19/08/2017

Dernière mise à jour08:35:13 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Communiqué du Comité d’Actions: Enfarinade de Pierre Ngollo

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Communiqué du Comité d’Actions: Enfarinade de Pierre Ngollo

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Ce jour 29 novembre 2014 devrait se tenir une réunion du PCT à Paris. Comme cette réunion était publique et que plusieurs congolais de la diaspora ont reçu une invitation, en se rendant à cette réunion deux de nos compatriotes actifs dans la lutte pour la défense de la liberté et la démocratie au Congo Brazzaville ont été agressés pour avoir défendu une opinion contraire à la modification de la Constitution du 20 janvier 2002 par des éléments du PCT qui étaient recrutés à cet effet .

Tout de suite, la police a été appelée et est arrivée en effectif important pour contenir le déchaînement des militants du PCT en effervescence.

En fonction de la gravité de l’agression, un de nos compatriotes a dû subir des soins et des examens complémentaires dans un hôpital pour s’assurer des effets délétères secondaires ultérieurs générés par cette agression.

Nos deux compatriotes ont déposé une plainte contre le PCT dans le commissariat de police arrimé au lieu d’action. Nous rassurons l’ensemble des membres de la diaspora démocrate que nos deux amis, après avoir porté plainte contre la barbarie des militants du PCT sur la place de Paris, sont bien rentrés chez eux dès 19h30. Douze (12) personnes exactement de la diaspora militante ont été présentes à l’issu de ce dépôt de plainte pour soutenir nos deux amis à la sortie.

Nous félicitons par ailleurs les quatre amis qui les ont accompagnés depuis 13h, à l’hôpital puis à la police, rejoints par les 8 autres à partir de 17heures.


La lutte continue. Nous sommes déterminés.


Fait à Paris, le 29/11/2014


Pour le Comité d’Actions

P/O La chargée à l’organisation


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir