Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Sam Mangwana : Le secret de sa voix, dans "Terre sacrée ACT4".

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Sam Mangwana : Le secret de sa voix, dans "Terre sacrée ACT4".

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Son secret est d'avoir une tessiture très juste qui joue sur les mots. C'est un poète, ses textes sont des poèmes qui utilisent les dimensions des mots, leur sens, leur mélodie et leur rythme.

 

Les éditions "Lumières d’Afrique" viennent de publier le célèbre chanteur angolais Sam Mangwana dans "Terre sacrée ACT4" de l'auteur Ulti El Dever. C'est un maxi single de quatre titres au rythme de la rumba originale, merveilleusement interprétés par une équipe des meilleurs professionnels actuellement sur la place de Paris: Marilyne, Patricia, Flore, Mimi Ciel (chœur), Dino Vangu, Diblo Dibala (guitare solo et rythmique, Flavien Makabi, Louis Manresa (basse), Abraham Mansfarrol (percussions).

Ils démontrent combien Sam Mangwana sait faire sonner l'idiome bantou sur des rumbas mélodieuses. Depuis, très peu de chanteurs du bassin du Congo actuels y sont parvenus. Sam possède une grande culture musicale qui lui permet de chanter à son aise toutes les musiques rythmées congolaises, angolaises, afro-cubaines et toutes les autres traditions musicales.

Avec ce maxi single, Sam Mangwana s'est présenté avec un coup de projecteur sur la musique et le chant que l'on aime écouter et danser.

"Bolingo babelelaka te","Ekomi ngala na biso", "Ferly", Maami" sont les quatre titres de ce maxi single qui compte sans doute parmi les meilleurs réalisations de la vedette angolaise, dont l'auteur est peu connu : Ulti El Dever.


Clément Ossinondé

Pratique : L'album est dans tous les bacs en France et au Congo (Editions Lumières d'Afriques)

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir