Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Le nom de Pépé Kallé, un fonds de commerce pour les anciens d’« Empire Bakuba »

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Le nom de Pépé Kallé, un fonds de commerce pour les anciens d’« Empire Bakuba »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

A l’exception de Dilu et Papy Tex visiblement affaiblis, le nom de Pépé Kallé est devenu un véritable fonds de commerce pour leurs anciens collaborateurs.

De son vivant, Pépé Kallé avait dit, dans une de ses chansons, « Oyo alia na motoki na ngai te a sauter Bible » (que celui qui n’a pas mangé par la sueur de mon front le déclare la main sur la Bible).

Une phrase qui dit tout sur le fonctionnement du groupe Empire Bakuba. Et après sa mort, chaque musicien de cet orchestre plante le décor témoignant sa gratitude a celui qui fut le baobab de l’Empire Bakuba.

Après la mort de Pépé Kallé, Empire Bakuba était morcelé et chaque musicien voulait se démarquer par son talent et ses connaissances artistiques acquises aux côtés de lui.

Papy Tex et Dilu Dilumona, deux co-patrons du groupe étaient restés impuissants devant les musiciens qui se sont rebellés par manque de leadership.

La mésentente ou encore l’opposition entre les deux patrons en l’absence de Pépé Kallé a poussé les composants de l’Empire Bakuba à se constituer en groupes pour créer différentes formations musicales.

Djuna Mumbafu et Godé Lofombo avec une équipe de musiciens sont allés créer « Delta Force » pour perpétuer la mémoire de Pépé Kallé.

Quelques mois après, ils se séparaient pour former deux groupes distincts. Lofombo garda « Delta Force » pour honorer Pépé Kallé.

De son côté, Djuna créa « Big One » pour pérenniser l’œuvre dé son père spirituel, Kabasele Yampanya. Kinanga Boeing 737 « avait la même ambition et a créé « Empire Fondation » en incorporant les chanteurs Biya, Germain Kanza, Desuza, le guitariste Papillon, les danseurs Dokolos et Dominique Mabwa et la danseuse Jolie Bébé. Objectif: ressusciter l’Empire Bakuba au nom de Pépé Kallé.

Au tout premier voyage du groupe en Europe, tous les musiciens de la délégation ont disparu dans la nature et Kinanga est resté seul.

De retour au pays après quelques années, « KVK Musicien »  a remonté le groupe »Empire Fondation avec d’autres musiciens.

A son tour, le chanteur Biya qui est rentré au pays après plusieurs années passées en Europe prépare un concert en I’honneur de Pépé Kallé.

Donc tout se joue autour du nom de Pépé Kallé. A l’exception de Dilu et Papy Tex visiblement affaiblis, le nom de Pépé Kallé est devenu un véritable fonds de commerce pour leurs anciens collaborateurs.

© B.G/Visa

Pépé Kallé - Guy Guy Madimba

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.




Commentaires  

 
0 #2 Videos de Xone 10-08-2016 08:53
 Un juegos brillante no obstante me esperaba mucho algo mas

Hecha un ojo y navega por mi web; Videos
de Xone: http://www.youtube.com/watch?v=ClHbc1rviQA
Citer
 
 
0 #1 Sophia 11-10-2015 01:02
However it might be in your best interest to keep in mind the fact that these
locksmiths are not doing public service but are also here to make money.
Typically held in May, the 2011 Anime North convention will
be held the weekend of May 27th hrough the 29th. Are you heading
to Vancouver this year for the winter Olympics. Just like if you get trapped in your house
that caught fire, you will bee saved if rescuers caan easily fiind your home's master key.
If you are considering an island vacation check out Vancouver Island,
BC and aybe make it tto my hometown of Gold River.
It is not necessary to be a Canadian local or permanent dweller to apply
for a pardon in Canada.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir