Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Plaidoyer pour la jeunesse Congolaise

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Plaidoyer pour la jeunesse Congolaise

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Voilà plusieurs jours que la jeunesse congolaise est humiliée devant la Gendarmerie Nationale.

 

 

Chaque jour, des jeunes arrivent à l'aube pour faire la queue devant l'entrée principale de la Gendarmerie Nationale suite à l'avis de recrutement de 2800 personnes. Je me demande si certains d'entre eux n'y passent pas la nuit pour être les premiers sur la liste le lendemain. Pourquoi ne pas avoir mis en place un guichet dont la fonction aurait été de remettre à chaque candidat un ticket comportant un numéro d'enregistrement, la date et l'heure de son rendez-vous? Ceci par respect de la dignité de chacun. Au lieu de cela, les jeunes attendent toute la journée, sous le soleil.  Pire, pour ne pas perdre leur place, Dieu seul sait le nombre de fois qu'ils ont été trempés jusqu'aux os pour avoir défier madame la pluie. Le Congo peut donner mieux à sa jeunesse. J'en suis sûre et certaine. Et j'ai la foi que seule l'éclosion d'une nouvelle vision permettra l'éveil des consciences. Nous reprendrons notre avenir en main. Parce que notre confiance se mérite. 2016, se prépare dès maintenant. C'est dans les starting-blocks pour la Présidentielle de 2016 que se forgent les grandes idées pour notre Congo. J'y suis déjà. Par conviction et par devoir. Un rêve que je veux collectif parce que le Congo c'est NOUS, tous ensemble. Le véritable combat politique se mène avec ses idées. Sa capacité à fédérer les citoyens autour d'un idéal est la seule arme dont il faut se munir. Puis ensemble, nous irons à la conquête du nerf de la guerre. Nous amasserons juste ce qu'il faut pour ne pas tomber dans le piège de la folie des grandeurs. Ainsi, nous considérerons l'exercice du pouvoir comme un devoir et une mission à accomplir pendant un temps limité et non comme un dû. Oui, le temps nous sera compté par une Constitution qui garantit l'alternance démocratique. Ce sera notre contribution au développement du Congo. 2016 sera l'année du grand rendez-vous avec l'Histoire de notre pays. Ne nous laissons donc plus distraire par ce projet politique appelé Dialogue National. Ma position est claire. La question sur le respect de la Constitution du 20 janvier 2002 doit être résolue au préalable. C'est la mère des batailles. Ensuite, nous envisagerons 2016 avec sérénité. Et je vous préviens que ce sera David contre Goliath. Et chacun connaît la fin de l'histoire.

Vive la République!

Vive la Démocratie!

Je vous remercie.

Gilda Moutsara

Commentaires  

 
0 #1 alerte 19-12-2014 18:50
http://congo-objectif2050.over-blog.com/2014/12/peuple-congolais-et-africain-le-congo-brazzaville-du-dictateur-sassou-nguesso-est-il-un-pays-en-voie-de-somalisation.html
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir