Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique L’Afrique : Elle a besoin de qui ?

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

L’Afrique : Elle a besoin de qui ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Pendant que notre profonde et légitime soif de liberté, de démocratie, de justice et de paix nous plonge dans une ébriété euphorique suite au discours hautement « libérateur » de François Hollande a l’égard des chefs d’états africains qui sont la fabrication de la France même, gardons un tout petit peu notre raison pour ne pas sombrer dans la totale niaiserie qui nous serait fatale car, nous devons garder à l’esprit qu’aucun président français n’a été du côté du peuple africain : « la France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts », dixit Jacques Chirac.

 

Connaissant pertinemment les seuls mots que le peuple  africain est psychologiquement prêt à entendre et à accepter aujourd’hui, dans l’atmosphère politique africaine actuelle, Monsieur François Hollande n’a fait que son devoir diplomatique d’un président français qui se doit de préserver les intérêts de son pays en Afrique.
Pas de quoi lui en vouloir, c’est son devoir.

Mais dans ce discours maladroitement mielleux que certains trouvent si libérateur, n’avons-nous pas remarque cette grave ingratitude de la France qui n’a pas besoin de l’Afrique ? Cette offensive insulte envers cette Afrique qui a tellement et éternellement besoin de la France quand on sait que la moitié des problèmes cruciaux que connait l’Afrique sont justement causés par la France ?

C’est une très bonne chose, une excellente attitude de la part de la France qui a finalement compris que la crasse qu’elle a répandue et entretenue en Afrique ne servirait plus ses intérêts aujourd’hui ni demain, et qu’il était plus qu’urgent, pour elle, de faire le grand ménage, dans son propre intérêt.
Cependant, soyons lucides, cessons d’être ces gamins inutiles qui ne savent rien faire de leur propre destin, grandissons, et exigeons un peu de respect et de considération pour cette Afrique qui gave le monde entier de son lait ; car si l’on regarde bien les choses avec un œil objectif et honnête, François Hollande ou n’importe quel autre président de la France qui « n’a que des intérêts » éviterait soigneusement des propos insultants envers des partenaires que l’on appelle « amis »

Si nous nous battons pour les droits du peuple Africain, il va de soi que nous devions également nous battre pour le R-E-S-P-E-C-T que les occidentaux doivent devoir à l’Afrique car s’ils sont ce qu’ils sont, c’est bien grâce à cette Afrique qu’ils ne cessent de dénigrer avec une insolence inqualifiable.
NOUS NE DEVONS PLUS JAMAIS TOLERER DES PROPOS INSULTANTS, envers NOUS et envers l’AFRQUE, d’où qu’ils viennent.


L’Afrique : Elle a besoin de nous !


Marie-Louise Abia

Commentaires  

 
0 #3 congolais 24-11-2014 12:20
« la France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts », dixit Général de Gaulle et non Jacques Chirac.
Citer
 
 
0 #2 muamba boboto 23-11-2014 07:34
votre appréciation est très pertinente que je partage mais seulement vous oubliez que vous êtes en France et que ce genre d'attitude risque de prendre une autre dimension.
Citer
 
 
0 #1 isidore aya 22-11-2014 15:34
Isidore AYA TONGA accuse Denis Sassou Nguesso pour avoir délibérément détruit l'esprit critique, le but de la condition humaine et les libertés fondamentales au Congo Brazzaville !

Publié le 22 Novembre 2014 par Congo -objectif2050
PHILOSOPHIE !
Pourquoi la survie du pouvoir de Denis Sassou Nguesso et de son régime tyrannique sont-ils structurellemen t, juridiquement, philosophiqueme nt, économiquement, socialement, culturellement, environnemental ement et potentiellement problématique quant au but de la raison, de la conscience congolaise, de l'esprit critique des intellectuels, de la condition humaine, des libertés fondamentales et de l'avenue d'une civilisation nouvelle à l'échelle du Congo Brazzaville?
On ne peut parler d'être humain que pour un être qui s'est affranchit du déterminisme naturel. L’humanité est dans la signification du but de la condition humaine, des libertés fondamentales et de la civilisation...
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir