Vous êtes ici >> Actualités A la une Environnement En remplacement des sachets plastiques, pourquoi pas le filet à provisions ?

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

En remplacement des sachets plastiques, pourquoi pas le filet à provisions ?

Envoyer Imprimer PDF

Une fois n'est pas coutume, l'éditorial des "Dépêches de Brazzaville" de ce jour lève un lièvre qui mérite de l'être : Aucune mesure n'a été prise pour remplacer les sachets plastique désormais hors la loi.

Dès le début de la campagne entreprise sur internet pour interdire les sachets plastiques (1), nous nous étions élevés contre les conséquences d'une mesure d'interdiction brutale, telle que celle à laquelle commerçants et consommateurs sont confrontés aujourd'hui. Nous pensions et pensons toujours que des mesures progressives, comme de lourdes taxations, auraient permis de mettre en place des solutions alternatives. Las... on a, comme trop souvent, préféré la brutalité.

On constate aujourd'hui que la plupart des sachets en papier mis à disposition sont de piètre qualité et le recours sur les marchés à des papiers récupérés, sacs de ciment ou vieux journaux, ne présente pas la moindre garantie d'hygiène.

Quel produit de substitution pourrait-on trouver aux emballages plastique ? Nous conviendrons qu'il est possible de faire ses courses avec un cabas ou un panier de vannerie, mais l'objet est encombrant surtout quand il est vide (2).

Autrefois, presque tout le monde avait, monsieur dans sa poche, madame dans son sac à mains, un filet à provisions qui ne tenait aucune place quand il n'était pas utilisé. C'est au retour de cet objet simple, pratique et peu onéreux qu'il faudrait songer.

Pourquoi ne pas envisager le recyclage des plastiques dans la confection de ce type de produit ? Ils pourraient être réalisé en macramé ou au crochet et fournir quelques emplois à une population qui en manque terriblement.

Peut-être est-il plus facile d'attendre que nos amis extrême-orientaux, ne s'avisent de ce hiatus et qu'ils se mettent a les importer en grandes quantités, il serait pourtant dommage de passer à côté d'une telle opportunité.

Ya_Sanza

(1) CONGO-BRAZZAVILLE : Le bannissement des sacs plastiques

(2) NON A LA COMMERCIALISATION DES SACS EN PLASTIQUES !

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir