Vous êtes ici >> Actualités A la une Economie L'affaire Gunvor ou l'anatomie d'un scandale pétrolier russo-congolais

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

L'affaire Gunvor ou l'anatomie d'un scandale pétrolier russo-congolais

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Genève. Depuis janvier 2012, le parquet fédéral suisse enquête dans la plus grande discrétion sur des marchés pétroliers remportés, il y a trois ans, par le groupe Gunvor au Congo-Brazzaville.

Cette procédure, ouverte pour soupçons de blanchiment d'argent, est pour l'instant dirigée contre "inconnu". Mais, pour le quatrième trader privé au monde – fondé en 1997 par le Russo-Finlandais Guennadi Timtchenko, un ancien camarade du président Vladimir Poutine –, les conséquences sont encore imprévisibles.

A Genève, deux comptes, crédités chacun de près de 15 millions de dollars (11,5 millions d'euros), ont été gelés à la Clariden Leu, un établissement absorbé fin 2011 par le Crédit suisse. Ouverts au nom de sociétés offshore, leurs bénéficiaires sont Jean-Marc Henry, un Français au profil opaque qui a ses entrées au Congo-Brazzaville, et Maxime Gandzion, homme d'affaire gabonais de 59 ans, ancien d'Elf-Gabon, ex-conseiller du président Omar Bongo et proche du président congolais Denis Sassou Nguesso.

Ces deux intermédiaires ont été rémunérés pour avoir permis à Gunvor de "lever", entre 2010 et 2012, vingt cargaisons de brut (plus de 18 millions de barils), un marché de plus de 2 milliards de dollars. Les enquêteurs suisses recherchent d'éventuels paiements faits à des dignitaires congolais. Ils veulent aussi savoir si M.Gandzion peut être qualifié d'agent de l'Etat congolais, ce qui confirmerait la corruption.

OUVRIR LES PORTES DU CONGO-BRAZZAVILLE

Le Monde a pu reconstituer un pan entier de cette embarrassante affaire, en particulier la manière dont Gunvor veut aujourd'hui faire porter la totalité de la faute à l'un de ses anciens employés.

Cet ancien business développer du département Afrique, dont la fonction était de prospecter de nouveaux marchés, a été licencié en juillet 2012. Il s'était chargé d'ouvrir les portes du Congo-Brazzaville. En novembre 2012, Gunvor a déposé contre lui une plainte pour escroquerie auprès du parquet fédéral, entraînant une mise en examen. Une procédure distincte de celle pour blanchiment. En mars, il a contre-attaqué en déposant une plainte pour dénonciation calomnieuse, estimant que Gunvor cherchait à faire diversion en s'attaquant à lui.

Le géant des négoces l'accuse d'avoir agi seul pour rémunérer les intermédiaires, alors qu'il n'avait pas la signature sur ce type de contrat, et d'avoir touché, de l'un d'entre eux, une rétrocommission de plus de 6 millions de dollars.

Une partie de cette version résiste mal à l'épreuve des faits. Le Monde a pu consulter deux procurations datées du 12 décembre 2011 signées par deux hauts cadres de la société. On y lit que "Gunvor International BV, Amsterdam, ratifie, approuve et confirme" le fait que l'employé avait reçu le pouvoir pour signer les contrats de commission. D'abord en juin 2010 avec Petrolia E&P SA, la société offshore de Maxime Gandzion, puis en novembre 2010 avec Armada Trading, celle de Jean-Marc Henry, et que "cela a la même valeur que si le contrat avait été signé par deux signataires autorisés".

"INFORMATIONS LACUNAIRES ET TROMPEUSES"

C'est la banque Clariden Leu, tout juste intégrée au Crédit suisse, qui a été la première, fin 2011, à s'alarmer du fait qu'un business developer ait pu signer les contrats à l'origine des paiements. Ce dernier se tourne alors vers sa direction et obtient les procurations. Malgré cela, la banque signale le cas auprès du MROS (le bureau anti-blanchiment), ce qui enclenche une enquête des autorités fédérales.

Interrogé par Le Monde, Gunvor s'en tient à la thèse de l'employé félon qui l'aurait trompé, faisant valoir par écrit que "les contrats ont été signés par l'ex-employé en contravention aux procédures applicables en matière de pouvoirs de signature ", et que "c'est à sa demande expresse, sur la base d'informations lacunaires et trompeuses, que Gunvor a octroyé a posteriori un pouvoir de ratification, confirmant la signature unique de l'ex-employé".

Dès juin 2010, le service financier de Gunvor ainsi que son service de compliance avaient pourtant avalisé le paiement de dizaine de millions de dollars sur les comptes des intermédiaires à Genève.

Quant à la commission touchée par l'ancien business developer, ce dernier avait, dès janvier 2012, expliqué au procureur fédéral qu'elle provenait d'un marché de bateaux fluviaux au Congo, et qu'il était en droit de la toucher. Ces faits étaient alors connus de Gunvor, qui a attendu quelques mois pour porter plainte. "Afin d'attendre les conclusions de son enquête interne", rétorque la société.

SIX PRÉFINANCEMENTS DE PLUS DE 125 MILLIONS DE DOLLARS

Pour le géant du trading, l'affaire du Congo-Brazzaville est particulièrement sensible. En 2007, Gunvor qui exporte alors près d'un tiers du pétrole russe, se lance à la conquête de l'Afrique, avec une équipe de traders fraîchement débauchée chez leur concurrent Addax. Parmi eux, le business developer qui est envoyé au front.

Il active un premier réseau avec Joseph Olenga Nkoy, ancien ministre des transports du Congo-Kinshasa (RDC), un proche de Denis Christel dit "Kiki", le fils de Sassou Nguesso. Mais rien ne se concrétise.

Jean-Pierre Bemba, l'ancien vice-président de la RDC, entre ensuite en scène. Sa sœur, qui habite Genève, est reçue dans les bureaux de Gunvor. Alors exilé à Bruxelles, M. Bemba, qui a toujours été proche des Sassou Nguesso, promet de débloquer le dossier. Le 24 mai 2008, il est arrêté par la Cour pénale internationale (CPI) et inculpé pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis par son armée, le Mouvement de libération du Congo (MLC), en République centrafricaine en 2002 et 2003.

Certaines sources expliquent que les contacts de M. Bemba avec la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) et les Sassou Nguesso n'ont rien donné. Un proche du dossier raconte que l'accord était à bout touchant quand Jean-Pierre Bemba a été arrêté, faisant tout capoter. Contacté via son avocat, ce dernier qui attend toujours d'être jugé à La Haye, n'a pas donné suite aux demandes du Monde.

Après ce premier échec, Gunvor attendra un an pour constituer un nouveau réseau : celui de MM. Henry et Gandzion. Toutes les forces sont mises dans la bataille. En 2009, Guennadi Timtchenko, l'ancien proche de Vladimir Poutine, et Torbjörn Tornqvist, les deux actionnaires de Gunvor, rencontrent le président Sassou Nguesso.

Bien plus qu'à l'occasion d'un simple "deal" de pétrole, Gunvor propose d'ouvrir les portes de la Russie. Avec, à la clé, des accords de coopération et, surtout, selon nos informations, six préfinancements de plus de 125 millions de dollars chacun octroyés par la BNP Paribas à Genève.

L'Etat congolais se voit ainsi accorder un prêt de 750 millions de dollars, gagé sur le pétrole. Les préfinancements sont adossés à des projets d'investissement, dans les infrastructures portuaires notamment. "Les opérations de préfinancement sur des matières premières entre pays émergents manquant de liquidité et sociétés de négoce sont courantes et ne prêtent pas le flanc à la critique", répond la société Gunvor.

ALBUM PHOTO

Pour qui connaît le Congo-Brazzaville, l'un des "Etats les plus corrompus et corrupteurs de la planète", comme l'explique le bloggeur Serge Berrebi, fin connaisseur de la région, ce type de montage a jusqu'ici surtout permis au clan des Sassou Nguesso de s'enrichir encore davantage.

L'amitié russo-congolaise est en tout cas scellée. Le 13 novembre 2012, une délégation, avec à sa tête le dictateur congolais, est reçue à Moscou par Vladimir Poutine pour discuter des questions énergétiques. L'album photo a été mis en ligne sur Internet. On y voit Maxime Gandzion, l'intermédiaire dont le compte est bloqué à Genève, serrer la main du président russe.

Agathe Duparc

© Copyright Le Monde.fr


Commentaires  

 
0 #36 consumer data 15-10-2015 06:18
Everyone loves what you guys are up too. Such clever work
and coverage! Keep up the amazing works guys I've added you guys to my
own blogroll.
Citer
 
 
0 #35 Cash Camp 28-08-2015 06:11
What's up Dear, are you actually visiting this web page regularly, if so after that you will without doubt
take fastidious experience.
Citer
 
 
0 #34 global business 04-07-2015 14:29
The firm's cutting-edge, youth-enhancing productbroadene d most recently
in 2013 with the unique civil liberties to TA-65 ® as well as the launch of Jeunesse Finiti.
Citer
 
 
0 #33 global business 04-07-2015 14:07
Would certainly encourage people to research just before purchasing as
well as using this as it is merely a multi level marketing business.
Citer
 
 
0 #32 Jarrod 09-03-2015 09:01
Also, though not by a large amount, automatic provides worse fuel efficiency.
When looking to sell your junk car, it is a good idea to first establish ownership of the vehicle, as many companies that buy junk cars
only do so from titleholders. According to the brand and the functional
condition of the vehicle, they offer a good amount starting from the least to the highest.
Citer
 
 
0 #31 marginhandel 03-03-2015 00:47
I visited varkous web sites except the audio feature ffor audio songs existing at this site is genuinely wonderful.


My web blog ... marginhandel: http://www.communitywalk.com/map/index/1797284
Citer
 
 
0 #30 Trading Solutions 21-02-2015 23:39
Very glod post. I am experiencing many of these issues as well..
Citer
 
 
0 #29 Alejandrina 20-02-2015 19:46
My family evedy time say that I am wastig my time here at web, however I know I am getting experience daily by reading thes fastidsious posts.
Citer
 
 
0 #28 best exchange rates 10-02-2015 00:37
Very rapidly this site will be famous amid all bpog visitors, due to it's pleasaznt articles
Citer
 
 
0 #27 eur gbp exchange 08-02-2015 12:14
This is very interesting, You're a very skilled blogger.
I have joined your feed and look forward to seeking mlre off your eexcellent post.

Also, I've shared your wweb site in my social networks!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir