Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique CONSEIL DE LA DIASPORA CONGOLAISE POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE (CODICORD)

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

CONSEIL DE LA DIASPORA CONGOLAISE POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE (CODICORD)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

COMMUNIQUE

 

 

Suite à la turbulence et à la violence engendrées par les autorités de Brazzaville pour museler les populations Congolaises. Profitant du fait que tous les dirigeants des pays occidentaux et en particulier des Etats Unis, de la France, la Grande Bretagne et autres… sont préoccupés par le sort des populations en IRAK et en SYRIE, Mr SASSOU NGUESSO, fidèle à sa perfidie, organise une parodie électorale le 28 septembre 2014.

Dans un contexte international où les grandes nations du monde et leurs alliés font face à la barbarie des djihadistes de la daesh ; pseudo « Etat Islamique » en IRAK et en SYRIE, au Congo Brazzaville on assiste aux agressions sauvages et aux expulsions des journalistes qui osent informer l’opinion nationale et internationale sur les enlèvements et la brutalité exercés par la milice armée de Mr SASSOU NGUESSO sur les humbles populations qui manifestent leur désapprobation aux autorités de Brazzaville qui s’obstinent à ne pas entendre raison, en persistant dans leur logique de tricherie et de passage en force par tous les moyens à se maintenir au prix du « sang et des larmes des autres » au pouvoir. C’est ainsi que Monsieur Elie Smith journaliste à MNTV et Madame Sadio Kanté-Morel journaliste à l’agence Reuters ont été expulsés du Congo pour avoir exercé, en toute objectivité, leur métier celui qui consiste à informer.

Les Congolais de la Diaspora regroupés au sein du Conseil de la Diaspora Congolaise pour la Restauration de la Démocratie (CODICORD) :

1. Attire l’attention du peuple congolais et notamment du pouvoir de Brazzaville, sur les dangers de cette parodie électorale.

2. Appelle la population congolaise à boycotter les élections de ce dimanche 28 septembre 2014 en restant paisiblement chez elle.

3. Exhorte les « Patriotes et toutes les cellules de la résistance » à demeurer déterminés pour envisager très sérieusement « l’Appel à la désobéissance civile » afin de barrer la route au « dictateur » qui tente de plonger notre pays dans la violence, l’immobilisme, le népotisme et la gabegie.

 

Vive  Vive la République

Le Président du CODICORD

Raphaël GOMA


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir