Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique L’OPPOSITION CONGOLAISE NE LÂCHERA RIEN !

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

L’OPPOSITION CONGOLAISE NE LÂCHERA RIEN !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La déclaration des ténors de l’opposition congolaise de l’étranger et de l’intérieur.

 

La vie étant un éternel recommencement, seule l'acceptation de la défaite signifie la fin de tout. Tant et aussi longtemps que l'on sait recommencer, rien n'est jamais définitivement acquis …nous amène à dire non au troisième mandat de Denis Sassou Nguesso à la tête du pays.

Monsieur Denis Sassou Nguesso veut se maintenir coûte que coûte au sommet de l’État et a chargé Monsieur Raymond Zéphirin Mboulou, Ministre de l’intérieur de réaliser un recensement administratif spécial qui serait dévoyé.

Au regard de la déformation du corps électoral et en tout état de cause l’opposition congolaise ne participera pas aux scrutins de septembre 2014 au Congo en guise de caution au troisième mandat de Denis Sassou Nguesso qui n’est plus dans le jeu politique où son mandat supposé prendra fin le 14 août 2016 à 14 heures.

Force est de placer Monsieur Raymond Zéphirin Mboulou devant ses responsabilités sur la déformation du corps électoral qui empêcherait de fait et de droit toute compétition électorale au suffrage direct au Congo.

L’opposition congolaise s’inscrit dans une démocratie apaisée et ne peut pas accepter les jougs politiques de ce dernier temps entre Denis Sassou Nguesso, Parfait Brice Kolelas et Pascal Tatsy Mabiala en pensant aux jours sombres qu’avait connu notre pays avec des guerres à répétition.

C’est ainsi que, les états généraux de la nation d’ici 2106, annonciateur de la Nouvelle République aura la mission de garantir les libertés fondamentales quitte à dissoudre toutes institutions à connotation tribale.

Vive la République

Vive le Congo

Fait à Paris, le 07 août 2014

Les instances des Assises Nationales du Congo pour l’Alternance Démocratique élargies aux Mouvements Politiques Congolais.

La Convention pour la dynamique du rassemblement, le respect de la Constitution, le dialogue et la paix.

Adrien Houabaloukou

Commentaires  

 
0 #1 I. AYA de Makoua 08-09-2014 09:09
Vive la liberté et l'alternance au Congo Brazzaville et ne lâchons rien. Un coup de main ou opération de délivrance du peuple venu de l’extérieur est susceptible d'agir d'agir à tout instant. Les services y travaillent....
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir