22/08/2017

Dernière mise à jour10:34:34 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Félix BANKOUNDA-MPELE dit oui à l'EXDICORDE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Félix BANKOUNDA-MPELE dit oui à l'EXDICORDE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

COMMUNIQUE  DE L’EXDICORDE

 

Conformément à sa dernière lettre d’information de janvier 2014, le Secrétariat de l’Exécutif de la Diaspora Congolaise pour la Restauration Congolaise a le plaisir d’informer la diaspora congolaise en particulier, les forces vives congolaises et l’opinion publique en général que notre compatriote , Félix BANKOUNDA-MPELE, dont nous avons esquissé le profil dans ladite lettre, a choisi de répondre favorablement à la mission que nous lui avions proposée.

Monsieur BANKOUNDA-MPELE, dont nous joignons la photo à ce communiqué, coordonnera ainsi l’Exécutif de la Diaspora Congolaise pour la Restauration Démocratique.

A ce titre, et dans l’immédiat, le coordonnateur de l’EXDICORDE devra, avec le Secrétariat, entreprendre les formalités administratives pour la légalisation de la structure, prendre contact avec les associations et groupements politiques existants, à l’étranger et au Congo, en vue de la détermination des domaines de collaboration, se prononcer sur les grandes questions de l’heure, notamment sur la question constitutionnelle au Congo, sur la perspective des ‘assises nationales du Congo de juin prochain’, sur la position de l’EXDICORDE à l’égard du régime politique congolais,…

Monsieur BANKOUNDA-MPELE et le Secrétariat, par la voie considérée comme la plus appropriée (écrit, interview, conférence de presse,…), devront, dans les trois mois, informer la diaspora, la communauté congolaise, de l’organisation, du programme, de l’activité et des ambitions de l’EXDICORDE à court et moyen terme.

Nous recommandons aux patriotes Congolais et à l’opinion publique, pour se rappeler et s’imprégner de la philosophie de l’EXDICORDE, de se référer aux communiqués déjà diffusés par les voies habituelles, en février 2013, août 2013 et janvier 2014. L’EXDICORDE est, disions-nous, « un organe restreint, un instrument de débat et de conception, mais surtout une machine d’action réunissant des patriotes outillés, déterminés et de conviction pour contribuer de façon dynamique à la restauration de la démocratie au Congo-Brazzaville, entendue prioritairement comme l’arrêt de l’Etat d’exception au Congo et le rétablissement de la Constitution du 15 mars 1992 »

VIVE LE CONGO-BRAZZAVILLE, VIVE L’AFRIQUE, VIVE LA DEMOCRATIE ET LES VALEURS UNIVERSELLES

« Au diable les escrocs, au diable les criminels »

Pour le Secrétariat,

Donatien GABA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Paris, 25 mai 2014

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir