Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique 7/02/1978 – 7/02/2014 : déjà, 36 ans que la parodie de procès sur l’assassinat du président Ngouabi envoya à la mort dix innocents

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

7/02/1978 – 7/02/2014 : déjà, 36 ans que la parodie de procès sur l’assassinat du président Ngouabi envoya à la mort dix innocents

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Il y a jour pour jour 36 ans, le 7 février 1978, que les vrais assassins du président Marien Ngouabi (1) ont ourdi une machination politique et organisé une parodie de procès contre des personnes qu’ils savaient pourtant innocentes, et les ont envoyés à la mort gratuitement pour effacer toutes suspicions sur eux.

Mizélé Germain, Ndoudi Ganga, Kinkonda, Kanza David, Samba dia Nkoumbi, Kinkouba Etienne, Kianguila Daniel, Kouba Grégoire, Dianzénza Pierre, Sissoulou Simon.

Loin des yeux, près du cœur, devrait dire le proverbe. Cet article de BISHIKANDA DIA POOL, société civile de la diaspora congolaise, pour vous signifier combien nous pensons à vous en ce jour où, vous perdîtes la vie à cause de l’intolérance politique.

En effet, le procès Marien Ngouabi n’a été qu’une machination politique qui a eu pour seul but qu’envoyer à la mort, celui dont un des conspirateurs considérait comme ennemi. Les débats judiciaires n’ont révélé qu’une machination atroce tendant à fabriquer des assassins, afin de tromper et manipuler le Congolais. Alors que, tout le monde savait que les vrais coupables n’étaient pas sur les bancs des accusés.

En d’autres termes, ce que les Congolais appellent procès Marien Ngouabi, fut un moment d’atrocité, d’angoisse, d’humiliation, de honte, des exécutions sommaires et de tribalisme exacerbé contre les Congolais du sud en général et, en particulier contre les Bakongo du Pool. Tellement, cela a été sanglant que, personne n’en a jamais oublié au Congo.

Et, cette parodie de procès a eu pour principal ouvrier un procureur de la république (commissaire du gouvernement), Monsieur Jacques OKOKO, dont le souvenir ne fait toujours pas honneur à la justice congolaise. Sa confession tardive n’a rien changé. Cela devient évident aux yeux des Congolais, que les dix exécutés du petit matin n’avaient rien à voir avec cet assassinat. Puisque, les membres du C.M.P qui ont orchestré cette machination politique, règnent aujourd’hui en maître au Congo.

D’ailleurs, l’accusé Samba Dia Nkoumbi l’avait réaffirmé à la barre, en réponse à la question du président de la cour : « Question du juge : avez-vous quelque chose a ajouté pour votre défense. Réponse : je n’ai rien à ajouter, sinon vous remerciez sincèrement. J’ai refait l’examen de ma conscience, il est positif devant le jugement de l’histoire et de l’humanité. Je ne me reproche de rien et, je m’en tiens à la haute conscience de la cours et à son esprit courtois. »

C’est pourquoi, s’il a été très facile pour les vrais assassins du président Marien Ngouabi d’accéder au pouvoir, en l’assassinant plutôt que par les moyens réputés républicains et démocratiques. La grande faille logique pour eux reste toujours l’innocence visible des boucs émissaires condamnés à mort et envoyés au petit matin gratuitement.

Tellement, cette parodie de justice était insupportable à accepter, elle reste jusqu’à aujourd’hui si néfaste pour l’unité nationale et pour le vivre ensemble entre Congolais. C’est tellement affreux, que même avec toutes les excuses du monde, aucun Congolais n’acceptera de pardonner les membres du C.M.P. Parce que, en exécutant sans pitié ces innocents, le CMP et ses juges corrompus ont détruit des familles et brisé les rêves de dizaines d’enfants.

Par conséquent, trente-six ans après, le sang versé de ces innocents réclame toujours la vérité des faits sur l’assassinat du président Marien Ngouabi. Également, des profondeurs de la terre, les dix exécutés accusent les membres du CMP encore en vie, d’avoir assassiné le président de l’époque, afin d’accéder au pouvoir. Ils leur reprochent  aussi d’avoir fait de leurs enfants des orphelins. Alors qu’eux ont vu leurs enfants grandir.

Ceci dit, ces gens savent-ils quelle est la différence entre un humain et un monstre ? Alors qu’un humain est déchiré par les remords après avoir commis un crime. Et pour soulager sa conscience, il cherche toujours à dire la vérité des faits, quelle que soit la sanction qu’on lui inflige. Le monstre, lui, ne lâche rien. Il meurt avec ses secrets et ne regrette rien. C’est quelqu’un qui n’a ni remords, ni état d’âme. Aussi, l’humain lutte contre la violence gratuite qui détruit des vies humaines. Il croit à un idéal moral et politique. Ce qu’il fait, il le fait uniquement pour sauvegarder et vivifier le vivre ensemble. Mais pour le monstre, seul son intérêt compte. Il ne croit pas à un idéal moral et politique. La fin justifie les moyens pour lui et, le sang des innocents versé, c’est le prix à payer pour atteindre le but fixé. Dès lors, nous ne sommes plus surpris car, après avoir assassiné le président Marien Ngouabi, c’est-à-dire recouru à un coup de force, tant leur soif de pouvoir était insatiable, ils ont instrumentalisé la justice pour écarter toute suspicion. Ces assassins enragés ont envoyé à la mort dix chefs de famille, sans pitié. C’est d’autant impardonnable, qu’ils ne se cachaient plus dans leur folie.

Puisque, jamais les membres du C.M.P ne se refusaient à une déclaration incendiaire, à une menace sans voile contre les dix innocents accusés à tort. Mais non, cela ne suffisait pas, ils continuaient de répondre dans le pays que, ce sont les Bakongo qui ont tué Marien Ngouabi. Les Congolais restaient comme anesthésiés car, à cette époque, il n’y avait pas Internet et les réseaux sociaux pour s’opposer. Les Congolais ne disposaient pas de moyens adéquats pour s’exprimer.

Que n’a-t-on pas écrit sur ces dix innocents condamnés à mort et exécutés au petit matin, le 7 février 1978 ? Il suffit de relire les témoignages de l’époque, dont le plus important est celui du journal Mweti. Aujourd’hui avec le recul, nous avons du mal à réaliser que des Congolais ont envoyé d’autres Congolais à la mort sans preuve et, après une parodie de procès. C’est pourquoi, avant de quitter cette terre, beaucoup d’anciens membres du C.M.P ont soulagé leur conscience et témoigné avec fracas, que pour l’assassinat du président Marien Ngouabi, la vérité est enfui au fond du cœur de deux personnes : Denis Sassou Nguesso et Florent Ntsiba, son directeur de cabinet de l’époque.

Également, si les assassins de Marien Ngouabi pensaient qu’en tuant des boucs émissaires, ils empêcheraient que les Congolais puissent leur demander des comptes un jour. Eh bien, ils se sont mis en erreur car, cette stratégie a montré ses limites. Certes, elle a marché pendant trente-six ans, mais elle n’a pas effacé dans la mémoire collective cette machination politique et ces crimes.

Enfin, ne nous y trompons pas, si un membre du C.M.P encore en vie part aujourd’hui pour l’autre monde, il partira toujours condamner pour avoir injustement envoyé à la mort des innocents. Beaucoup d’enfants sont devenus orphelins à cause de leur folie meurtrière et de leur soif du pouvoir. Ont-ils consciences du nombre d’orphelin qu’ils ont fabriqué ? Alors qu’eux, ils ont tous vu grandir leurs enfants. Savent-ils qu’être orphelin est plus dure que la mort ? Nous devons, sans remords nous débarrasser de cette génération maudite qui continue d’assassiner gratuitement. Il faut défendre les articles 57, 58 et 185 de l’actuelle constitution. Notre défaite sur la modification de la constitution aura les mêmes conséquences que l’assassinat du président Marien Ngouabi.

Par BISHIKANDA DIA POOL


(1) - Marien Ngouabi : Les petits secrets d’un odieux assassinat…

Commentaires  

 
0 #20 Werner 25-03-2016 19:14
You're so awesome! I don't believe I've truly read
a single thing like that before. So great to find somebody with
genuine thoughts on this issue. Seriously..
thank you for starting this up. This site is one thing
that's needed on the web, someone with some originality!


my page: ชาติไทย (Werner: http://chilebodyboard.com/thai-national-anthem-short-history/)
Citer
 
 
0 #19 jocuri cu mario 12-02-2016 19:58
Usually known as probably the most modern title of all time, Tremendous Mario 64 is
likely one of the pioneering three dimensional video games and was the primary with a digicam
that the player might management.
Citer
 
 
0 #18 home removal 09-02-2016 16:39
Use existing panorama and sudden areas to show graphics.
Citer
 
 
0 #17 Lukas 01-02-2016 07:31
Indsamler priser på abonnementer fra daske teleselskaber og
tilbyder prissammenligni ng på området.
Citer
 
 
0 #16 internetudbyder 29-01-2016 02:35
Og du kan se det hle på din mobil, tablet og pc overalt i Danmark.
Citer
 
 
0 #15 google plus 07-09-2015 09:25
Market your site content (blog) within your Google+ Circles and
in your email campaigns. People prefer websites that
have full content on all the web pages. Then, Internet
Relay Chat (IRC) was created in allowed one to one communication via private
message together with chat and data transfer.
Citer
 
 
0 #14 http://www. 17-10-2014 10:18
I’m not that much of a internet reader to be honest but your blogs really nice, keep it up!
I'll go ahead and bookmark your website to come back later.
Cheers
Citer
 
 
0 #13 Reviews on The 15-10-2014 05:20
I'm a coder and I've just thought of a ground breaking online dating web site.
I'll be seeking out beta test candidates to browse and try
it out. Do you need to sign up? We shall pay you.
Citer
 
 
0 #12 Juegos Gratis 01-09-2014 12:52
Ahaa, es un intercambio de ideas muy interesante lo escrito en este escrito que mee hhe encontrado
en este website, lo he revisado y ahora me motivaria bastante comentar.
en este site.

Hecha un vistazo y ademas navega poor mi page; Juegos Gratis: http://www.assault-on-pussy.de/index.php?mod=users&action=view&id=20944
Citer
 
 
0 #11 Trucos de juegos 30-08-2014 23:04
Me alucina la forma que has escrito el contenido.
Este site va rapidamente a preferidos! Crdialmente agradecido ppor laa referencia!


Hecha un vistazo y ademas navega por mi website- Trucos de juegos: http://www.trucoteca.com
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir