Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Yves Fernand Nkodia-Mantseka dans « Tendre Nostalgie »

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Yves Fernand Nkodia-Mantseka dans « Tendre Nostalgie »

Envoyer Imprimer PDF

Au nombre des poètes congolais de la nouvelle génération, il convient sans nul doute d’évoquer Yves Fernand Nkodia-Mantseka,

pour mieux situer la place qu’il occupe dans celle-ci.

Dans ses premiers poèmes, comme dans son ouvrage actuel, il s’est penché sur une poésie assez hermétique, s’exprimant souvent que par des symboles ; cependant sa langue est belle. Tout comme, il s’exprime aussi spontanément et sa poésie « chante aussi harmonieusement que le rossignol ». « L’écho géant », « le message », « les Anges du soir », « nos anciens villages » sont parmi ses principaux thèmes.

« Tendre et Nostalgie » est un récit de combat, une tentative de création d’un genre nouveau qui serait un mélange de genre. Cette tentative est intéressante à plus d’un titre et mérite une grande attention.

De la vie à la mort, l’auteur s’interroge sur ces deux énigmes ou extrémités indissociables de l’existence de l’homme dans ce monde. En perpétuel questionnement et doute permanent, le poète navigue dans cet océan terrestre et pose la voie de la Sagesse comme corollaire de sa conception, rêvant de construire un Monde « Un », ce village global par l’écho du verbe africain. Mais dans sa pérégrination, il découvre loin de son pays natal les amours idéalisées qui le changent et le bouleversent. Ainsi, ces ingrédients ou puzzles rassemblés viennent agrémenter, alimenter, enrichir cette mémoire de l’homme pensif, d’un exilé africain dans l’hexagone. En somme, il est très éloigné de son soleil originel qui l’habite toujours en le consumant encore avec son ferment lumineux ou chaleur nostalgique.

Clément Ossinonde - Nkodia-Mantseka, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

(Tendre Nostalgie – Edilivre.com)

Commentaires  

 
0 #2 TATA NDWENGA 30-01-2012 10:28
Grand merci au doyen Clément Ossinonde pour son sens analytique du texte " Tendre nostalgie. Tendre nostalgie est, écrit le doyen clément, un récit de combat...De la vie à la mort, l'auteur s'interroge sur ces deux énigmes...Cette remarque est la traduction même du questionnement de Monsieur Yves Nkodia que je considère comme un poète mystique, à l'instar du poète français Lamartine.
Une analyse critique très concise mais qui en dit long sur le texte objet d'étude. Merci beaucoup au doyen et à MÂ NKODIA, le philosophe, le mystique et " le poète des palmes africaines ", c'est-à-dire de la conscience noire africaine de libération et du développement intégral.
Citer
 
 
0 #1 NKODIA 28-01-2012 16:18
Infiniment merci à toi très cher Clément Ossinonde....Ta plume meilleure vient de parler et d'exprimer clairement mon message singulier.... dans ce que tu appelles joyeusement une poésie hermétique, s'exprimant souvent que par les symboles...sa poésie" chante aussi harmonieusement que le rossignol". C'est fort touchant…bravo! et quelle belle analyse!. Qui te ressemble bien et qui m'enchante grandement. Cette évocation nous rapproche vivement dans ce que tu sais bien faire et écrire aussi pour la gloire, l'honneur de notre musique, culture et littérature. Bien à toi. Mes pensées les meilleures.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir