Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique LES PETITS TINTINS DE LA POLITIQUE CONGOLAISE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

LES PETITS TINTINS DE LA POLITIQUE CONGOLAISE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

NOTE DE DAC :  Lorsqu'en Juillet 2010 (1) nous lancions cet appel pour mutualiser les forces de la Diaspora afin d'en faire une vraie force de proposition pour notre pays. Nous avions été traité "d'Abrutis politiques".  Aujourd'hui cette idée fait l’unanimité. De mon ami PEM à Armand Mandziono en passant par Chris ABELA (un membre de premier ordre de DAC) leur clairvoyance politique impose le respect . Ce cri de cœur de notre ami MANDZIONO mérite d'être entendu.

LES PETITS TINTINS DE LA POLITIQUE CONGOLAISE

Dans un passé récent Monsieur Mathias Dzon qualifia de  disparate la diaspora congolaise politique de paris, nombreux d'entre-nous fut offusqué de cet épithéque qui lui valut nos foudres sans pitié mais, au fil des temps chemin faisant, j'ai maeuté sa pensé même-ci je ne partage pas sa stratégie de la conquête du pouvoir pour des raisons que j'ai déjà évoquées dans mes précédentes publications, j'ai finalement déduit que MATHIAS Dzon avait compris que paris n'était bourré que des petits tintins politiques qui n'ont aucun droit politique c'est à dire non pas le droit de vote hormis ça, ils ne sont pas sérieux faudrait il lui donner raison ?

Ma réponse est affirmative, comment comprendre que au sein de la diaspora il n'y a que des  structures politiques qui naissent pour noyer ceux qui ont déjà pignons sur rue , au finish ces mêmes structures ne défendent,  ne réfléchissent et n'innovent aucunes thématiques sinon continuer à scander SASSOU NGUESSO dégage Ton fils CHRISTEL vole le pain des congolais à l'image des précédentes, pour ma part j'ai  aussi compris que la diaspora n'est bourrés que des petits tintins politiques permettez moi l'expression car je ne trouve pas mieux que ça.

il serait de bon aloi que ces acteurs politiques que je qualifie de petits tintins politiques m'édifient sur la question du vote de la diaspora qui fut suspendu par monseigneur KOMBO suite à une fraude massive qui fut découvert de 400 000 gabonais qui devait venir voter Denis Sassou Nguesso en 1992, une stratégie qui fut élaborée par feu EDITH BONGO ODIMBA.

Je voudrai qu'on m explique pourquoi ceux qui prétendent lutter sur la place de Paris n'ont jamais réfléchi sur cette question cruciale du vote des congolais de l'étranger qui en faite est la clé du changement politique au Congo .

je réitère mon appel au docteur Eugene Fernand Loubélo et a ses amis politiques de prendre  à bras le corps le vote du congolais de l’étranger  car je trouve ubuesque que des congolais qui ne participent pas à un enjeu électorale de grande envergure comme les élections présidentielles puissent se mêler de la gouvernance du pays, ainsi que aux strutures politiques suivantes:

Codicord, Conseil National de Transition, Dabanyl, La ruputure, Kimpuanza, Comité d'action, Assises de la nation, les forces du changements, sans oublier les personnalités suivantes: Eugéne Férnand Loubélo, Raoul Loubélo, Théo Malonga, Marie Louise Abia, Sanelie Tamba Tamba, Gertrude Malalou, Samba Dia Koumbi, Louzala Maurille, Bienvenu Mabilémono, Bédel Soussa, Massamba cicéron, Alexis Miayoukou, Jean luc Malekat, Le Lion de Makanda, Godeffroy Karanda, Raphael Goma, Antoine Kihoulou, Manangou Vivient, Jean-Claude Beri, Chris Abela, Robert pangou Poaty, Marcel Kidjafouri, Michel Ange Tsiba, Brice Nzamba, Laurent Nzamba, Jean Marc Mapingou, Magloire Ndoba, Mbiki de Nanitélamio, Evrad Nangho, Aristide Mobébissi

Je pense que une diaspora qui ne vote pas n’est que pour faire rien d autre que du désordre au quelle on ajoute de la manipulation politique.

Armand Mandziono

________________

(1) - http://www.dac-presse.com/dossiers/emploi-et-formation/36-federer-les-congolais-etablis-a-letranger-pour-le-developpement-du-congo-.html


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir