23/03/2017

Dernière mise à jour09:55:39 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Koffi Olomidé: Le concert de la honte à Brazzaville ce 31 janvier 2014

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Koffi Olomidé: Le concert de la honte à Brazzaville ce 31 janvier 2014

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le clan tribal et clanique de Denis Sassou Nguesso au pouvoir au Congo-Brazzaville a engendré une philosophie honteuse « Tosa ô liya, Tosa ô bika », continue à opprimer, rendre muet, floué et dépouillé le peuple congolais. «Une stratégie qui consiste à infliger les pires des humiliations aux gens du nord qui refusent de pactiser avec ce pouvoir.» Marion Michel Madzimba Ehouango (1)

Maintenant celle-ci s’est étendue sur toute la population congolaise du Nord au Sud.

Un concert déconcertant à 150.000 Frs CFA de Koffi Olomidé; Des riches qui oppriment le peuple Congolais.

Le gouvernement des bras cassés de Denis Sassou Nguesso, après le carnage du 16 décembre 2013 au domicile du colonel Marcel Ntsourou, ne cesse d’étaler son idéologie appauvrissante et meurtrière pour les Congolais.

Au-delà de la crise socio-économique que ce régime moribond fait subir aux Congolais, Hugues Ngouélondélé et Saras Ndenguet (fille du général Jean-François Ndenguet, l’inamovible Directeur Général de la Police) ont pris l’initiative de bien vouloir «harrypotteriser» et bétonner l’imaginaire collectif en organisant un concert VIP de Koffi Olomidé à l’hôtel Olimpic Palace de Brazzaville avec un droit d’entrée fixé à 150.000 F CFA.

«...Ce que vous voyez à Brazzaville et à l’intérieur du pays, c’est-à-dire le désœuvrement d’une jeunesse alcoolisée, endoctrinée et dressée à l’école sans morale comme les animaux du cirque n’est que les étapes d’une politique conçue pour maintenir le pouvoir clanique au firmament de l’Etat. On vous bande les yeux avec des peccadilles éphémères. C’est le règne de l’escroquerie politique qui avilisse le mépris et l’enrichissement sans pudeur.»(2)

Le concert déconcertant d’un musicien obscène

VENDREDI 31 JANVIER OLYMPIC PALACE

21H00:PAF:150000 FCFA, 100000 FCFA, 50000 FCFA

SAMEDI 1 FÉVRIER PALAIS DES CONGRÈS

22H00: PAF:10000 FCFA

http://www.youtube.com/watch?v=BVb-vKCKQSU

Vendredi 31 Janvier et samedi 1er février 2014 les Congolais doivent dire massivement non en boycottant ces concerts de la honte. Une vraie sangsue pour les congolais qu'il n'hésite pas à piller avec des prix exorbitants pour quelques minutes de pornographie couplée à du brouhaha.

Ces concerts aux prix prohibitifs, onéreux, sont organisés par les autorités qui veulent consacrer, exposer au grand jour, le fossé, en termes de richesses, qui les séparent du petit peuple qu’elles oppriment.

Les Équato-guinéens avaient, jadis, organisé un concert de Julio Iglesias à plus d'un million de francs cfa la place!

Au Congo-Brazzaville, un concert à 150 000 Frs CFA pour écouter et danser au rythme des obscénités d’un musicien, c’est insultant pour la majorité des Congolais dont le salaire mensuel ne dépasse pas la somme de 100 000 Frs CFA. Concert d'un chanteur mis en examen en France pour viol, pédophilie et séquestrations.

Il y’a juste moins de trois semaines, sur les grandes artères de Kinshasa, on pouvait voir les banderoles des concerts de Koffi Olomidé de fin d'année, intitulé "Réveillon 2014" était à 25$, soit 12050 F.CFA ! Alors, il y a lieu de se poser la question de savoir si les Brazzavillois sont plus nantis que les kinois, nos frères d’en-face?

Quelle honte de pouvoir organiser un concert à un prix prohibitif dans un pays où la pauvreté et la misère des ¾ de la population ne cessent de s’accroître. Au Congo, les inégalités sociales sont devenues affligeantes.

Hugues Ngouélondélé (maire de Brazzaville, marié à Ninelle Sassou Nguesso)et la famille Sassou Nguesso, après avoir interdit de séjour Koffi Olomidé au Congo, ont trouvé ainsi un consensus au conflit qui était né entre les deux parties dans les affaires louches à l’instar de la construction et l’exploitation d’un hôtel 4 étoiles à Kinshasa, dans le quartier de Mont Fleury, dénommé « Villa Del Pirlo ». Hugues Ngouélondélé est fortement soupçonné dans une affaire de détournement d’une somme de 7 milliards de francs Cfa. Une inspection commanditée par le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond MBOULOU à la mairie centrale et à la recette municipale vient de révéler un détournement de 7 milliards en 2013. Ensuite le principal et faux fournisseur de la mairie nommé Gold plazza a été payé à hauteur de 2 milliards 500 millions de FCFA sans que la TVA ne soit prélevée (450.000.000 FCFA).

Comment le pouvoir moribond de Brazzaville peut-il faire la promo d’un musicien banni en Europe? Franchement, à entendre que ce concert est organisé par Hugues Ngouélondélé, le maire de la ville de Brazzaville, vu l'état d'insalubrité et les difficultés des transports en commun à Brazzaville, les jouisseurs du pouvoir peuvent se régaler en payant une telle somme alors que les congolais ont du mal à joindre les 2 bouts du mois, à se loger et à se soigner.


Ras le bol !!! Ce concert est le signe de la déchéance de ce pouvoir moribond et clanique qui s'auto-congratule sur la pauvreté et la misère des Congolais.

Selon le rapport de l'Unesco qui est sans appel, le gouvernement moribond de Denis Sassou N’Guesso n'apporte aucune réponse pour l'amélioration du système éducatif Congolais. L’Unesco pointe du doigt la mauvaise qualité de l’enseignement et le gaspillage financier. Le gouvernement veut nous faire croire que l’année 2014 est consacrée: «année de l’enseignement». Un slogan incantatoire de plus pour endormir le peuple. Le taux de chômage des jeunes est ahurissant. De même, le taux de mortalité infantile ne cesse de s’accroître à cause de la mauvaise qualité des soins et des structures sanitaires du pays.

Le Congo-Brazzaville a un faible taux d’accès à l’eau potable et à l’électricité à cause de ses mauvaises performances, gestion managériale clanique et la gabegie financière de la SNE et la SNDE. L’échec de ces deux structures qui relèvent du même ministère de l’énergie et de l’hydraulique dont les nominations se font sur des bases purement claniques.

Notre pays le Congo avec un budget de plus de 4000 milliards de Frs CFA et une ayant une population qui ne dépasse passe 4000000 d’habitants, figure parmi les 10 pays d’Afrique avec un les taux de malnutrition les plus élevés. Dans un pays cité par le programme alimentaire mondial (PAM) où la malnutrition des enfants ne cesse de s’accroitre avec un taux de 37,4% et un PIB par habitant de 3154. Parmi les causes de la malnutrition sur le continent africain, le PAM met particulièrement l'accent sur : la pauvreté et le chômage, la forte densité de population avec en parallèle les déplacements de population réfugiées, un accès limité à la terre, la perte de productivité des sols, les prix élevés de la nourriture et le retard technologique (systèmes d'irrigation) combiné à une faible pluviométrie.

10 pays avec les taux de malnutrition les plus élevés:

Rang

Pays

Taux de malnutrition

PIB par habitant

1.

Burundi

73,4%

251

2.

Erythrée

65,4%

504

3.

Zambie

47,4%

1 469

4.

Éthiopie

40,2%

454

5.

Mozambique

39,2%

565

6.

Tanzanie

38,8%

609

7.

République du Congo

37,4%

3 154

8.

Ouganda

34,6%

547

9.

Namibie

33,9%

5 786

10.

Madagascar

33,4%

447

L’irresponsabilité et la désinvolture du gouvernement de Sassou Nguesso

En effet, au-delà des discours de façade, l’atonie regrettable et humiliante du gouvernement de Denis Sassou Nguesso, depuis plus de 30 ans, marginalise et étrangle financièrement sans pitié le peuple congolais dans la misère et la pauvreté. Un peuple opprimé, rendu muet, floué et dépouillé.

Le Congo-Brazzaville, pays le plus corrompu du monde, dernier au classement doing business dont la malnutrition est galopante; un pays qui pratique la torture et ne respecte pas les droits humains.

La pauvreté et le taux chômage se situent autour de 64%. Les Congolais vivent avec moins de 1 dollar par jour (650 F.CFA). Le système scolaire et sanitaire est dans un état de délabrement avancée, et déplorable. Les Congolais qui vivent à Brazzaville et à Pointe-Noire subissent tous les jours le rationnement de l'électricité et de l’eau potable. L’insalubrité et le manque d’eau potable sont la cause des maladies hydriques. La majorité des Congolais dont l’espérance de vie est très faible, n’a pas accès aux banques et aux crédits pour la population...

Le gouvernement de Denis Sassou Nguesso a toujours tenté de se justifier en laissant ainsi supposer que sa mauvaise gestion serait la cause des difficultés macro-économiques extérieures qui entraînent l’inflation des matières premières dont le pétrole.

Pourtant le prix du brent au 4e trimestre 2013 a atteint la moyenne de 110, 3 dollars, contre 109.2 dollars le trimestre précédent, soit une hausse de 2 dollars par rapport aux prévisions. Alors, pourquoi diacre, Gilbert Ondongo, ministre des finances continue à élaborer des budgets sur une base fausse d’un baril à 50 dollars?

(…) « Depuis plus de 30 ans Denis Sassou Nguesso gouverne par le mensonge, des discours incantatoires et change de gouvernement remplit de bras cassés, rien ne change dans le pays. Dans aucun classement Africain ou Mondial notre pays excelle si ce n'est dans les arrestations arbitraires, dans les empoisonnements, dans les intrigues, dans les meurtres, dans les coups d'état, dans la sorcellerie, dans le tribalisme et dans la jalousie. Voilà le tableau sombre de notre pays à cause d'une mauvaise conception de la politique au lieu d'être au service du développement et de l'épanouissement, la politique au Congo est au service d'un homme, d'un clan, d'une famille, d'un parti. Peuple Congolais, il est temps d'ouvrir enfin les yeux et de dire non à cette vieille classe politique qui est au service du diable et de la destruction. Les Congolais ont besoin d'une nouvelle classe politique pragmatique qui sera dévouée au service du développement du pays. » dixit Evrard Nangho.

La seule vision politique du gouvernement de Denis Sassou Nguesso, c’est donc une conception de la gouvernance clanique et tribale dominée par la corruption, des nominations à des hauts postes de l’Etat des fonctionnaires d’autorité totalement soumis à sa hiérarchie.

C’est contre ces abus de pouvoir, contre toutes ces incohérences et irresponsabilités de ce gouvernement moribond dans la conduite de la politique du Congo, que le peuple congolais doit se révolter.

C’est hélas cette même défiance vis-à-vis du peuple congolais que les sbires de ce pouvoir organisent ce vendredi 31 janvier à l’hôtel Olympic palace et le samedi 1er février au palais des Congrès de Brazzaville «des concerts de la honte de Koffi Olomidé».

Quand on sait l’incompétence et le manque d’intérêt pour les questions nationales de développement qui règnent chez nombre de responsables politiques de ce pouvoir clanique, on est en droit de souhaiter que le 14 août de l’année 2016, qu’un changement démocratique radical puisse avoir lieu. Le peuple congolais dont l’avenir et le destin sont en permanence bafoués doit se lever et prôner le changement démocratique. Ce changement pourrait être que légitime pour stopper la marginalisation du peuple congolais. Au peuple Congolais de prendre en main son destin.

Les congolais doivent comprendre et se rendre à l'évidence que Denis Sassou Nguesso et ses sbires s'organisent pour conserver aussi longtemps qu'ils le pourront ce pouvoir moribond.

Le mieux-être moral, économique et social n’est pas la priorité de ces «Matalana».

Chris Abela, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

1- Le peuple victime de la politique du «Tosa ô liya » et de «Moro ô bosso» et Congo-Brazzaville: Le fléau de la politique « Tosa ô liya » mis à nu

2- Une jeunesse congolaise livrée à l’escroquerie politique

***

- Arrêt sur image:

Koffi Olomidé, l'homme qui a fait payer les con.golais la somme de 150.000 F.CFA pour Assister à son concert VIP (Very important paysan). Le voici sur cette photo avec sa productrice Saras Ndenguet et le couple Jean-François Ndenguet. Les vrais visages des gens qui vous ont fait payer 150.000 F.CFA pour le concert de Koffi.

Brazza-news


 

Commentaires  

 
0 #14 link building 01-05-2016 01:58
Yes! Finally something about wedding blog immediately.
Citer
 
 
0 #13 sibutril 25-03-2016 14:43
Saved as a favorite, I like your site!

My page: sibutril: http://www.kolping-graz.at/?option=com_k2&view=itemlist&task=user&id=753
Citer
 
 
0 #12 Nitroslim 15-09-2015 01:27
Hello, i believe that i noticed you visited my site so i got here to return the want?.I'm trying to in finding things to enhance my site!I assume its adequate to use some of your ideas!!
Citer
 
 
0 #11 What causes waste 06-09-2015 15:36
You really make it seem so easy with your presentation but I find this matter to
be actually something that I think I would never understand.
It seems too complex and extremely broad for me. I'm looking
forward for your next post, I will try to get the hang of
it!
Citer
 
 
0 #10 Cocoa Burn Fat-Loss 31-08-2015 15:33
excellent publish, very informative. I'm wondering why the
other specialists of this sector do not notice this.
You should proceed your writing. I'm sure, you've a great readers' base already!
Citer
 
 
0 #9 pure detox 10-07-2015 20:57
Hi there everybody, here every one is sharing these knowledge, thus it's nice to read this web
site, and I used to pay a quick visit this website
every day.
Citer
 
 
0 #8 weight loss pills 31-05-2014 07:49
Do you have a spam issue on this site; I also am a blogger, and I was wondering your situation; we have developed some nice procedures and we are looking to exchange methods with other folks, be sure to shoot me an email if interested.
Citer
 
 
-1 #7 CRM 25-05-2014 05:17
I'm really impressed together with your writing abilities as
smartly as with the structure on your blog. Is that
this a paid subject or did you customize it your self? Either way
keep up the excellent quality writing, it is rare to see
a nice blog like this one nowadays..
Citer
 
 
0 #6 The Patriot Act 11-02-2014 15:23
Peuple CONGOLAIS IL FAUT SE RÉVEILLER, SE LEVER ET SE RÉVOLTER POUR CHASSER CE TYRAN SANGUINAIRE ET ASSASSIN DE SASSOU ET SA BANDE D’IMBÉCILES ET SALAUDS. PAS QUESTION D'ATTENDRE 2016 C'EST MAINTENANT!!! L'heure est proche il ne faut plus avoir peur de tous ces salauds. NOTRE LIBERTÉ NE VIENDRA QUE SI NOUS NOUS RÉVEILLONS ET DÉGAGEONS CE TYRAN SANGUINAIRE DE SASSOU.
DEBOUT CONGOLAIS !!!
Citer
 
 
+1 #5 Placide Ibouakoua 31-01-2014 17:19
Les VIP (Very Important Paysan) du Congo-Brazzaville qui vont débourser 150.000 FCFA par personne ce soir, « sextasient » lorsqu’ils dansent « mama pessa sima ,papa a tiya tonga... » J’espère que ces VIP (Very Important Paysan) n’ont pas oublié ce jour les codes d’accès ou d’ouverture des coffre-forts privés ou des administrations . Peu importe, ils ont le magot volé au peuple congolais sous les matelas.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir