18/08/2017

Dernière mise à jour08:35:13 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Aurlus MABELE, quand tu nous manques !

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Aurlus MABELE, quand tu nous manques !

Envoyer Imprimer PDF

Isolé depuis plusieurs années et absents des circuits de diffusion musicaux, Aurlus MABELE s’est enfermé avec son talent et son succès. Le Soukous est depuis orphelin de son géniteur et de son propulseur.

Beaucoup d’amants de « Loketo », la marque déposée d’Aurlus MABELE s’inquiètent de son effacement total. L’écouteront-ils encore sur un nouvel album ? Verront-ils encore « La bête de scène » qui a convaincu qu’autour de sa musique, aucune ressemblance n’est possible. Habitué aux expériences successives, à une extraordinaire capacité à intégrer les influences rythmiques.

Tout semble prouver qu’Aurlus MABELE a traversé ou traverse depuis longtemps une épreuve difficile, liée à une santé qui évolue en dents de scie. - Comme cela peut arriver à tout le monde – Aussi, grâce à Dieu, on peut lui espérer des lendemains meilleurs. Vos prières seront les bienvenues.

Aurlus MABELE fait partie des artistes qui ont contribué à la renaissance de la Rumba et du Soukous dans les années 80. De son vrai nom Aurélien MIATSONAMA alias « Aurlus MABELE, il est né à Brazzaville dans l’agglomération cosmopolite de Poto-Poto. Etudiant, il aborde la musique dans les années 70, années qui voient la floraison des orchestres, des chansons et des nouvelles danses. C’est la période où beaucoup d’adolescents longtemps tributaires de l’influence des grands orchestres vont chercher une voie pour de nouveaux styles.

Aurlus MABELE intègre le groupe NDIMBA LOKOLE, après une brève expérience dans un ballet de danse tradi-moderne. Dans NDIMBA LOKOLE, Aurlus se confirme comme parolier qui évolue sur des thèmes sciemment instaurés pour plaire aux jeunes. Il ouvre la voie et montre ce qu’il adviendra lorsque la musique sera libre de toute contingence matérielle ou sociale.

De Brazzaville Aurlus MABELE atterrit en France, d’abord pour les études, mais c’est la musique qui l’emportera. En 1986, il fonde avec DIBLO DIBALA et MAY CACHAREL le groupe « LOKETO ». Il devient l’un des chefs de file du « Soukous ». Il forme avec DIBLO DIBALA le duo le plus célèbre de tout le « Soukous ». Ils enregistrent des centaines d’albums et sillonnent le monde entier. Aurlus MABELE et DIBLO DIBALA vont se séparer, pour former chacun son « LOKETO ». Mais leur démarche résolument expérimentale les place tout de même à l’avant-garde des courants d’aujourd’hui.

En dépit de l’éclipse qu’il traverse, Aurlus MABELE est demeuré une très grande culture, beaucoup de feeling musical et d’intuition psychologique qui font que chaque chanson est un petit chef-d’œuvre jouissant dune individualité, dune couleur spécifiques.

Bon rétablissement pour notre Aurlus !

Clément OSSINONDE, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Note : Il est né dans le quartier de Poto-Poto en République du Congo. Il s'appelle en réalité Aurélien Miatsonama.

Il créa le groupe " les NDIMBOLA LOKOLE".

Parti se perfectionner en Europe, il fonde, en 1986, avec Diblo Dibala et Mav Cacharel, le groupe " LOKETO ", il devient l'un des chefs de file du soukouss

En 25 ans de carrière, il aura vendu plus de 10 millions d'albums dans le monde et il aura contribué à faire connaître le soukouss hors des limites du continent africain. Souffrant des suites d'un AVC depuis 5 ans; il a organise avec le groupe LOKETO des concerts avec succès aux Antilles entre mai et juin 2009. Il est aussi considéré comme le ROI du Soukouss par toute l’Afrique.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir