28/06/2017

Dernière mise à jour01:53:03 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Pétition pour la sauvegarde de la Nation

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Pétition pour la sauvegarde de la Nation

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Notre cher pays, la République du Congo se trouve actuellement dans un moment décisif de son histoire, où les choix socio politiques que nous ferons vont influencer les 50 prochaines années et déterminer dans quel type de pays nos enfants vont vivre.

 

C’est ainsi que ce Jeudi 4 décembre 2014, nous lançons cette pétition patriotique pour la sauvegarde de notre nation, la défense de la démocratie et le renforcement de notre république. Nous allons soutenir dans cette pétition, quatre (4) axes sociaux et politiques qui doivent guider notre peuple dans les années à venir. Nous demandons à l’élite Congolaise, les autorités civiles et militaires du pays, les intellectuels, les forces vives de la nation, les parlementaires, les juristes, les journalistes, les ministres et enfin le président de la République, à accorder une attention républicaine particulière aux quatre (4) axes sociaux et politiques de cette pétition.

La défense de la Paix

Notre Congo doit enraciner sa paix, car depuis 1958 à nos jours, les luttes intestines et inciviques pour la conquête du pouvoir ont extrêmement endeuillé notre peuple, sur ce sujet une seule personne ne peut pas endosser toute la responsabilité des drames de notre histoire. Nous sommes tous responsables d’une manière directe ou indirecte.

Le 12 Août 2014, le Président SASSOU disait : « ça suffit, nous n’allons plus recommencer ! ». Oui nous soutenons cette position, ÇA SUFFIT.

Les Forces du Changement et du Progrès Social

Depuis que notre république existe, les successions au sommet de l’Etat n’ont jamais été pacifiques durablement, cette fois ci en Août 2016, le Congo doit connaitre une succession pacifiquement durable à la Présidence de la République. Cela est possible car le MOTOPENZA et le KIMUNTU habitent dans chaque Congolais ; mais cela n’a pas été convenablement exploité par nos leaders politiques et militaires, qui jusqu’à présent ont toujours fait montre de très peu de patriotisme, d’humanité et d’honneur. Nous sommes convaincus que chaque Congolais a la capacité de contribuer à l’enracinement de la Paix durable au Congo, et à l’introduction du monde politique Congolais dans une ère nouvelle de personnes civilisées, même dans la conquête démocratique du Pouvoir. YES WE CAN, OUI NOUS POUVONSLE FAIRE.

Le Respect des Lois de la République

Dans un pays civilisé et moderne, qui ne vit plus à l’état sauvage, le respect des LOIS est le fondement de la stabilité et de la paix sociale. Le respect des LOIS de la République est le fondement des institutions de la République.

Nos institutions doivent être fortes et stables quelques soient les dirigeants, elles doivent être impersonnelles et atemporelles. C’est ainsi que nous prônons le respect strict de la Constitution du 20 Janvier 2002. La Constitution du 20 Janvier 2002 a apporté la stabilité politique au Congo, contrairement à une constitution de type Mars 1992 qui était une grande source d’instabilité, dont les interprétations nous ont fait connaitre des drames. Au Congo Brazzaville, la Constitution ne peut être changée car cela constituerait un Coup d’Etat pour s’éterniser au pouvoir.

La défense du principe de l’Alternance

L’Alternance politique est une exigence de démocratie, car elle permet à tous les Citoyens capables, de prétendre diriger la destinée de la Nation.

L’Alternance politique permet aussi le renouvellement des générations dirigeantes, car chaque génération a le droit et le devoir de participer à la conduite de la destinée nationale par l’exercice du pouvoir politique.

L’Alternance politique est un principe républicain, car elle crée la différence entre une République et une Monarchie. Le Peuple Congolais a rejeté la Monarchie ou le Royaume depuis André MATSOUA, et a opté solennellement pour la République ; ainsi l’Alternance politique garantit la forme Républicaine du Congo.

L’introduction d’un Statut spécial aux anciens présidents

L’exercice du pouvoir politique au Congo et dans plusieurs pays africains, surtout ceux d’Afrique centrale, s’est réalisé avec beaucoup de drames humains imputables à tort ou à raison aux dirigeants. C’est ainsi que plusieurs préfèrent s’accrocher au pouvoir quel que soit le prix, au lieu de se faire succéder. Nous prônons ainsi un choix audacieux consistant à accorder un statut spécial (immunitaire, protocolaire et financier) à tous les anciens présidents en vie. Cela n’est pas une défense de l’impunité, mais un appel au dépassement des esprits afin de mieux construire l’Avenir. Avec l’histoire sanglante de notre pays, il faut faire table rase du passé (comme MANDELA), pour mieux construire l’Avenir dans la Paix et la Sérénité. Vouloir ouvrir à nouveau les vielles plaies et les vieux cauchemars que nous avons tous subis, c’est remettre le Congo sur le chemin d’une apocalypse. Mais cela ne doit plus jamais se reproduire. ÇA SUFFIT !

Nous demandons à tous les Patriotes Congolais, du Nord au Sud du Congo, tous les Congolais de la Diaspora qui soutiennent l’esprit de cette pétition, de largement la diffuser, sur vos profils facebook, tweeter, boites e-mails, Presses écrites, presses audio visuelles, tracts sur papiers dans la Likouala, la Sangha, la Cuvette, la Cuvette Ouest, les Plateaux, le Pool, la Bouenza, la Lekoumou, le Niari, le Kouilou, Pointe-Noire et Brazzaville.

Nous aimons TOUS notre Congo, il est temps d’ouvrir ensemble une nouvelle ère politique plus patriotique, plus pacifique et plus civilisée. Plus nous serons nombreux, plus nous allons influencer, car la Démocratie est la Loi du plus Grand Nombre.

L’Avenir est entre nos mains et dans nos cœurs !

Vive la République et que Dieu bénisse le Congo !

Laurent DZABA

Coordonnateur des Forces du Changement et du Progrès

Social

 

Site internet: http://www.fcps-congo.com Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Commentaires  

 
0 #1 Bryant 20-11-2016 01:26
Aw, this was a very good post. Taking a few minutes
and actual effort to make a top notch article… but what can I say…
I put things off a lot and never manage to get
anything done.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir