19/01/2017

Dernière mise à jour11:48:57 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Economie ECair dessert à nouveau Paris et Pointe-Noire

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

ECair dessert à nouveau Paris et Pointe-Noire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La compagnie nationale congolaise a annoncé jeudi la reprise de ses vols depuis la capitale Brazzaville vers Pointe-Noire, la deuxième grande ville du pays. La desserte était suspendue depuis juillet.

Le programme de maintenance de ses avions avait rendu une partie de sa flotte indisponible sur les lignes reliant Brazzaville à Pointe-Noire.

La compagnie aérienne congolaise Equatorial Congo Airlines (ECair) a annoncé jeudi 29 septembre par un communiqué la reprise de ses vols Brazzaville-Pointe-Noire à partir du 3 octobre prochain.

Cette desserte avait été suspendue début juillet. Le service de remplacement avait alors été assuré par Trans Air Congo.

Les opérations de maintenance n’étant pas encore toutes terminées, les vols seront assurés par le Boeing 757 de la compagnie, en attendant le retour des ateliers de maintenance européens du Boeing 737. Un de ses appareils avait été victime d’une avarie en juin dernier constatée lors d’un contrôle.

Augmentation de la flotte

ECAir, qui opère une flotte composée de 7 appareils ( 1 Boeing 767, 2 Boeing 757 et 4 Boeing 737) dessert une dizaine de destinations à partir de Brazzaville, son hub, parmi lesquelles Cotonou, Douala, Bamako, Dakar, Libreville, Kinshasa, Paris, Dubaï et Bruxelles.

En mars dernier, la compagnie menée par Fatima Beyina-Moussa avait émis un emprunt obligataire pour un montant de plus de 90 millions d’euros destinés à financer l’augmentation de sa flotte, l’ouverture de nouvelles lignes et le renforcement de son centre de maintenance de l’aéroport de Brazzaville.

Rémy Darras

Source JA

 


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir