Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Nomination des conseillers spéciaux et des conseillers du Chef de l'Etat:

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Nomination des conseillers spéciaux et des conseillers du Chef de l'Etat:

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

A vous,  chers compatriotes,  de juger !!

Par décret n° 2013-11 du 30 janvier 2013, le président de la république a procédé aux nominations de ses conseillers

- Conseiller spécial, chef du département des affaires politiques, de la promotion de la démocratie, des relations avec le Parlement et de la société civile : Jean Bouya Oba

- Conseiller spécial, chef du département des hydrocarbures et des mines : Auguste Marie Denis Gokana ;

 

- Conseiller spécial, chef du département de la défense, de la sécurité et de la protection civile : Léonard Noël Essongo ;

- Conseiller spécial, chef du département des questions de paix et de sécurité en Afrique : Jean Marie Michel Mokoko ;

- Conseiller, chef du département diplomatique : Martin Adouki ;

- Conseiller, chef du département juridique, administratif et de la décentralisation : Laurent Tengo ;

- Conseiller, chef du département de l'économie, du plan, des finances et de l'intégration : Antoine Ngakegni ;

- Conseiller, chef du département de l'éducation, de la recherche scientifique et de la formation professionnelle : Louis Bakabadio ;

- Conseiller, chef du département de la communication, des médias et des relations publiques : Claudia Lemboumba Sassou N'Guesso ;

- Conseiller, chef du département de l'industrie et de la promotion du secteur privé : Eugène Gangoué ;

- Conseiller, chef du département du commerce, de l'artisanat et des petites et moyennes entreprises : Enock Miata Bouna ;

- Conseiller, chef du département de l'énergie et de l'hydraulique : Louis Kanoha Elenga ;

- Conseiller, chef du département du travail, de la sécurité sociale, de l'emploi et du dialogue social : Claver Clotaire Okouya

- Conseiller, chef du département des travaux publics et de l'aménagement du territoire : Séraphin Bhalat ;

- Conseiller, chef du département des transports et de l'aviation civile : Jean Louis Osso ;

- Conseiller, chef du département de la vie des institutions constitutionnelles : Yves Ickonga ;

- Conseiller, chef du département du genre et de la promotion des groupes vulnérables, des affaires sociales et de la solidarité : Véronique Okoumou

- Conseiller, chef du département des affaires foncières, de l'urbanisme, de l'habitat et du tourisme : Séraphin Mpili ;

- Conseiller, chef du département de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche et de l'aquaculture : Mboukou Kimbatsa, née Goma Irène Céline ;

- Conseiller, chef du département de l'économie forestière, du développement durable, de l'environnement et de la qualité de la vie : Rosalie Matondo ;

- Conseiller, chef du département de la jeunesse, de l'éducation civique et des sports : Pascal Akouala Geolot ;

- Conseiller, chef du département de la santé publique et de la population : Francke Marie Puruehnce ;

- Conseiller, chef du département des ressources documentaires : Jean François Olakouara ;

- Conseiller, chef du département de la culture et des arts : Lydie Pongault ;

- Conseiller, chef du département de la promotion des lycées d'excellence : Alphonse Ngouemo ;

- Conseiller, chef du département des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de la communication : Mathurin Hervé Patrick Mbongo.

Commentaires  

 
0 #1 www.la-loipinel.net 24-01-2017 11:00
I don't even know how I ended up here, but I thought this
post was good. I don't know who you are but certainly you're going to a famous
blogger if you are not already ;) Cheers!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir