17/10/2017

Dernière mise à jour09:56:41 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Les deux boites noires comme dans l'avion qui s’écrase parleront. les disques durs aussi.

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Les deux boites noires comme dans l'avion qui s’écrase parleront. les disques durs aussi.

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Témoignage de Maître Tony Gilbert MOUDILOU sur le décès de ANICET W.  PANDOU ( Willy MANTSANGA)

Hommage a mon petit frère qui m'avait sauve la vie lors du dialogue national organise a Brazzaville par sassou nguesso, venu m'attendre au bas de l'avion comme pour chercher a me protéger contre quelque chose dont il avait eu l’Écho. Car en tant que  représentant de Bernard kolelas que j’étais, beaucoup ne voulaient pas me voir a Brazzaville dont Isidore Mvouba.

Mais laissons le partir en paix l’âme tranquille et la conscience en paix. se savant condamne c'est pour cela qu'il ne voulut pas partir avec tout le fardeau qu'on lui reproche. c'est pourquoi pour la prospérité, pour l'histoire que nous allons commencer a réécrire ou déchirer certaines pages des disquettes et ajouter des éléments manquants. Il n'est pas parti en fermant sa bouche comme on dit ou en la muselant.  Il parla beaucoup et que tous ceux qui ont des choses a se reprocher, commencent a le faire dans leur froc ! et avant lui les généraux  Yves Motando,  Bouissa matoko, Mgr Ernest Nkombo libérèrent leurs esprits avant de fermer les yeux. Des éléments de témoignage très très importants.

Il se savait condamné, perdu, mort et avant de partir, il fallait chercher à éclairer sa route, dire un certain nombre de choses pour libérer son âme et son esprit et partir en paix.

Il le fallait car il en avait besoin pour ouvrir certaines voies qui se retrecisaient sur son passage, se libérer de toutes contraintes morales psychologique, spirituelles etc... pour ce faire, il a laisser sa partie de vérité sur ce qu'il savait de l'histoire explosive du pays. des hommes qui sont et restent les bourreaux des hommes leurs semblables, leurs compatriotes.

La remise des disques durs ou deux boites noires.

Deux boites noires et des disques durs. voila les éléments nouveaux ajoutes au dossier lui-même déjà explosif. quand un avion s’écrase, la première des choses que les enquêteurs recherchent, ce sont les deux disques durs pour que ceux-ci parlent et dévoilent ce que les pilotes, l’équipage avaient cogite et dit lors de leurs conversations jusqu’a la dernière minute.
toute une journée et un bon repas dans un restaurant bien huppe parisien et il en sortit plus d'un livre de 1000 pages.
aujourd'hui, sur tout ce qui se dit ca et la, c'est la plus importante nouvelle et le cadeau le plus précieux qu'il nous lègue pour l'histoire très saignante et bien agitée a écrire et bien écrire.
et ce qui était encore plus important c’était de me dire : "que l'assiette roumaine n'existant plus,certes mais le bourreau avait change de tactique. beaucoup sont morts et beaucoup vont encore mourir dont moi-même". et d'ajouter, quand il s'en était aperçu, c’était déjà trop tard.
il a beaucoup parle avant de partir car il voulait demander pardon au peuple congolais, et plus particulièrement a ceux a qui il avait faits mal et dans leur chair et dans leur âme. des documents vont parler. mais en attendant, laissons-le aller répondre de ses errements devant dieu qui reste son seul juge. quant a nous les humains, arrêtons de lui jeter des pierres.
que la paix du christ et l'amour de dieu règnent dans notre pays !
au revoir petit frère,

Au revoir willy !
je saurai transcrire tout ce que tu m'as laissé.
Vas l’âme en paix et la conscience tranquille car tout ce qui se dénoue sur terre, l'est autant dans les cieux !

Maître Tony Gilbert MOUDILOU

Commentaires  

 
0 #1 jean 29-10-2014 12:16
Mr moudilou laisser aussi sassou en paix
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir