Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture KEY KOLOS, LA NOUVELLE COQUELUCHE DE LA MUSIQUE URBAINE AU CONGO-BRAZZAVILLE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

KEY KOLOS, LA NOUVELLE COQUELUCHE DE LA MUSIQUE URBAINE AU CONGO-BRAZZAVILLE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

KEY KOLOS, de son vrai nom Koukola Kennedi Franklie Lange se fait une place en or dans les premiers tops de début d’année 2017 avec son dernier clip « TEAT ». Un succès atypique et rafraichissant dans le monde des musiques urbaines au Congo.

Rap et Sons congolais

Des sourires, de l’excitation, de la fraternité. Quand l’effervescence  d’un concert se met à chauffer  son public, les images que l’on peut apercevoir à partir de la scène peignent un beau tableau de plaisir parfois amusant, parfois enivrant. Avec son mélange de rap et de sons congolais, le jeune Brazzavillois cumule déjà des milliers de vues sur You Tube. C’est la grande révélation musicale 2016.

Pour la petite histoire

Koukola Kennedi Francklie Lange « Key Kolos » est né  à Brazzaville au Congo le 19 mai 1988, Fan du football depuis son enfance, il tombe amoureux de la musique Rap en début des années 2000, à l’issue de la sortie des albums de plusieurs artistes occidentaux (Usa et France), notamment : 50 cent, Mc solar, Shaggy, Missy Eliot, Puff Diddy, Passi et bien d’autres. Après 8 ans d’écoute et d’analyse analogique, il s’intéresse à la poésie et la versification d’où ses premières tentatives d’écrire ses propres textes. Il enregistre ses premiers morceaux en 2008 avec un ami de classe (Jay Maz devenu un réalisateur des clips vidéo) dont le groupe s’appelait Busafu Squad.

A partir de 2010, il entame sa carrière solo en autoproduction. Il n’a pas fallu plus de deux années pour se démarquer de tous les autres artistes de sa génération grâce à ses textes touchant toutes les couches sociales en abordant les thèmes de  l’éducation, l’ambiance, l’amour et le clash. Il sied de noter que l’artiste KEY KOLOS est polyglotte car il rappe en Français, en Anglais, en Lingala, en Kituba et en lari. Devenu le chouchou des mélomanes Congolais, l’artiste livre plusieurs concerts sur toute l’étendue de son pays, festivals et manifestations scolaires. Il a aussi fait la première partie de beaucoup d’artistes de valeur, comme : Papa Wemba, Booba, La fouine, Soprano, Ace Hood et bien d’autres.

Productions Audio et Réalisations clips :

C’est à partir de 2011 que l’artiste fait le buzz avec ses multiples projets (Mixtapes, Compilations et Albums), à savoir :

I – Mixtapes   (2011-2012) :- Malongui (10 titres)- Mfumu Mavula Vol.1 (10 titres)- Mfumu Mavula Vol.2 (10 Titres)- Mfumu Mavula Vol.3 (12 titres)- Rythm And Punchline (6 titres)- Hate Or Love (6 titres)

II – Compilations : (2013)- Buzz Flow (15 titres)- Peace in Congo (5 titres)- Collection Spéciale Featurings (plus de 20 titres)

III – Albums : (2014-2016)   – Conseille Ton Ami (15 titres) – Héros National (15 titres)

Key Kolos compte ainsi plus de 100 titres à son actif, dont les plus remarquables sont : « Muana l’école » (apprécié par les auditeurs, ce single a permis à l’artiste de recevoir le trophée Pierre Savorgnan De Brazza) – « Mfumu Mavula », « Vrai congolais, etc. en collaboration avec le label On Mic Music

En fin d’année 2016, Key Kolos a reçu le soutien de la maison de production KPM PROD et du label Cyriaque Bassoka Productions pour booster sa carrière. Les prochains mois s’annoncent très musicaux et très axés sur la réalisation des nouveaux opus, donc, pour Key Kolos ! De quoi à se mettre véritable au travail ? On peut clairement le penser !

Déjà avec  son clip « Teat » ci-après, Key Kolos demeure présent sur le devant de la scène pour conquérir la jeune génération et, surtout, lui faire découvrir son savoir-faire.

https://www.youtube.com/watch?v=nWBcQFhthwQ

 

Clément OSSINONDE


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir