Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Ballou Canta,« Le batisseur des albums »

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Ballou Canta,« Le batisseur des albums »

Envoyer Imprimer PDF

L’une des voix que plusieurs chanteurs solo s’arrachent pour induire une seconde voix ou un chœur.

I- UNE VOIX QUI FAIT L’UNANIMITÉ

Il est sans doute, le chanteur congolais le plus connu de la diaspora et de la musique congolaise. En tout cas, le plus sollicité pour accompagner, en studio un grand nombre des artistes Kinois, Brazzavillois et Africains en général. On lui colle sur le dos, l’étiquette de « Bâtisseur des Albums » - amplement justifiée par sa capacité de s’imposer dans n’importe quel groupe et de s’adapter avec beaucoup d’aisance à n’importe quel rythme. Difficile de mesurer l’impact de ce chanteur inamovible, dans la réussite de nombreux enregistrements.

Il est demeuré, à ce jour, l’une des voix que plusieurs chanteurs solo s’arrachent pour induire une seconde voix ou un chœur, pour le besoin d’harmonie dans l’évaluation du produit fini.

II – DE TÉLÉ-MUSIC, IL NE RESTE QUE LE SOUVENIR

Ancien sociétaire de l’orchestre Brazzavillois TÉLÉ-MUSIC, (de l’Office national des postes et télécommunications), dont il a trouvé une reconnaissance méritée, BALLOU a su avec une grande simplicité, montrer bien vite, qu’il était un musicien d’une grande habilité. Et, bien sûr, il fut dans TÉLÉ-MUSIC l’un des meilleurs compositeurs. On lui doit surtout en 1978, un titre qui a été salué comme l’un des plus grandes réussites de l’année, avec un premier prix à l’affiche : « Sambala ». Il est vrai que BALLOU CANTA a su trouver des accompagnateurs de choix. Avec Nelly OCKEMBA, chanteur et chef de TELE-MUSIC, il a constitué un duo irrésistible. La très bonne qualité du timbre et la virtuosité rythmique ont fait de ce duo une grande renommée nationale.

III- UNE CARRIÈRE FULGURANTE EN FRANCE

Au début des années 80, BALLOU CANTA atterrit en France. Il est fasciné par les conditions de travail en studio. Il se positionne dans le peloton de tête des musiciens effectuant la carrière solo. Il a su inventer un style de prestation vocale, grâce à ses qualités de choriste avérées. Au point de contribuer avec un indiscutable talent d’accompagnateur au succès des albums d’une pléiade des artistes. Parmi les plus connus, on peut citer Manu Dibango, Ray Lema, Lokua Kanza, Papa Wemba, Koffi Olumide, Oliver Ngoma, Luciana de Mingongo, Théo Blaise Nkounkou, Master Mwana Congo, Tchico Tchicaya, Fidel Zizi, et plein d’autres. Difficile de s’en souvenir tous.

Il réalise l'album « Bolingo Sonia » qui connait un grand succès. En 1997, c’est l'album « Rencontre », entièrement enregistré en Martinique au studio Hibiscus avec des éléments du groupe Kwak, qui emboîte le pas. Dernière production en date, sa participation, en écrivant 2 titres, dans l'album X-Tra réalisé par Ronald Rubinel. Outre son étonnant travail sur les harmonies vocales qui lui ont permis de participer dans de nombreux albums en tant que choriste, BALLOU CANTA s’est montré aussi, arrangeur et réalisateur de grand talent.

En 1990, BALLOU CANTA participe à la grande éclosion du « Soukous » en formant avec le génial rythmicien LOKASSA ya Bongo, le groupe « SOUKOUS STARS » avec lequel il fait un parcours spectaculaire.

D’année en année, de disque en disque, BALLOU conduit sa carrière sur des terrains multiples, changeant fréquemment de musiciens, de groupes et poursuivant de passionnantes expériences de musiques de variétés. Des expériences audacieuses de plusieurs albums, lui ont permis de conserver une grande rigueur dans la recherche de nouvelles formes d’expression musicale.

Pas besoin de chercher bien loin à qu’elle divinité, ce seigneur-là consacre ses offrandes. C’est bien de l’église de la « Rumba » et du « Soukous » qu’il s’agit, avec des officiants qui opéraient naguère dans le « Ndombolo ».

Impossible donc, de résister au style BALLOU CANTA, dont la voix mi-sucre mi-épices évolue tranquillement, mais qui ne ressemble à aucune autre. Une musique particulière, synthèse de Rumba et de Soukous avec menus empreints aux timbres « Pool Malébo » Un rêve ensoleillé.

IV- UNE DISCOGRAPHIE POUR LE PLAISIR

Après tant de succès, on peut être rassuré qu’il continue à enregistrer uniquement pour le plaisir. Il y met toujours la même sensibilité, la même subtilité dans sa description des rapports amicaux. Pour donner encore plus d’ampleur à sa voix, il a toujours choisi pour ses propres réalisations un accompagnateur de pointe. On peut s’en convaincre à travers sa discographie au nombre desquels se présentent sept albums, dont le dernier date de 2004.

Ballou Canta - Rumba Lolango album cover Album : Rumba Lolango
Label : Lusafrica
Année : 2004
Ballou Canta - Pool malebo album cover Album : Pool malebo
Label : Mélodie
Année : 2001
Ballou Canta - Rencontre album cover Album : Rencontre
Label : Hibiscus Records
Année : 1998
Ref : CD 97003-2
Ballou Canta - Adama-Diallo album cover Album : Adama-Diallo
Année : 1989
Ballou Canta - Sadia album cover Album : Sadia
Année : 1989
Ballou Canta - Romana album cover Album : Romana
Ballou Canta - Samba-La ! album cover Album : Samba-La !

Ce nombre d’albums ne reflète évidemment pas la quantité de ceux dans lesquels BALLOU CANTA a introduit sa voix. On peut dire qu’il accuse un retard dans l’évolution de sa propre discographie. Au point où il tient à faire de 2012 une année de réveil. Il voudrait davantage marcher sur les pas des illustres disparus comme MAYONI MAYAULA, MADILU System et PAMELO MUNK’A pour lesquels, il a une grande pensée affective.

Clément OSSINONDE, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir