengo.

Une place toute particulière pour la fête des mères.

L’initiative prise pour dédier cette manifestation à l’intention des mères et à l’occasion de leur fête internationale a été à l’unanimité bien appréciée, par les membres de l’association « Bana Brazza », dont une partie des membres est composée des femmes. Ces dernières ont d’ailleurs permis au collectif de répondre aux enjeux liés au développement des activités caritatives.

Les recettes de la présidente, Arlette Loukakou

Si la recherche du rendement a été à tout prix le moteur d’Arlette Loukakou, présidente émérite de « Bana Brazza », on peut tout à fait reconnaître qu’elle a initié plusieurs recettes, qui ont produit une révolution silencieuse, et qui ont irrigué toute sa fonction depuis la création de l’association en 2011. Il s’agit de prendre en compte l’exécution harmonieuse des tâches planifiées. Son allocution à l’ouverture de la manifestation a constitué un point précieux sur le bon choix fait pour conduire l’association sur la voie du progrès.

Le Show musical !

Les musiciens associés à la manifestation, et qui l’ont animée tour à tour, ont été parmi ceux qui connaissent depuis, une côte de popularité sans cesse croissante :

- Pierrette Adams. Il faut dire que l’extraordinaire chanteuse congolaise a bien réussi à trancher ses amarres et à inviter la tempête rythmique sur la piste, avec « Pas possible Mati », sa chanson phare du moment.

- Lo-Benel. Devant un public qui lui est entièrement acquis, la plus belle voix du moment, est allée jusqu’au bout de son art. Un point précieux a marqué sa prestation ; l’une des chansons de son prochain album ; « Bakozela trop ».

- Loko-Massengo a démontré une fois de plus, les évolutions historiques du tempo Madjesi/Rumbaya dans un modèle de rigueur et de musicalité. « Beauté noire » sa chanson fétiche a montré tout de suite l’envie du public d’exhiber les pas des « Trio Madjesi » des années 70.

- Théo Blaise Kounkou et Fernand Mabala qui sont passés maîtres dans l’art de faire monter la tension, n’ont malheureusement pas eu le temps de faire exploser le tempo. Ils ont été victimes de l’ampleur du programme qui n’est pas allé à son terme.

Ceci étant, fantastique a été la prestation de ces musiciens enracinés tous dans la « Madre Rumba ». Ils ont prouvé qu’ils étaient les fidèles héritiers de « Bakolo Miziki » (les précurseurs). Les œuvres interprétées ont visé autant à mettre de la sauce, à maintenir le public en haleine jusqu’au petit matin.

« Bana Brazza » a tenu son pari: Mission accomplie.

Au final, le festival « Bana Brazza » a constitué un point commun entre les membres, les sympathisants et les invités. Chacun d’eux a obtenu sa part de gaieté dans l’atmosphère magique qui a caractérisé cette soirée. Dans l’histoire désormais, les évolutions d’adhésion seront en progression permanente. Aussi, le bureau exécutif a lancé un appel aux femmes et aux hommes de bonne volonté à le rejoindre pour renforcer le dispositif caritative de l’association.

Contact: web: www.banabrazza.fr – e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - facebook: banabrazza

Clément Ossinondé, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir