Vous êtes ici >> Actualités A la une Economie Congo-Brazzaville: un investissement Malaisien de 372 milliards de FCFA dans l’économie du palmier à huile

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo-Brazzaville: un investissement Malaisien de 372 milliards de FCFA dans l’économie du palmier à huile

Envoyer Imprimer PDF

Il s’agit d’un planting du projet ATAMA plantation échelonnée de 2013 à 2023 et qui vient d’être inauguré par Denis Sassou-Nguesso.

Le village Yengo-Mambili qui constitue le point de jonction entre le département de la Cuvette et de la Sangha, à environ 200 km de Ouesso, est désormais rentré dans l’histoire. Son site a été choisi par le projet ATAMA Plantation pour abriter le chantier congolais du palmier à huile. Avec l’ouverture officielle de la campagne de planting, ce projet entre dans une phase décisive. Pour cette première phase, débutée en mars 2013 et qui durera une année, quatre cent hectares sont déjà défrichés. L’objectif visé étant le planting de 2000 hectares. Le planting de la deuxième phase qui débutera à partir du mois d’avril 2014 concerne 250 à 300 hectares pour atteindre 3000 hectares d’ici mars 2015. Pour la troisième phase 2015-2016, les prévisions prévoient 3000 hectares de planting. La mise en plantation des plans de cette phase est prévue en avril 2015. Selon le PDG de ATAMA Plantation, Leong Kian Ming, les projections devraient atteindre 180.000 hectares d’objectif final avec à la clé neuf usines de transformation d’huile dans la Sangha et la cuvette qui va occasionner une production de 720.000 tonnes d’huile de palme. « … pour 180.000 hectares, il nous faudra nécessairement plus de 20.000 emplois » a-t-il indiqué.

Un enjeu national et international

Face aux multiples usages dont il fait l’objet, l’huile de palme est au cœur de nombreux enjeux. Avec un investissement de 744 millions de dollars US, soit environ 372 milliards pour les 10 premières années, ATAMA plantation entend appuyer sur la vitesse de croisière. Le ministre de l’agriculture et de l’élevage, Rigobert Maboundou, n’a pas caché son optimisme : «…720.000 tonnes par an d’huile de palme et 120.000 tonnes par an d’huile de palmistes permettra au Congo de limiter considérablement les importations d’huile végétale, d’impacter sur le prix de marché et de contribuer à réduire ainsi la dépendance alimentaire du continent.» Fort de ce grand enjeu, Rigobert Maboundou a invité les populations du département de la Sangha à ne pas céder au découragement en ce sens que la promesse du président Sassou-Nguesso concernant la succession de Sangha palm, une société tombée en désuétude, a été tenue. «…il m’est possible d’assurer les populations de la Sangha que Sangha palm renaîtra de ses cendres…» a-t-il martelé. Sur le plan international, le palmier à huile demeure également au cœur des débats. Depuis 2010, a signifié le ministre Congolais, les programmes de cette plante sont en phase «d’expansion exponentielle» en Afrique. A la veille de la tenue à Abidjan, du 11 au 13 juin 2013, du premier congrès africain de l’huile de palme, le continent compte plus d’une dizaine de pays couvrant plus de cinq millions de plantations de palmier à huile.

Aussi sa demande mondiale a-t-elle augmenté de 8,7 pour cent par an depuis 1995. Les projections de cette demande, à en croire le ministre, indiquent que la consommation atteindra 40 millions de tonnes en 2020 contre 22,5 millions de tonnes en 2010. Tout compte fait, le palmier à huile est une culture des zones tropicales dont les fruits servent à la production de l’huile végétale consommée au monde, avec 25 pour cent de part de marché. Premier pays à expérimenter cette culture en Afrique, le Congo s’est vu détrôné par la Côte d’ivoire, la Malaisie et le Brésil. La réintroduction de cette culture dans ce pays s’est faite à la faveur de la création de la Régie Nationale des Palmeraies du Congo qui a malheureusement tiré sa révérence.
© journaldebrazza.com


 

Commentaires  

 
0 #1 Cooper 31-05-2014 19:04
It's appropriate time to make a few plans for the longer term and it is time to be happy.
I've learn this submit and if I may I want to suggest you few attention-grabbing issues or tips.
Perhaps you could write next articles regarding this article.
I wish to read even more things approximately it!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir