Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Le Gouvernement a organisé des élections locales chaotiques, boudées et désavouées par le Peuple

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Le Gouvernement a organisé des élections locales chaotiques, boudées et désavouées par le Peuple

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Les élections locales du 28 Septembre 2014 sont incontestablement un fiasco monumental pour le Gouvernement et pour le PCT. Malgré le matraquage médiatique et la corruption généralisée des électeurs, le Peuple Congolais a refusé de voter et a boycotté ces élections avec un taux d’abstention record de près de 90%. Le corps électoral truqué du régime n’a pas fait des miracles et les fraudeurs PCTistes n’ont eu que 5% de participation.

 

A tire indicatif, à l’école de la colombe à Talangai (Brazzaville) vers PSP Kibéliba, sur 1000 inscrits, il y a eu 36 votants.

A Mvoumvou (Pointe-Noire), dans un bureau de 1500 inscrits, il y a eu 26 votants. A Mfilou (Brazzaville), dans un bureau de 800 inscrits, il y a eu 56 votants. A Moutabala, Mfilou (Brazzaville), dans un bureau de 600 inscrits, le CNR est arrivé 1er avec 20 voix, le MCDDI 3 voix, la DRD 2 voix et le PCT 1 voix.

Ce fiasco électoral est observable partout dans le Pays, cela apporte un sévère camouflé au régime de Brazzaville qui souhaite organiser son « funeste » référendum constitutionnel, car le message du Peuple Congolais est très clair : le Peuple n’est pas d’accord avec la gouvernance du système actuel, une gouvernance scélérate !

Le Président de la République s’est plaint de ce que le Peuple n’a pas voté, il a rappelé que le Peuple s’était battu pour la Démocratie et que le Peuple devait exercer son droit démocratique. La question que nous posons au Président est de savoir, pourquoi il veut détruire la Démocratie pour laquelle le Peuple a tant lutté ?

L’abstention historique à ces élections est un indice de « l’illégitimité populaire » du régime, le Président de la République doit en tirer des conclusions républicaines nécessaires, afin de sauver la Démocratie Congolaise pour laquelle le Peuple a tant luttée. Mais hélas, pour le moment le système nuisible du PCT a organisé des élections anti démocratiques.

Les témoignages de fraude et de corruption électorale lors de ces locales sont nombreuses:

SOUANKE (SANGHA)
: La Conel a dérobé les résultats pour sois - disant les afficher à Ouesso, parce que le PCT a connu un échec dans cette localité.

Cette action viole la Loi électorale qui oblige d’afficher les résultats provisoires dans les bureaux de vote.

MADINGOU (BOUENZA) :
Le PCT a pris des centaines de personnes dans des coasters, au vue et au su de tout le monde, pour aller voter dans plusieurs villages à la fois, dont Kingembo, Kiniadi, Bouansa, Kinsendé, mantsoumba et autres. Toute cette fraude à ciel ouverts’est réalisée sous la supervision du Préfet PCTiste TOMBE KENDE.

NKAYI (BOUENZA) :
Les élections n’ont pas eu lieu dans l’arrondissement 2 le Dimanche, parce qu’il manquait les bulletins du MCDDI et de l’UPADS (ce qui est extrêmement grave), ces bulletins se sont retrouvés à Pointe – Noire.

L’élection n’a eu lieu que le lundi 30 septembre, mais là encore 48 heures après les résultats provisoires ne sont pas proclamés localement comme l’exige la Loi. La Conel a confisqué ces résultats parce que ceux-ci sont totalement défavorables au PCT, ils sont partis en hélicoptère à MADINGOU (30 km de Nkayi).

TALANGAI (BRAZZAVILLE) :
A l’école de Ngamakosso, la Congolo Zaïroise Claudia SASSOU a affrété 3 coasters d’électeurs « passe –partout » qui allaient de bureau en bureau pour voter les listes PCT, moyennant 20 000 FCFA par électeur. Informé de cette mascarade à ciel ouvert, le tonitruant député Jean Claude IBOVY, lui au moins en tant que « Vrai Congolais », a surgi sur les lieux prenant en flagrant délit la fille du Chef de l’Etat, ils ont même failli en venir aux mains devant les regards ébahis de la population qui pensait voir IBOVY donner une fessée mémorable à la fille du Président.

A Djiri
la Conel a autorisé les électeurs du PCT qui n’avaient pas de cartes d’électeurs de voter avec simplement leurs cartes d’identité.

A quelques encablures de là, un autre député fabriqué du PCT, Faustin ELENGA a failli être lynché par la population désabusée par les pratiques honteuses du PCT dont il a été l’exécutant. Par ailleurs son fils ainé n’a pas eu la même chance, il a été rattrapé par la population qui l’a copieusement molesté à un bureau de vote, derrière le marché de Mikalou. Il n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention de la force publique présente sur les lieux.
Surpris lui aussi en pleine corruption des électeurs, par l’omniprésent Jean Claude IBOVY, le député Sylvestre OSSIALA a été traité de « contentieux » par ce dernier. Lui aussi a échappé à quelques claques du Peuple grâce à l’interposition de la force publique.

OWANDO (CUVETTE) :
Le taux d’abstention a atteint le record national soit 95%.
Devant cette situation chaotique, le Pouvoir a procédé au bourrage systématique des urnes et à la corruption à outrance des délégués des partis « faire valoir » qui ont pris part à ce simulacre d’élection, les témoignages des nombreux délégués faisant foi.

MBOMO (CUVETTE OUEST) : Le phénomène de déportation des électeurs de Brazzaville vers l’intérieur du Pays a atteint son point culminant. Ici le Pouvoir représenté par son député Alfred OPIMBAT, Ministre de son état, au lieu de bourrer les urnes comme à OWANDO, il a préféré « importer » de Brazzaville et d’Itoumbi, ses électeurs fictifs inscrits frauduleusement par lui sur les listes électorales, pour combler le vide créé par une abstention record, moyennant la coquette somme de 50 000 F par électeur.

POINTE-NOIRE :
Le taux d’abstention a atteint 90%, un pic jamais atteint depuis l’indépendance du Congo dans cette ville à la réputation paisible.

OUESSO (SANGHA) :
La Conel a affiché des listes non compatibles dans les bureaux de vote afin de désorienter les électeurs. Pendant ce temps, les électeurs potentiels du PCT ont reçu la consigne de leurs chefs de quartiers de s’orienter vers des bureaux de vote dédiés spécialement au PCT. Cette opération abracadabrantesque a été pilotée par le Prefet PCTiste Adolphe ELEMBA, aidé par le Secrétaire Général de la Mairie de OUESSO, numéro 1 de la ville, depuis que le titulaire est en prison pour l’affaire des KATAKATA.

BRAZZAVILLE :
La Conel a fait voter les électeurs du PCT sans pièces d’identification jusqu’à 12H00.

TOUT LE PAYS : La rétention systématique des cartes des électeurs potentiels de l’opposition, pour leur recyclage par des électeurs fictifs favorables au PCT. L’utilisation massive des listes fictives d’électeurs destinées à fabriquer des suffrages favorables au PCT.
L’instrumentalisation de l’administration publique par l’octroi abusif des procurations aux fins de faire voter plusieurs fois des électeurs PCT. La fraude a été massive et industrielle lors de ces locales.

Le financement par le parti au pouvoir des listes du PCT et alliés aux élections locales, a été confirmé par plusieurs sources concordantes : Brazzaville et Pointe-Noire : 30 Millions FCFA par liste PCT et alliés.

Autres départements du Pays :
12 à 15 Millions FCFA par liste PCT et alliés.

Tout ce financement illicite a été organisé aux frais du Trésor Public, il suffit d’imaginer que le Pouvoir a eu plus de 500 listes, pour comprendre avec quelle ampleur l’argent des citoyens congolais a été illégalement dilapidé.
Au moins 10 Milliards de FCFA ont été frauduleusement sortis du Trésor Public pour être distribué aux listes PCTistes. Et avec cela le Président de la République dit à Télé Congo que les élections sont trop chères, mais de qui se moque t-on ?

Les PCTistes se sont vu obligés de fabriquer des faux électeurs et de corrompre les électeurs dans leurs propres fiefs électoraux (Talangai, Owando, Ouesso, Mbomo etc.) pour espérer gagner. C’est un signal populaire fort que ce régime est populairement illégitime, c’est un désaveu qui ne dit pas son nom. On comprend pourquoi dans leurs meetings dans la capitale Brazzaville dirigés par la marionnette Pierre NGOLO, ils sont obligés de mobiliser à coup de 2000 F chacun, au départ nous poussions que c’était une rumeur, mais les faits tangibles de cette élection font foi.

La classe politique Congolaise doit se ressaisir (surtout ceux qui ont accepté de participer à ce simulacre d’élections), comme a dit le Président lui - même, le Peuple a beaucoup lutté pour avoir la Démocratie en 1991. Le Peuple Congolais n’acceptera plus les manipulations indignes de certains « politicards », le Changement Républicain et Démocratique doit avoir lieu d’ici 2016.

CONSTAT GENERAL


Le PCT n’a plus de fief, même dans le Nord du pays et à Talangaï, les populations ont désavoué le Président Denis SASSOU NGUESSO. Le pouvoir est devenu illégitime avec un taux d’abstention de près de 90%, le plus faible de l’histoire politique du Congo depuis 1960. Dans les quartiers Sud de Brazzaville le sort du PCT est encore plus catastrophique avec une percée du CNR du Pasteur NTUMI.

L’UPADS qui a cautionné ces élections en sort affaiblie avec une perte d’influence considérable dans son fief naturel du Niboland.

 

André IBARA


Commentaires  

 
0 #5 latest soccer news 15-10-2014 06:03
It is appropriate time to make some plans for the long run and
it is time to be happy. I have read this put up and if I may
I want to recommend you few fascinating issues
or tips. Maybe you could write next articles
regarding this article. I desire to learn even more issues about it!
Citer
 
 
0 #4 horizon plumbing 13-10-2014 16:52
Heya i am for the first time here. I came
across this board and I to find It truly helpful & it helped me out a lot.

I hope to provide one thing back and aid others
such as you helped me.

Here is my weblog horizon plumbing: http://llsfinance.net/category/emergency-plumber/
Citer
 
 
0 #3 responsive website 13-10-2014 15:43
I'm really loving the theme/design of your blog. Do you ever
run into any internet browser compatibility issues? A handful of my blog readers have complained about my site not working correctly in Explorer but looks great
in Opera. Do you have any tips to help fix this issue?
Citer
 
 
0 #2 carpet cleaning in 13-10-2014 08:18
Pest control is one homeownership maintenance cost that can be drastically reduced
saving you up to $300 or more per year if you do it yourself.
Fall is the time when all creatures get ready for the winter.
Taking care of a bug problem all on your own is a hassle, and frankly just gross.


my weblog ... carpet cleaning in waco tx: http://200.0.156.162/index.php?title=Complete_Pest_Control
Citer
 
 
0 #1 Endocrinologie 04-10-2014 12:32
Après l'arrestation de Sassou Nguesso, ce n'est même pas la peine de l'envoyer à la CPI ou ni en prison. Il suffit tout simplement de le priver de son traitement de blanchiment de la peau.

Les conséquences et les faits sur sa santé seront immédiats, c'est à dire que Sassou Nguesso serait mort dans les 9 mois qui suivent l’Arrêt du traitement.

Mots -clés endocrinologiqu es: minéralocortico ïdes, glucocorticoïde s, cortisols, etc
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir