Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique BURKINA FASO/FRANCE: François Hollande reçoit un dictateur à Paris

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

BURKINA FASO/FRANCE: François Hollande reçoit un dictateur à Paris

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Au pouvoir depuis 1987, Blaise Compaoré sera reçu aujourd’hui, par le “Président normal”, François Hollande

 

 

Après avoir sacrifié à la « normalité de sa présidence » en annonçant sa présence en RDC qui est tout sauf un modèle de démocratie, le Président François Hollande continue à se dédire sans élégance, au grand dam de ceux qui croyaient que le « changement c’est maintenant » !

Il a eu beau jeu de fustiger son prédécesseur, Nicolas Sarkozy qui se serait compromis avec des « régimes peu fréquentables » mais ne s’en démarque pas pour autant. Bien au contraire…

La veuve Sankara avait pourtant demandé au Président « normal » de ne pas recevoir Blaise Compaoré, il n’en a pas fait cas !

Faut croire que dans le vocabulaire Hollandais, la dictature n’a pas forcément la même acception.

Il reçoit aujourd’hui même, Illham Aliev, président de la république d’Azerbaïdjan. Ensuite, ce sera autour de Blaise Compaoré, vers 16 heures, d’après le site de la présidence de la république Française.

Comment appelleriez-vous quelqu’un qui est au pouvoir depuis plus de 25 ans ? C’est un dictateur ! Abdoulaye Wade a dit qu’au bout de 10 ans il faut partir et il avait bien raison !

Partout en Afrique, ce sont malheureusement des Présidents Duracell qui sont là depuis des lustres, se maintenant à coups de tricotages constitutionnels comme s’ils étaient providentiels !

Le Burkina Faso traverse une grave crise en sourdine. La crise économique, c’est vrai, mais aussi une grave crise politique. Aux premières heures du printemps Arabe, son pays a été en proie à de vagues de contestations en Avril 2011,avec notamment les manifestations contre la vie chère ou des marches contre la mort du journaliste Norbert Zongo et du Lycéen décédé du fait des traumas causés par la brutalité policière. Le Président qui pensait à un coup de force lorsque la garde républicaine et d’autres corps de l’armée se canardaient, s’était un temps réfugié à Ziniaré, son village natal.

Oui, Blaise Compaoré est un dictateur et il sera reçu par François Hollande, en France ! « … Moi, Président de la république…» Mais quelle mouche l’avait donc piqué ? Le voilà rattrapé parce qu’Alain Mabanckou appelle si pudiquement « la réalité du pouvoir ».

Désormais, tous les impairs sont permis. Ne vous offusquez donc pas qu’il reçoive d’autres potentats dans les prochains jours.

Vous avez dit « Changement » ? Vous allez déchanter !

Vous avez aimé cet article ? Alors, n’hésitez pas à le partager, car “…la rétention de l’information est une forme de constipation du savoir…”

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir