Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique UN GRAND N’IMPORTE QUOI CE SAMEDI AU PALAIS DE CONGRÈS DE PARIS SUR LA CONSCIENTISATION DE LA JEUNESSE CONGOLAISE DE FRANCE...

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

UN GRAND N’IMPORTE QUOI CE SAMEDI AU PALAIS DE CONGRÈS DE PARIS SUR LA CONSCIENTISATION DE LA JEUNESSE CONGOLAISE DE FRANCE...

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

UN GRAND N’IMPORTE QUOI CE SAMEDI AU PALAIS DE CONGRÈS DE PARIS SUR LA CONSCIENTISATION DE LA JEUNESSE CONGOLAISE DE FRANCE Ā QUI L’ON A REFUSÉ LE DROIT DE VOTE !

 

‘’ Il ne peut y avoir révolution que là où il y a conscience‘’ Jean Jaurès

 

De déception en déception, où sont passées les nouvelles instances des assises de la diaspora congolaise de France pour être en face du Comité Mwana N'deya Diaspora !

Selon le dictionnaire français Larousse

Conscientiser, c’est faire que quelqu'un, un groupe prenne conscience des problèmes politiques, sociaux, culturels qui se posent à lui.

Le mot « conscientisation » pose problème, car il nous revoie à l’idée de « conscience ». Partant de là, on déduit que la conscientisation est l’acte de conscientiser, de « faire prendre conscience de quelque chose à quelqu’un ». C'est confondre « conscientiser» avec « sensibiliser » ou même « informer ».

Il faut être gonflé pour venir conscientiser la jeunesse congolaise de France, écartée lors du recensement administratif spécial entrepris par le gouvernement congolais ?

Monsieur Anatole Collinet Makosso, le ministre chargé du portefeuille de la jeunesse croit que son action au sein d’un gouvernement ne consiste qu’à organiser des colonies de vacance bidon d’une part, et d’autre part quelle est la légitimité du Comité Mwana N'deya Diaspora dans la conscientisation de la jeunesse ?

Le moment est là pour montrer à la face du monde la vraie nature de ce régime non estimé des congolais, car il a conduit notre beau pays à l’élection  des Pays pauvres très endettés (PPTE).

La jalousie

La jalousie est un mélange d'émotions comme la colère, la tristesse, la frustration, le dégoût. La jalousie ne doit pas être confondue avec l’envie.

Il y a de quoi à avoir une colère saine en refusant que l’argent des congolais soit mal dépensé à Paris dans le cadre d’un forum superflu dans un aussi grand lieu qu’est le palais de congrès de Paris pour un non événement sur la thématique de la jeunesse congolaise. Quand sait que ce même pouvoir tient mépris cette jeunesse en foulant au pied toutes les aspirations légitimes. Le chômage des jeunes au Congo n’est-il pas endémiques !

Le miroir aux alouettes

Le Comité Mwana N'deya Diaspora ne peut pas réussir en une journée de forum là où madame Édith-Laure Itoua (chargée des Congolais de la diaspora à la présidence de la République) a lamentablement échoué. Pour la petite histoire, la chargée des congolais de l’étranger n’est plus visible à Paris en s’octroyant la clé des champs.

Le patriotisme

La valeur de la Patrie doit être cultivée en permanence dès l'école élémentaire. Seulement, nos apprenants suivent les enseignements à même le sol, quand on sait que notre pays à un couvert forestier de 60 % environ. Il faut le rappeler ici avec force, que nombre de jeunes ne connaissant jamais qu’est ce qu’un bulletin de paie, les universités et d’autres établissements restent des machines à fabriquer des chômeurs.

Lorsqu’un clan s’accapare toute la richesse du pays où est le patriotisme !

Le patriotisme est un sentiment partagé d'appartenance à un même pays, la patrie, sentiment qui en renforce l'unité sur la base de valeurs communes.

Je crois terminer ici.

Adrien Houabaloukou

Congolais de l'étranger

Démocrate indépendant


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir