Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Le complot téké : mythe ou réalité ?

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Le complot téké : mythe ou réalité ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

« Quand on creuse un piège pour son ennemi, faut pas creuser trop profond, car on ne sait jamais… » Les mémoires d’outre tombe de Ntamb’Pinda.

Autant un fœtus a besoin d’un placenta pour se développer convenablement tout le long de la grossesse ; autant toute dictature a la nécessité atavique de s’inventer, pour sa perpétuation des ennemis, plus fantasques les uns que les autres. Alliant cynisme et rapacité, Sassou, le lecteur assidu de Machiavel, n’a jamais fait une quelconque économie de ce postulat. Au contraire, il en a usé et abusé à satiété. « La théorie du complot », moyen implacable pour terrifier les voix dissidentes et de museler l’expression, devient la quintessence de sa stratégie de …survie.

Nietzche nous avait prévenus : «plus le mensonge est gros, plus on y croit». Il aurait dû ajouter  à l’attention des exégètes, adeptes de conclusions faciles,   que la désillusion n’en serait que plus grande et le dépit plus prononcé une fois la vérité ramenée à ses justes proportions.

L’enjeu majeur  tourne autour de la conservation du pouvoir   par l’ethnie Mbochi  qui a propagé son venin dans les tréfonds congolais, notamment en s’accaparant, sans aucune gêne,  de  tous les postes à responsabilités militaires et civiles  sur toute l’étendue du territoire national. Mettre toutes les chances de leur  côté, suppose une parfaite maîtrise d’une palette d’éventualités, convergeant toutes vers la conservation du pouvoir au sein du clan d’Oyo. Ce qui  était au demeurant  leur secret d’Alcove s’est allègrement mué en  secret de Polichinelle.

Au même titre que  les Illuminati, cette secte occulte disparue depuis 1789, remise au goût du jour par  l’écrivain Dan Brown en 2000, qui présiderait aux destinées du monde ;  les officines d’Oyo ont mis   les tékés  en ligne de mire, parce qu’ils concocteraient  un plan conspirationniste visant ni plus ni moins, la fin du système immonde de  Sassou.

Qu’à cela ne tienne, la hantise du complot téké est-elle  crédible ?  Peut-on dégotter, dans le macrocosme  politique congolais actuel une série d’événements suivant un plan concerté et orchestré secrètement par les téké en vue de ravir le pouvoir des mains du clan d’Oyo ?

Pour répondre à cette kyrielle de questions,  j’ai opté pour une démarche qui emprunte tout autant à l’observation qu’à la réflexion pure.

C’est un truisme de le rappeler : les fantasmes d’une pérennité  dictatoriale caressés par Sassou, ont été tout bonnement ébranlées par la cristallomancie  de ses féticheurs, à travers laquelle, ils auraient vu une horde de tékés succéder  allègrement à son long et infécond règne.  Reprenant à son compte les inepties  de Jacques OKOKO « Même les tékés veulent diriger ce pays ? », il s’applique désormais à conjurer ce funeste destin. Ce n’est pas une sinécure.

Ironie de l’histoire, les cadres militaires et civils tékés qui l’avaient aidé à réaliser son coup d’Etat du 5 juin 1997, sont  désormais en proie à une psychose d’arrestation imminente. Des courtisans suborneurs de l’Oyocratie,  rivalisent de zèle pour traquer ceux- là qui furent leurs alliés sûrs dans la mise à mal du processus démocratique né de la CNS.

Pour avoir les coudées franches, Sassou a, au préalable battu les flancs  dans la partie septentrionale, en réduisant à néant les velléités déstabilisatrices  des «  katangais ». A la faveur du réaménagement  militaro-politique de 2002, ils avaient été simplement évincés des postes stratégiques de l’Etat.

Les officines d’Oyo ont concocté une stratégie  basée sur l’articulation d’un schème, où le subjectif se mêle à un fétichisme abject. Sassou est désormais persuadé que les complicités de Florent Tsiba et de André Obami Itou ne suffisent plus pour anéantir la menace téké. Or la réalité est plus subtile que ça.

Pour  arriver à ses fins, Sassou a  méthodiquement  attaché du plomb dans l’aile de quelques tékés susceptibles de contre carrer ses projets monarchiques de 2016. Sans coup férir, l’ex-insaisissable Okombi Salissa était frappé de disgrâce. Après son éviction du gouvernement, sa machine de guerre, le CADD-MJ fut tout  bonnement dissout, remplacé par la FMC. L’époque où il se distingua dans le rôle de redoutable chef cobra au service de Sassou, brisant des vies et des carrières, est révolue. Depuis son retour à Brazzaville, lui et le bras armé de Sassou, JF Ndenguet se regardent en chien de faïence. Chacun prêt à dégainer.

Des lourdes suspicions pèsent depuis un certain temps sur Maître Martin Mbemba , accusé par  Sassou et son clan  de ne  pas s’être suffisamment impliqué dans la défense du pouvoir dans l’épineuse affaire des disparus du Beach qui les empêche de dormir. Son âme de défenseurs des droits humains, aurait pris le dessus sur la solidarité scellée par le   boukoutage. On a vu avec quelle hystérie, le pouvoir a mis en scène, il y a peu son évacuation en France en publiant toutes les sommes relatives à son séjour et ses soins. Message subliminal : «  un boukouteur, comme nous ! ».

Autre caillou téké dans les chaussures de Sassou : Mathias Dzon. Sassou a usé de toutes les turpitudes pour le priver de tout mandat public. Sans élus, il a de la peine à traduire dans l’opinion, son véritable poids politique. Sassou prend chaque fois un malin plaisir à le ridiculiser en lui interdisant d’embarquer  pour Paris.  Cela en dit long  sur l’animosité que le satrape d’Oyo éprouve à son égard ; occultant au passage son apport  dans le financement de la guerre du 5 Juin 1997.

La tonitruant Colonel Marcel Ntourou a quant à lui appris à ses dépens que le rôle de spadassin au service d’un assoiffé du pouvoir comme Sassou,  était le plus ingrat. Bien placé dans le collimateur, sa tête est bien mise à prix ; mort ou vif. S’étant bien tiré du procès des explosions du 4 mars 2012, il    est devenu  l’homme à abattre depuis qu’il a eu l’outrecuidance  de faire des compromettantes  déclarations contre  le pouvoir  à RFI, signifiant sa disposition à donner son témoignage dans l’affaire des disparus du Beach. Son calvaire perdure.

Ce prétendu  foyer de tension téké, une fois circonscrit, il fallait s’assurer que l’OPA réalisée jadis sur le MCDDI de Bernard Kolelas pouvait bien être mise au service de ses ambitions de 2016. Mais surtout, ôter  de façon définitive, toute envie aux deux entités politiques issues de l’ancien parti du feu  « Koumbi de Total ». Rien n’est moins sûr. Si la DRD de Hellot Mampouya a du mal à se couper de la main nourricière de Mpila,  Parfait Kolelas quant à lui,  ne se gêne plus de piquer des coups de gueule ostensibles, exprimant sa désapprobation  face au partage inégal  du gâteau pour lequel, il se sent lésé.  Son collègue du DRD serait devenu milliardaire au seul bon vouloir de Sassou, alors que lui, fils de Bernard Kolelas , friserait l’indigence (sic). Drôles d’ ambitions !?

En somme, faute d’une possible structuration politique du groupe téké, la théorie du «  complot téké » n’est qu’une invention des officines d’Oyo, dans le seul but de mettre sous pression ce groupe ethnique qui serait, dans l’imaginaire national,  dépositaire de la légitimité de la possession de la terre congolaise. Dans sa stratégie, Sassou s’attèle à disposer de l’initiative. Et dans son obsession de mourir au pouvoir, il ne ménage aucun effort en explorant toutes les approches. Okombi Salissa et Marcel Ntsourou, adeptes de l’art opératif, sont sans ignorer que le choix de l’attaque, adopté par Sassou, lui a permis – en théorie- d’imposer le rythme de la bataille, principalement par deux facteurs : effet de surprise et choix du lieu et de la date de l'engagement.

Djess dia Moungouansi «  La plume du Congo Libre »

Commentaires  

 
0 #3 Rachel 27-06-2016 16:31
There is a number of ways you can get the feeling within film
production. The game is tested while using understanding of leaderboard promotions.

Attending college film production training however provides you with
time for you to see each of the solutions
being performed before getting the ability to perform them yourself.


My site ... web page (Rachel: http://exsolinc.com/index.php/component/easyblog/blogger/listings/susannahgoodiss?Itemid=435)
Citer
 
 
0 #2 website 26-06-2016 22:32
Just desire to say your article is as astonishing.
The clarity in your post is just excellent and i could assume you're an expert on this subject.
Well with your permission let me to grab your feed to keep up to date with forthcoming post.
Thanks a million and please keep up the enjoyable work.
Citer
 
 
0 #1 website 27-05-2016 10:45
Hey I am so grateful I found your web site, I really found you by error, while
I was browsing on Bing for something else, Regardless I am here now and would just like to say thank you for a tremendous post and a all round
enjoyable blog (I also love the theme/design), I don't have time to read it all at the
moment but I have bookmarked it and also included your
RSS feeds, so when I have time I will be back to read a great deal more, Please do keep up the superb job.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir