27/06/2017

Dernière mise à jour01:53:03 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Education Le Congo Brazzaville entreprend de réformer le secteur de l'éducation

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Le Congo Brazzaville entreprend de réformer le secteur de l'éducation

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le gouvernement congolais va consacrer 6,6 millions de dollars, à travers le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), pour une éducation de qualité en faveur des enfants les plus vulnérables.

Une mesure qui intervient dans le cadre d'une réforme de l'enseignement primaire et secondaire. Il s'agit notamment d'améliorer le statut et les conditions de travail du personnel enseignant.

 

 

3000 enseignants seront recrutés en 2011

Le ministre de l'éducation Mme Kama Niamayoua s'était déjà exprimée à ce sujet en avril dernier, au cours d'un entretien avec les partenaires sociaux portant sur la question du recrutement des enseignants, précisant que ce recrutement concernera en priorité les enseignants exerçant déjà sur le terrain.

En outre, lors de la confrence de Lomé, les ministres africains avaient relevé le déficit de 4 millions d'enseignants sur le continent. Ils envisagent donc une procédure de mobilité qui consiste à combler le manque d'enseignants d'un pays à un autre. Le ministère de l'éducation congolais est en train d'étudier cette question.

Aujourd'hui certains pays disposent d'écoles normales de formation d'enseignants. Si le Congo a formé suffisemment enseignants et qu'au Gabon il en manque, les enseignants congolais pourront aller exercer dans ce pays. Un autre train de mesures concerne l'enfance défavorisée.

Plus de 6 millions de dollars pour les enfants vulnérables

En effet le Ministère de l'éducation congolais met en place un projet de financement qui permettra à plus de 8.000 enfants exclus du système scolaire, de bénéficier de programmes d'éducation de base adaptés.

D'une durée de trois ans (2011-2013), il portera, notamment sur l'aménagement de 36 centres communautaires d'éveil du jeune enfant afin de promouvoir le développement des enfants de moins de 5 ans. Il prévoit également la réhabilitation de 18 centres de scolarisation pour l'accès à l'éducation aux enfants exclus du système scolaire dans six des onze départements que compte le territoire congolais.

De 2008 à 2010, ce partenariat avec le Japon permit à plus de 30.000 enfants d'avoir accès à une éducation de base de qualité à travers la construction, la réhabilitation et l'équipement de 27 écoles.

L'éducation, fer de lance d'une société du savoir au Congo

La multiplication d'évènements tels que la conférence panafricaine des ministres de l'éducation, consacrée cette année à la question de l'enseignant dans la réforme des systèmes éducatifs en Afrique, a permis aux acteurs du système éducatif de reconnaître le rôle de l'enseignant dans le processus d'amélioration de la qualité de l'apprentissage.

Les ministres congolais sont bien conscients de la nécessité du développement des connaissances et notamment dans le secteur scientifique. Au Congo, les transformations du marché du travail, la nécessité de parvenir à l'expansion démographique, le développement des technologies de l'information et de la communication, l'internationalisation des échanges, l'émergence d'une société du savoir, sont des considerations qui s'incrivent dans le "Chemin d'Avenir" du Président Denis Sassou Nguesso.

Source : Afrique Avenir