20/10/2017

Dernière mise à jour06:52:55 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique LETTRE DE REMERCIEMENT DE PAUL MARIE MPOUELE SUITE A SA LIBERATION DES GEOLES DE SASSOU NGUESSO

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

LETTRE DE REMERCIEMENT DE PAUL MARIE MPOUELE SUITE A SA LIBERATION DES GEOLES DE SASSOU NGUESSO

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Chers ami(e)s,
Je voudrais vous exprimer à tous et à toutes, ma profonde gratitude pour votre mobilisation suite à ma détention à la Maison d’Arrêt de Brazzaville.

 

L’élan de cœur que vous avez tous manifesté est non seulement une marque de sympathie, mais surtout la preuve que les Congolais de la diaspora et de l’intérieur ont  en commun une chose : la soif du changement, la volonté irréversible d’instaurer dans notre pays la démocratie, l’unité, le progrès en vue du bien-être de tous. Trouvez ici tous mes profonds remerciements.

Toutefois, après le temps de l’émotion, vient le temps de l’Action. Je lance ainsi un appel à tous à unir nos forces en vue d’assurer l’alternance politique dans notre pays. Comme vous le savez, les élections qui se sont déroulées dans notre pays depuis 2002 ôtent aux institutions actuelles toute légitimité du fait d’un fort taux d’abstention, mais surtout des fraudes massives dont elles ont fait l’objet.

A ceux qui gouvernent le pays dans ces conditions, je lance un appel pressant au dialogue avec toute la classe politique et la société civile. C’est par le dialogue que nous solderons le lourd passif que nous avons accumulé depuis 1993. Faire autrement expose notre pays à des lourdes conséquences que seuls l’arrogance, le mépris et l’égoïsme peuvent provoquées.

Paul Marie MPOUELE
Prisonnier d’opinion.


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir