Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique LYON CREUSERA – T-ELLE LA TOMBE DE SASSOU NGUESSO?

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

LYON CREUSERA – T-ELLE LA TOMBE DE SASSOU NGUESSO?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La convention de Lyon, le 1er novembre prochain ne me parait pas sans lien avec l'Appel au Rassemblement que je ne cesse de demander depuis le 18 décembre 2009 en appui à toutes ces femmes, ces hommes et ces enfants pris en otage comme des esclaves là bas au Congo, en général et particulièrement, à toutes ces braves femmes qui continuent de soutenir ces hommes de KIMAZA en RDC et du Gabon : qui résistent à toute forme d'achat de leur dignité tant que la Démocratie ne sera pas restaurée avec le départ sans condition de Sassou Nguesso.

Chose curieuse, chaque fois qu'on essaie de se rapprocher vers un consensus de rassemblement, on voit des gens surgir pour recruter des prosélytes. L'idée n'est pas pourtant de retirer aux prétendants postulants au pouvoir à Brazzaville, leur envie de gagner un poste ou leur appartenance à un quelconque parti politique qui en ce moment ne semble pas faire le poids devant l'ennemi public numéro 1 : la vision est inverse. La convention de Lyon vient encourager tout militant à la cause Congo et tout citoyen qui voudrait que l'alternance ait lieu démocratiquement et sans heurts d'apprendre à se parler pour mieux se connaître afin de lancer ensemble un APPEL AU RASSEMBLEMENT POUR DÉFINIR LA CHANGEMENT, au lieu de laisser nos forces éparses.

Je parle une fois de plus aujourd'hui, parce que les gens ne semblent pas voir que demain arrive à pas de géant, 2016 tant redouté est là, à portée du changement à l'honneur dans nos actions pour le départ sans condition de Sassou Nguesso avec tout son système qui menace la consolidation de la réconciliation et la restauration de la démocratie socle de l'unité nationale dans notre pays. Pourquoi ces hommes qui se réclament de l'opposition n'ont-ils vraiment pas : une réelle volonté de changement dans le rassemblement pour mener des tentatives de vouloir dominer les autres qui veulent pourtant les voir avec eux ? Devant cette attitude de division, va-t-on encore douter de l'effet des sacs de nguiri pour lesquels ils font ce concours de Matalana ou que cette forme d'opposition pour le ventre, dans la nuit, n'est-elle pas à la levée du jour un exemple de crise particulièrement grave dans l'opposition?

Si nous ne nous ressaisissons pas à Lyon et que certaines personnes ne veulent pas comprendre le sens de lancer immédiatement cet appel au rassemblement, alors notre compatriote, l'auteur de « ON A TOUT COMPRIS quand la diaspora est enrhumée, le peuple congolais tousse. N'est-elle pas devenue un laboratoire d'essai, cette diaspora à l'image de la sapelogie? En optant le concept suivant « Eh...yabika» et puis on oubli tout. Eh...yabika » ne peut qu'avoir raison si sans pessimisme, je lui soutenais en vous disant : qu'il est plus qu'urgent que des prises de conscience bouleversent notre opposition pour que la convention de Lyon la transforme en un élan qui fasse naître une vraie fraternité entre ses membres et, lancer cet APPEL AU RASSEMBLEMENT car, il est malheureusement révolu ce temps pour les hypocrites, collabos, ngonguis et ces opposants du ventre où Sassou Nguesso était considéré indéboulonnable.
Enfin, le souffle du changement a profondément renforcé l'engagement du peuple congolais qui a ses oreilles orientées vers Lyon, après sa victoire contre les élections hors la loi du 28 septembre : oser saisir l'opportunité qui nous est donnée le 1er novembre et oser se révéler pour le départ sans condition de Sassou Nguesso avec tout son système sont deux défis à mettre à notre réflexion même si je sais que je vais vite et très vite, mais ensemble, nous irons plus loin pour dans le rassemblement.

 

Mbiki De Nanitélamio


Commentaires  

 
0 #3 Alerte cancers 25-10-2014 11:15
RD Congo - La production d'or pourrait tripler en 2014, la pollution des nappes phréatiques et des écosystèmes locaux: métaux lourds, perturbateurs endocriniens, risques de maladies génétiques. Voila les enjeux du PIB et de la croissance économique au Congo et en Afrique Noire. Mais, l'occident et le marché ne traiteront que les cas des victimes cancéreux des dignitaires du pouvoir, c'est à dire près de 300 patients et les 99, 90% seront laissé pour compte. Et voila le développement de l’Afrique au sud du sahara.
Citer
 
 
0 #2 Ilota 24-10-2014 13:13
situation, ils plongent le pays. Que ceux qui acceptent aveuglement le changement de la constitution, les élections au Congo, veulent attendre l’échéance de 2016, pour agir ou se taissent et ne veulent pas boucher de leurs conforts,privil èges doivent savoir qu’ ils se font complices des crimes économiques et contre l’humanité commis par Sassou Nguesso et son clan. Malgrés les plaintes contre BMA, contre les disparus du Beach, Sassou Nguesso et sa clique qui n’ont pas hésité à provoquer les explosions de Mpila, à commettre le génocide pendant l’arrestation de Ntsourou, continuent à tuer, à voler, incarcérer ici et là des innoncents, des opposants, refouler des journalistes. Bref, il ne reste qu’ au peuple congolais de se lancer à la grande désobeissance civile, ùne grève générale bien soutenue, manifestations devant les chanceleries en Europe, USA
Citer
 
 
0 #1 isidore aya 24-10-2014 08:36
L'intellectuel est une figure contemporaine distincte de celle plus ancienne du philosophe qui mène sa réflexion dans un cadre conceptuel.

Un intellectuel est une personne dont l'activité repose sur l'exercice de l'esprit, qui s'engage dans la sphère publique pour faire part de ses analyses, de ses points de vue sur les sujets les plus variés ou pour défendre des principes ou valeurs plus ou moins partagées.


Que vous soyez intellectuel ou philosophe - avoir toujours de la conscience au dessus de l'appartenance -la liberté de conscience !

La liberté de conscience désigne le choix fait par un individu des valeurs ou des principes qui vont conduire son existence. Ce choix est de manière générale plus ou moins encadré par les lois du lieu d'existence -l'existentialisme !

Publié par Isidore AYA TONGA, Intellectuel, philosophe et scientifique environnemental iste congolais de Brazzaville !

https://www.youtube.com/watch?v=7WZycM0f9z0
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir