19/08/2017

Dernière mise à jour02:06:16 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Les Bantous de la Capitale et le dernier enregistrement de Nino Malapet

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Les Bantous de la Capitale et le dernier enregistrement de Nino Malapet

Envoyer Imprimer PDF

Voici l’album qui fait la transition entre Les Bantous des pères fondateurs spécialistes des cuivres,

et Les Bantous des pères fondateurs spécialistes du chant, désormais seuls maîtres à bord : Edo GANGA et Célestin KOUKA. Ils sont suivis immédiatement par la 2ème génération des années 60, à la tête de laquelle se positionne Alphonse MPASSI-NGONGO « Mermans ».

Ce nouvel album est également l’œuvre d’une nouvelle organisation administrative et financière, dirigée par un homme fort et intègre qui tient à mettre définitivement de l’ordre dans la bergerie. Il s’appelle Dieudonné LOUSSAKOU, président du bureau exécutif des Bantous. Il n’est pas musicien, mais un opérateur économique averti.

Pour ce nouvel album, « Explosion » produit par « CSNDR International » et distribué par « Sono-Clotaire-Vidéo » - huit ans après celui de 2004, produit par Jean Jules OKABANDO – Les Bantous ont renforcé leur engagement auprès des grandes partitions de cuivres soutenues par une section rythmique animée par le penseur et le nouvel expert de l’arrangement : DEDHEY TSOUNGA.

Pour mener à bien cet enregistrement, NINO MALAPET, fait valoir sa position de leader, en affichant trois de ses meilleurs « Salsa » qui confirment l’étiquette « Explosion » attribuée à cet album. Il demeure ici, l’interlocuteur incontournable des engagements rythmiques pris par le groupe.

Jean-Serge ESSOUS (à titre posthume), Simon MANGOUANI, Célestin KOUKA, Edo GANGA, Toussaint LOEMBA, Fregh GANGA, et Michel NGOUALALI, ne sont pas restés en lice. Ils ont développé des nouvelles compositions hors des modèles habituels, mais exclusivement « Ritmo Bantou ».

La nouvelle machine BANTOUE est en marche. Elle assure, par ailleurs, à travers Edo GANGA et Célestin KOUKA, la tutelle de la formation et la relève, qui doit jouer un rôle majeur dans le renouvellement des modes de transmission.

Clément OSSINONDE, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Commentaires  

 
0 #5 Smithd414 15-01-2017 14:23
I truly appreciate this post. I've been looking all over for this! Thank goodness I found it on Bing. You've made my day! Thanks again! edddcebceadaaef c
Citer
 
 
0 #4 Smithc320 15-01-2017 14:22
I am impressed with this website, rattling I am a big fan. dcfcgbkbefdfedk a
Citer
 
 
0 #3 Smithf784 15-01-2017 14:21
Because here is a list of multiplayer games is fbeccadkdcbeecg d
Citer
 
 
0 #2 sono shop paris 31-08-2016 13:21
Je ne pourrais pas m'abstenir de commenter.

Vraiment bien imagé!
Citer
 
 
0 #1 Teena 29-08-2016 10:33
J'ai naviguer sur le net plus de 4 heures aujourd'hui, et je
n'ai jamais trouvé un post aussi intéressant que le votre.
Personellement, si l'ensemble des propriétaires de site et des blogs écrivais comme vous,
le net être bien plus influent.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir