Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Lettre aux Congolais

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Lettre aux Congolais

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Conférence de Presse du 30 octobre 2014 de Romain Bedel SOUSSA

 

Lettre aux Congolais

Peuple congolais,

Mes chers compatriotes,

Amis du Congo,

Aujourd'hui, vous êtes plus que jamais, un peuple en détresse, de surcroît traqué et humilié, avec une jeunesse abusée, aveuglée et sans perspective d'avenir.

La Conférence Nationale Souveraine fut la manifestation évidente de la marque de ta détermination et de ton courage pour la conquête de la démocratie, de la justice et des libertés. A cette occasion, tu as passé en revue les causes déstabilisatrices de la vie politique congolaise. Tu as mis en relief l'impuissance de l'Etat notamment sur les questions des droits de l'homme, l'impunité des actes crapuleux, la corruption, le tribalisme, le crime que tu as non seulement fustigé, mais aussi condamné.

Et, tu avais pourtant dénoncé avec force les pouvoirs tyranniques, le pillage et la corruption, la militarisation du pouvoir, l'esclavage du peuple, le développement d'un arrivisme indécent et la destruction de l'avenir de la génération future.

Lors du scrutin présidentiel du 12 juillet 2009, tu as encore fait preuve de maturité en confirmant un rejet total (95% d'abstention) d'un pouvoir tyrannique qui te tient captif et asservi.

Tu vis aujourd'hui, une situation similaire à celle vécue par le peuple romain à l'époque de l'empereur Auguste. Auguste était considéré comme étant l'incarnation de "dieu Roma".

Cependant, l'histoire étant cyclique, toi, peuple congolais, tu vis actuellement deux types de situations : d'une part la situation vécue par le peuple d'Israël avec Pharaon (l'esclavagisme) et d'autre part, la situation vécue par le peuple romain au temps de l'empereur Auguste (le culte à dieu Roma) et le paranoïaque Néron, son successeur (extermination du peuple romain). Néron était un fanatique du pouvoir et ne supportait pas la moindre sédition.

Mais, le peuple, dit-on, ne se trompe jamais. Toi, peuple congolais, tu ne t'es jamais trompé lorsqu'à chaque saison de l'accomplissement de ton destin, tu as toujours suscité, initié et conduit des luttes en vue de ta libération, de la conquête de tes droits et de ton émancipation.

Chers compatriotes, le 30 octobre 2014, sera une date mémorable qui marquera l'histoire de la vie politique de notre pays. Je tiendrai à partir de 13 h 30, à l'Hôtel Méridien Etoile (Porte Maillot), une grande conférence de presse en présence de hautes personnalités politiques, diplomatiques et autres, sur le thème : LE CONGO BRAZZAVILLE FACE A SON DESTIN : AGIR AVEC ET POUR LES JEUNES.

Venez écouter le message de vie que j'adresserai, à vous, père, mère, jeune congolais, et à la communauté internationale.

Venez et voyez, car ce que les yeux voient est préférable à l'agitation des désirs.

Que Dieu vous bénisse

Romain Bedel SOUSSA

Président du CRAC

Commentaires  

 
0 #1 Smithd788 04-11-2014 11:26
Howdy! I basically would like to give a huge thumbs up for the good data you've got here on this post. I will probably be coming once again to your weblog for far more soon. bagdafekcgekeeb d
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir