Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique QUAND DANS SES FOLIES, SASSOU VEUT NOUS IMPOSER LE CONGO DES TRAVERS ET DE GRANDS PARADOXES !.

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

QUAND DANS SES FOLIES, SASSOU VEUT NOUS IMPOSER LE CONGO DES TRAVERS ET DE GRANDS PARADOXES !.

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

HIER LA FRANC-MAÇONNERIE. AUJOURD'HUI LA RELIGION MUSULMANE.

 

QUAND LES AFRICAINS NE SAVENT PAS INTERPRÉTER LES CHOSES ET S'APRETENT A TOUT POUR LEUR GRANDEUR !

Même si cette science a toujours existé depuis la nuit des temps, avec les Présidents Youlou, Alphonse Massamba-débat, Marien Ngouabi, jamais on avait entendu parlé de la "Franc-Maçonnerie" comme science pratique au Congo. Il a fallu attendre l'arrivée de l'homme des controverses, des travers, des paradoxes, d'ambiguïtés pour que celle-ci deviennent une véritable religion sans laquelle on ne peut plus devenir Président de la République, Ministre, Député, Sénateur, Directeur Général, Président Directeur Général. Et pire comme nous les africains nous ne savons jamais bien interpréter les choses, la belle science est devenue « zombiesque » , satanique au Congo de Sassou Nguesso.

A son nom, on tue, on extrait les organes de toutes sortes chez les enfants : filles, garçons, fœtus, albinos pour devenir on ne sait  pas quoi. On achète des cadavres. On exhume les morts dans les cimetières, les chauffeurs de Mvouba se fait attraper avec de petits cercueils remplis d'ossements humains, certainement  pour mieux vendre sa région auprès de Sassou Nguesso le zombie.

Aujourd'hui au Congo, on recrute dans toutes les rues de Brazzaville, de Pointe-Noire, de Loubomo, de Nkayi, de Kinkala, Boko, Mindouli, Mossendjo, Djambala, Owando, Makoua au marché, dans les toilettes, dans les écoles, les Lycées, les collèges, les universités. Sassou ne nous a pas introduit meilleure industrie au Congo que la "FRANC-Maçonnerie satanique". celle qui tue et déprave les mœurs. Voilà l'usine et la très grande industrie que nous lèguera le barbare du Congo, le sieur SASSOU NGUESSO. Qu'est-ce que ça va être dur demain après le départ forcé de ce zombie ?

Non content  de cette transformation, de cette transhumance de notre société, d'avoir abruti notre belle jeunesse, de l'avoir réduite au strict tueurs,  et collecteurs des cadavres pour la belle oeuvre maçonnique,  voilà que l'homme criminellement inné  barbare, veut maintenant nous imposer la Religion musulmane au Congo.

"LA FRANC-MACONNERIE DU CONGO".

Elle n'est pas comme toutes les autres à travers le monde. La nôtre est satanique. Elle tue, elle déprave, elle égorge en un mot, elle n'est pas humaine. Et ça, c'est au crédit et au capital de DENIS SASSOU NGUESSO, l'inventeur, l'importateur, le facilitateur au le pauvre Congo hoquettent et qui ne se retrouve plus !

APRES LA FRANC-MACONNERIE LES CONGOLAIS VONT BOIRE LA RELIGION MUSULMANE JUSQU'A LA LIE.

Déjà là où cette religion est née, ils n'arrivent plus à contrôler ses velléités, ses démesures, ses ambitions. En Europe, au Moyen Orient, en Afrique du Nord (Magreb), en Amérique, en Asie, en Océanie et plus singulièrement en Egypte où le Général Sisi était obligé de devenir Président de la République rien que pour contenir et arrêter net  l'expansion et les pratiques diaboliques de cette religion. La Tunisie a dangereusement sombré   dans les paradoxes de cette religion et si aujourd'hui, elle essaie de contenir les visées des extrémistes, on sait à quel prix, elle en arrive là. L'Algérie après avoir traversé une véritable tsunami dans les années 90 s'est stabilisée et aujourd'hui rumine et panse ses plaies béantes laissées par la vague de drames que ce pays a connus. Le Maroc,  le Royaume résiste encore. Et jusqu'à quand ? ? ?

Ces pays qui sont plus outillés que nous n'en peuvent plus. Ils n'arrivent plus à circonscrire l'enthousiasme et les visées expansionnistes et extravagants de leur jeunesse. En France on compte les morts par dizaine, en Angleterre, en Amérique etc....

VOILA QU'AUJOURD'HUI SASSOU LE SATANIQUE N'A TROUVE MIEUX QUE DE NOUS IMPLANTER DES MOSQUÉES DANS CHAQUE RUE, QUARTIER, Ville, RÉGION DU SUD CONGO mais jamais dans son OYO NATAL pourtant où il y a implanté tout ce qui grandit un Etat : la plus belle PALACE du CONGO, LES PLUS BELLES ECOLES :  LES PLUS OUTILLÉES DU CONGO SE TROUVENT A OYO. CEPENDANT, IL  N'ENVISAGE PAS A Y CONSTRUIRE LA PLUS GRANDE MOSQUÉE DU PAYS. POURQUOI ? ? ?

Si ceci n'était pas un acte malicieux, imbibé de mauvaise intention, de sorcellerie,  animé de mauvaise foi, d'arrières pensées sataniques pourquoi alors, il n'a pas implanté une au rond point près de chez lui à Mpila où il a implanté le soit-disant char d'assaut qui était parti le réveiller la nuit du 5 juin 1997 ?  Menteur, escroc !  Si cette oeuvre est sujet et porteuse de bonne nouvelle, pourquoi l'a-t-il  épargné de sa région pour n'en construire qu'à la Porte et dans le Sud du pays ? C'est pour mieux nous détruire ?

Quand j'ai vu comment les gens s'acharnaient à vite détruire notre beau bâtiment de l'UAP vers la Glacière pour le remplacer par; semble-t-il la plus grande Mosquée du Congo. Si ce n'est pas une provocation, un pied de nez flanqués aux fils du Pool, à la locomotive du Congo, comment peut-on appeler un tel acte plein d'arrières pensées sataniques ? Pourquoi ne détruirait-il pas la Mairie de Poto-Poto et y construire la plus grande Mosquée du Congo ? Comme ça les trois grandes religions du pays s'y regarderaient et se toiseraient ! D'un côté la Sainte Anne, à droite l’Église Protestante et à gauche la plus grande Mosquée du Congo ? SASSOU provocateur, provocateur !

Voyez-vous, nous sommes toujours face au machiavélisme tordu de l'homme.  Il veut et cherche à implanter des Mosquées dans tous les quartiers Sud de Brazzaville et du pays pour d'autres intentions toujours tordues. Satan, Satan, Satan ! Peuple congolais ne nous laissons pas tomber dans ses travers, dans ses différents calculs diaboliques. Sassou ne fait rien pour rien. Quand il a toujours donné de la main droite, tout de suite, il a récupéré de la main gauche. Quand il a toujours jeté une pierre, il a toujours caché sa main diabolique et vous ne verrez que la pierre tomber sous vos pieds  sans jamais voir la main qui l'a jetée. Comme le lièvre, il s'est toujours mis au loin pour attendre les dividendes. Des coups tordus, toujours des coups tordus.

LA FRANCE PLEURE SES MORTS DUS A LA RELIGION MUSULMANE.

A l'heure et au moment où la France pleure ses morts, au moment où l'Amérique juge les criminels qui s'en sont pris à des paisibles américains qui suivaient paisiblement leur course. Au moment où tout le Moyen Orient est à feu et à sang : Syrie, Irak, Turquie. Au moment où des foyers de contestation sont entrain de naître par ici, par là, à travers le monde à cause dette religion musulmane, il ne faut pas s'envoiler les yeux. Au moment où tous les pays à travers le monde dénoncent les velléités vaseuses et malséantes, incongrues de cette religion, pourquoi nous pauvre pays le" plus endetté du monde", le" plus pauvre du monde" voudrions son implantation chez nous ?

Le Président Alphonse Massamba-Débat disait : "pour mieux diriger son pays, il faut bien le connaître dans toutes ses dimensions, tous ses contours, dans chaque centimètre carré de sa superficie, sa richesse et ses faiblesses, ses régions, ses langues ses cultures et ce n'est qu'à ce point là, muni de toutes ces connaissances qu'on peut prétendre mieux diriger son pays et encore ! ".

Il y a Président de  la République et Président de la République.

Sassou Nguesso ne s'aime pas. Il n'aime pas notre pays et son peuple sinon il n'afficherait pas un tel dédain, un tel mépris et une telle insolence, arrogance à l'égard du peuple congolais. Il devrait nous respecter et avec nous ; notre pays. Mais rien de cela.

Quand en 1973 le Président Marien Ngouabi aux prises à des grandes difficultés financières effectua une tournée dans le Moyen Orient et dans le Magreb. Tout se passa très bien jusqu'à : arrivé en Libye, le Président Mahammar Kadhafi l'obligea à se convertir, à épouser la religion musulmane s'il voulait être aidé et avoir tout l'argent qu'il désirait et même se faire payer les salaires des fonctionnaires congolais par lui, autant d'années qu'il voulait ; comme il en faisait déjà pour certains pays africains.

"LA GRANDEUR DE L'AME ET LA FORCE D'ESPRIT  ! "

Suivant les traces de ceux qui ont mieux façonné notre Afrique, aujourd'hui corrompue jusqu'à la moelle épinière avec des chiens couchants comme Sassou ; il se rappela de ce que lança le Président Ahmed Sekou Touré à Charles de Gaules : "Nous préférons vivre dans la pauvreté et la liberté que dans l’opulence et la soumission". Le Président Marien Ngouabi grand Homme d'Etat avait vu le piège s'ouvrir et se refermer sur lui. Rentré au Congo, il nous rendit compte. Je le vois encore devant ses micros nous tenir informé de son voyage comme quand un papa revient de la chasse ; rend compte  à ses enfants, à sa femme.

Il a dit Non à Kadhafi "que lui Marien Ngouabi se convertirait jamais à la religion musulmane".  Jamais dira-t-il ! quels qu'en soient ce que ça peut coûter à son peuple, à son pays".

Et voilà q'il a fallu attendre l'arrivée d'un zombie qui aime le sang dans notre  pays, notre beau Congo, à sa tête,  par effraction, par le sang, par des coups d'Etat, un truand qui veut "nous faire boire l'eau par les narines"; qui  veut faire les feux avec tous les bois, même le caoutchouc, qui n'a pas d'état d'âme, qui n'a aucune ambition pour les congolais et pour notre pays ;  prêt à le vendre notre pays au plus offrant surtout aux pays du Golf à la seule condition qu'il implante des mosquées jusqu'à nos toilettes puantes de Poto-Poto.

C'est  sous cette vision et visée macabres et diaboliques que, Kinkala, Boko, Mindouli, Igné, Madingou, Djambala, Mossaka, Pointe-Noire Dolisie et même mon village KONGO que Sassou a envie de les remplir de Mosquées. C'est bien mais  il faudrait d'abord que tu en construises autant dans ton OYO natal puisque tout ce qui est bon, tu l'as toujours implanté là-bas.

Cette fois-ci, bien cher truand, nous ne tomberons plus jamais sous tes travers, sous tes pièges à rats. Tes Mosquées, construis-les d'abord dans tes chiottes et ensuite, on verra. Nous, épargnes-nous des sarcasmes de cette religion. Nous, nous ne voulons pas mourir sous l'emblème des djihads, ses gens là qui ont perdu tous leurs repères et leur personnalité.

A Paris le 9 Janvier 2015.

Maître Tony Gilbert MOUDILOU.


Commentaires  

 
0 #2 dah 07-03-2017 02:08
Bonjour à tout le monde je suis ici pour vous témoigné d'un grand marabout VOICI son email: dahamagnon245@g mail.com et son numero :0022966386601
si je suis sur cet réseaux c'est pour vous témoigné ses oeuvres tout le monde qui ont besoin de l'aide voici se qu'il est capable pour les raisons suivants:
- tout personnes voulant devenir riche par la magie blanche .
- tout personnes voulant la gloire .
-tout personne voulant la célébrité .
-tout personne voulant le bonheur .
-tout personne voulant de guérir d'une maladie
Citer
 
 
+1 #1 Kouilou 13-01-2015 12:57
Le peuple Congolais est à 99,9% chrétien. Nous ne voulons pas de grande mosquée chez nous. On voit le mal qu'apporte l'islam à travers le monde. Il y en dé jas trop de mosquée vu le nombre de musulman venu de l'étranger qui réside au Congo. Je ne suis pas islamophobe mais ces gens arrivent chez vous en agneau et après comme un virus ils vous envahissent dans le but de vous convertir en musulman. NON on n'en veut pas.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir