Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Tchico Tchicaya est de retour

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Tchico Tchicaya est de retour

Envoyer Imprimer PDF

Six ans après son dernier album « Rosa Rosa » réalisé en 2004  en  Australie

«  De Brazzaville - Kinshasa - Sydney  », tel est le  titre du nouvel  album de TCHICO-TCHICAYA, avec son groupe « MALOANGO-MUSICA ». Cet album ouvre une nouvelle ère dans la conquête du public mélomane australien où il fait recette actuellement. L’Australie, que l’ancien chanteur de Manta Lokoka et des Bantous de la capitale, a séjourné pendant plusieurs années.
Climats denses, déchirement des sons, voix perchée, dans un timbre langoureux, la musique de TCHICO TCHICAYA rassure de prime abord par sa cadence. Une volonté de séduction qui fascine et qui entraîne une véritable adhésion.

Le nouvel album de TCHICO-TCHICAYA et « MALOANGO MUSICA », contient d’heureuses surprises, des chansons travaillées, un sens de la recherche acoustique, qui présente comme l’un des albums les plus achevés de la nouvelle tendance de TCHICO, ni mode, ni retro, mais simplement créative. Une compilation intéressante, voire indispensable pour la place primordiale qu’elle accorde d’abord à ce qu’a été la société congolaise sur les deux rives du fleuve Congo dans les années 50 « Génération ya ba yankee » puis  l’hommage rendue à la trajectoire inédite du parcours de l’artiste « Brazzaville-Kinshasa-Sydney »

Produit par lui-même sous  le label  « AFRICAN-RYTHMS », TCHICO  a réuni la crème  des meilleurs musiciens de studio qui composent actuellement son « MALOANGO MUSICA » : ELBATOP, Claude DJUNNY,  Abby SURYA, Danielle FATY, Victoire BALENDA  (chœurs) – Olivier TCHIMANGA, Léo BUECADZI, TCHICO (guitares)  Serge KIBANGU, JOHN, SHANTA-SHANTA, BIZOU « bass » (guitare basse) – Cédric COMPA (cuivre) – DAVIDSON (claviers) – Daniel MAK, SHANTA-SHANTA (batterie-congas).  Avec ce groupe des techniciens, dont les qualités instrumentales vont de pair avec les voix. Le son « MALOANGO MUSICA » est désormais en place.

I - MANTA LOKOKA, TOUT UN SYMBOLE

TCHICO-TCHICAYA, on le sait a fait ses premiers pas en musique dans l’orchestre MANTA LOKOKA de Pointe-Noire en 1969, sous la direction du saxophoniste Paul  NGOMBE « Pincky ». Dans ce groupe il marque sa présence par la sortie  de « Theresa-Rina » et « Santa-Maguy », deux chansons dont le travail sur les harmonies  vocales était remarquable.

II - BANTOUS DE LA CAPITALE, UNE EXPERIENCE UNIQUE

1972, TCHICO-TCHICAYA, est agréablement surpris, par le crédit que lui accorde les doyens  de la musique congolaise, Nino MALAPET et ESSOUS qui lui garantissent toute leur confiance. Il compte désormais, avec Côme MOUNTOUARI « Cosmos », Pamelo MOUNK’A, la meilleure ligne d’attaque des BANTOUS  en 1972. Il va d’ailleurs maintenir le cap après le départ de ces derniers dans  l’orchestre «  LE PEUPLE du Trio CEPAKOS » , en maintenant  haut le niveau des Bantous, par la sortie de  « Isabelle », une des plus belles chansons de cette année, et qui avait hissé TCHICO-TCHICAYA  au sommet de sa popularité.

Avec Les Bantous, TCHICO-TCHICAYA  participe pendant quatre ans (1972-1976) à de nombreuses  belles aventures dans le domaine de la world music, notamment  en Afrique, en Europe et  particulièrement à Cuba (1974-1975) où il donne le meilleur de lui-même dans des thèmes qui ont montré à l’évidence  son attachement pour la « Rumba » et la « Salsa ».

III - NIGERIA, UN VRAI TREMPLIN POUR LA REUSSITE DANS L’AFRO-BEAT

1976 – TCHICO-TCHICAYA  se tourne vers «L’Afro-beat ». Les réels succès en rendant le genre populaire, l’encourage sans doute à entamer une carrière solo. Il choisi le Nigéria. Dans cet Etat, il élit  domicile cinq ans durant (1976-1980). Chanteur recherché, il s’illustre à son avantage en compagnie d’un groupe « LES  EVADES DE  PONTON LA BELLE », apparaissant  sur le devant de la scène et ayant gravé le best seller nigérian : « Mamy-Rosa », vendu à plus de 800.000 exemplaires, et  du coup premier disque d’or. En 1977, il récidive avec « From Congo to Nigéria », 2ème disque d’or. Alors même qu’il touchait agréablement le public « afro-beat », TCHICO-TCHICAYA quitte le pays.

IV - ABIDJAN : UNE PLATE FORME DES RENCONTRES AVEC DES ARTISTES DE RENOM

1981 - TCHICO-TCHICAYA vise de nouveau avec grand succès la clientèle « Rumba-soukous » » de la Côte d’Ivoire, et enregistre, notamment le superbe album  «L’heure a sonné  Régina », 3ème disque d’or qui sont en fait ses chevaux de bataille. Trois bonnes années en Côte d’Ivoire (1981-1983) où il est devenu une figure familière de la capitale Abidjan, au même titre que les têtes d’affiche de cette époque : François LOUGHA, Mory KANTE, Salif KEITA, Ernesto DJEDJE, Pierre AMEDE, Albert DOH, BAILLY SPINTO, AICHA KONE, etc

Toujours à Abidjan en 1982,  avec le même soin de réalisation, et  plus de volonté de présenter des thèmes inédits, TCHICO-TCHICAYA sort son 4ème gros succès « Jeannot où est le sérieux » qui sera consacré meilleure chanson de l’année 1982 et n°01 aux hit-parades des radios et télévision d’Afrique de l’ouest. La suite passionnante de la carrière musicale de TCHICO-TCHICAYA  est une série des grandes tournées en Europe, en Australie et à l’Ile de la REUNION, qui ont permis au public de ses trois contrées de découvrir l’un des plus talentueux « folk-soukous-machine » de la génération des années 80.

V - PARIS, UNE REFERENCE EN TERMES DE REUSSITE

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


1983 – Souhaitant promouvoir sa production au plan international, TCHICO-TCHICAYA  trouve mieux de s’installer à Paris. Avec lui son ami et guitariste soliste, le regretté, Denis LOUBASSOU. Sur place, il enchaîne une série de groupes pour lesquels il change de nom toutes les fois qu’il désire exploiter  dans ses compositions personnelles, la Rumba de manière différente et originale. : «LES  OFFICIERS OF AFRICAN MUSIC », « Le KILIMANDJARO », puis le « SOUKOUS- MACHINE » qui a fait des ravages dans les concerts à travers l’Europe.  Au répertoire, « « Dynamic afro soukous » un chef-d’œuvre  d’une grande importance, puisqu’il fit connaître, le groupe aux amateurs et aux professionnels de musique, en Martinique et en Guadeloupe où il est resté longtemps n° 1 au hit parade des Caraïbes.

1987 –  TCHICO-TCHICAYA compte non seulement parmi les meilleurs « premiers solo » de grand groupe mais parmi les auteurs compositeurs les plus inventifs de sa génération, dans un style directement issu de la « Rumba soukous », les titres : « Soukous machine », « Cocktail tropical » et « Ambiance à Paris » reflètent bien la passion qui l’habite alors et la réelle modernité de son expression, ancrée dans la tradition bantoue.

VI - AUSTRALIE : S’IMPOSER COMME LE VERITABLE PRECURSEUR

1994 –  TCHICO- TCHICAYA fait partie de ces rares musiciens congolais ayant participé au petit mouvement migratoire qui devait amener quelques musiciens congolais  en Australie, et il est l’un des tous premiers à avoir conquis les publics mélomanes de Sydney et de Melbourne, à travers des  grands festivals au cours desquels il a su  parfaitement mettre en valeur, l’éternelle  modernité du style « Rumba-Soukous ». Deux titres vont couronnés sa grande expérience : Année 2000, Premier prix du meilleur groupe de live d’Australie, « MALOANGO-MUSICA », puis « MICRO D’OR  », prix du meilleur chanteur attribué à TCHICO-TCHICAYA.

Entre 1994 – 2009, TCHICO-TCHICAYA et son groupe qui porte depuis l’année  2000 le nom de « MALOANGO MUSICA » (pour honorer le Royaume Loango) se produit régulièrement en Australie, à l’Ile de la Réunion et en France. Sa carrière musicale se déroule honorablement  et l’aboutissement de son nouvel album « Brazzaville-Kinshasa à Sydney » va assurément le relancer dans les circuits actuels: « Rumba-Soukous » / Coupé-Décalé » / «Afro-beat », donc plus large.

Enfin cet album intimiste, superbement enregistré, est une pièce irremplaçable de « Soukous-décalé » acoustique. La virtuosité de TCHICO-TCHICAYA au chant et à la guitare, est époustouflante, s’exprimant tout au long de splendides  compositions : « Affaire coupé décalé »,  « Vivi la congolaise », « Maloango-Musica », « Bolingo ya distance…. Ne vieillira sans doute jamais.

Clement.ossinonde@sfr.fr

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Commentaires  

 
0 #9 videos engraçados 23-03-2016 01:29
My partner and I stumbled over here different web page and thought I may as well check
things out. I like what I see so now i am following you.
Look forward to exploring your web page again.
Citer
 
 
0 #8 รับทำ SEO 30-11-2015 02:18
What's up to every , because I am really keen of reading
this weblog's post to be updated regularly. It carries pleasant data.
Citer
 
 
0 #7 Music 25-10-2015 13:24
I recommend search awesome house new music reviews and video.
Best hot music subscribe on artist...
Citer
 
 
0 #6 viagra online 10-12-2014 05:58
With havin so much written content do you ever run into any problems of plagorism
or copyright infringement? My site has a lot of exclusive content I've either created myself or outsourced but it looks like a
lot of it is popping it up all over the internet without my permission.
Do you know any solutions to help stop content from being ripped off?
I'd genuinely appreciate it.
Citer
 
 
0 #5 buy viagra online 10-12-2014 03:16
Exceptional post however , I was wondering if
you could write a litte more on this topic? I'd be very grateful if you could
elaborate a little bit further. Appreciate it!
Citer
 
 
0 #4 viagra online 09-12-2014 08:45
Thanks for a marvelous posting! I truly enjoyed reading it, you are a
great author.I will make sure to bookmark your blog and will come back very soon. I want to encourage one to continue
your great posts, have a nice weekend!
Citer
 
 
0 #3 cialis 5 mg senza 05-12-2014 16:06
Keep on writing, great job!
Citer
 
 
0 #2 รับทำ seo 12-11-2014 00:28
Very good information. Lucky me I recently found your site
by chance (stumbleupon). I've book marked it
for later!
Citer
 
 
+1 #1 youtube music 25-05-2014 07:57
Bonjour à tous . Je vous fait un court post
pour vous avancer mon nouveau software qui vous autorise de télécharger gratuitement de la chanson sur le site internet youtube.
Ce programme est facile d'usage , il permet aux hommes même les plus néophytes de pouvoir changer une video sur
youtube pour le format audio de son choix. Le dénomination de
mon logiciel se dénomme : youtube music gratuite
. N'hésitez pas à donner des avis et des commentaire
.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir