Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique C'EST LE MOMENT OU JAMAIS ! LA BATAILLE POUR LA DIASPORA D'ENGAGER LE BRAS DE FER POUR UN AUTRE CONGO EST ARRIVE !

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

C'EST LE MOMENT OU JAMAIS ! LA BATAILLE POUR LA DIASPORA D'ENGAGER LE BRAS DE FER POUR UN AUTRE CONGO EST ARRIVE !

Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

APPEL SOLENNEL !

J'interpelle tous les faiseurs d'opinion, pas seulement sur Facebook mais sur la Place publique du Congo et de par le monde où se trouve un seul congolais à se mobiliser et à se joindre à notre dispositif, le seul qui vaille si nous voulons d'un Congo nouveau et moderne.

Mais avant tout méditons tous sur ces principes moraux que pose le Grand HOMME politique, l'écrivain et le poète que fut Aimé CESAIRE si nous sommes conséquents avec nous-mêmes.

"UNE CIVILISATION QUI S'AVERE INACAPABLE DE RESOUDRE LES PROBLEMES QUE SUSCITE SON FONCTIONNEMENT EST UNE CIVILISATION DECADANTE.

"UNE CIVILISATION QUI CHOISIT DE FERMER SES YEUX A SES PROBLEMES LES PLUS CRUCIEUX EST UNE CIVILISATION ATTEINTE".

"UN REGIME QUI N'A PAS ETE CAPABLE DE RESOUDRE LES PROBLEMES MAJEURS AUXQUELS SON EXISTENCE A DONNE NAISSANCE,  DEFERE A LA BARRE DE LA CONSCIENCE, DE LA MORALE, ET DE LA RAISON : CE REGIME RESTE INDEFENDABLE".

Aimé Césaire : Discours sur le colonialisme.

Chacun d'entre nous a sa passion pour notre pays. Aussi, les uns et les autres avons une approche particulière soit distancée, soit rapprochée de notre pays, soit sur  le plan effectif, soit qu'on le serve correctement ainsi que sa population. Soit  mal le servir parce qu'on ne le l'aime et son peuple non plus.

Ainsi et objectivement parlant, il y a deux sortes des CONGOLIAS :

Les "PATRIOTES, LES RÉPUBLICAINS DONC LES  LOYALISTES". Ceux-là ; ils servent le mieux possible leur pays : avec amour, avec loyauté, avec toute la ferveur de leur âme, leur foi et de toute leur force. Ceux-là n'ont qu'un objectif : hisser  le nom du Congo haut,  et toujours très haut.

Les OPPORTUNISTES, les IMPOSTEURS, LES USURPATEURS ceux-là n'aiment pas notre pays le Congo. Ils profitent de lui pour faire leur promotion au lieu de faire la promtion pour lui sur l'échiquier international. Ce sont tous ces voleurs : Sassou en tête, son épouse, leurs enfants, ses cousins, sefrères, ses oncles, ses tantes, ses aïeux, ses beaux-parents, ses belles familles.

SES MINISTRES:

Claude Nsilou Ministre de la Construction et qui ne se construit que ses propres  châteaux (face Blanche Gomez, OMS et à côté du Palais, au Plateau ainsi qu'en France  à Saint Cloud avec un bâtiment de trois étages etc... toutes les constructions de ces châteaux sentent, à outrance l'odeur nauséabonde de notre argent volé grossièrement avec arrogance et ostentation.

Jean JACQUES BOUYA MINISTRE des Grands travaux vient de s'acheter un domaine à Cuba pour y construire un grand centre commercial ce qu'ils ne sont pas capables de construire chez eux, au pays. Il a une BANQUE : son gros  ventre dans lequel il y a rempli nos milliards, et  a construit des châteaux  à Brazzaville que nous avions tous répertoriés pour ses maitresses, ses oncles, ses amis, ses tantes etc....

TOUS LES MINISTRES D'AVANT HIER, D'HIER ET D'AUJOURD'HUI. TOUS LES PRESIDENTS D'ASSEMBLEES, du SENAT ETC.....

Les apparatchics du PCT et alliés. Les officiers supérieurs de son armée (différent) de notre Arrmée, les Directeurs centraux, les Députés, les Sénateurs etc....

Aujourd'hui, nous voudrons comprendre ce que nous voulons vraiment ? Quel Congo voulons-nous ? Quels dirigeants à la tête de notre pays ?

FACE AUX DEUX CONGOS !

Au lieu de continuer à se masturber à longueur des journées sur Fcebook, c'est le moment de poser les vrais problèmatiques qui vont libérer notre pays et satisfaire notre population.  Qui des deux CONGOS apportera du sang nouveau, du travail aux congolais.

Si nous faisons le même rêve, si nous avons la même ambition pour notre pays. C'est le moment de se mettre à réfléchir pour un Congo, un grand Congo nouveau.

LE VOTE POUR LA DIASPORA ET LA PRESENTATION DU CANDIDAT DE LA DIASPORA.

Mais tout d'abord, il nous faut rétablir notre situation administrative, civique et juridique au niveau de la République.

Nous sommes des congolais à part entière donc des citoyens de la Nation congolaise : éligibles et électeurs. Nous jouissons de tous nos DROITS et DEVOIRS. Nous ne sommes pas des congolais supplétifs ou des demi congolais mais des congolais à part entière bénéficiant des mêmes prérogatives, des mêmes DROITS ET DEVOIRS que Sassou Nguesso, NVOUBA, Okemba, Ndengué, Oba Pierre, Nsilou, Munari, Kolélas, Ndzon,etc..... Et encore nous, nous pourrions mieux les revendiquer que ces voleurs qui eux, devront se justifier par rapport à leur comportement. S'ils sont de vrais congolais. Car le temps s'approche où on va déchoir certains congolais, de leur nationalité donc de leurs DROITS CIVIQUES. Les tribunaux devant se prononcer pour certains d'entre eux. (Sassou, Nsilou, Bouya, ceux qui ont pillé notre pays comme des étrangers.)

DROIT INALIÉNABLE, INCESSIBLE.

Revendiquons notre appartenance à la Nation congolaise, Nous jouissons de tous nos Droits qui restent inaliénables. Personne, n'a le droit de nous les retirer, ni même les restreindre, de nous les nier, de le remettre en cause  d'une façon ou d'une autre. Nous devrions le revendiquer purement et simplement comme  tel. Nous avons le droit de voter où qu'on se trouve: à Brazzaville, à Epéna, à Dongou, à Pointe-Noire, à Kinkala, à Diosso, à Djambala, à Boko, à Mindouli, à Oyo, à Mossaka, comme à Paris, à Bohn, à Washington, Londres, Ossaka, Singapour, Suède, Monaco, Russie etc... Nous sommes des congolais et bénéficions de toutes les prérogatives qu'offre l'Etat congolais à chacun de ses fils. Le même Etat est obligé de mettre à la disposition de tous les congolais, où qu'ils se trouvent à remplir leur devoir. C'est un DROIT ABSOLU : INVIOLABLE, INALIENABLE. Sauf si les tribunaux se sont prononcés contre pour qu'on nous les retire. Or jusque-là, aucun tribunal ne s'étant prononcé contre pour que nous n'exerçons pas notre DROIT, notre PREROGATIVE donc nous devrions exiger le vote de la DIASPORA dès cette année : ce DROIT QUE NOUS PRESCRIT LA CONSTITUTION CONGOLAISE.

Nous sommes le souverain, l'usufruitier et personne ne peut nous contester ce DROIT ABSOLU. Il reste inaliénable, imprenable, inétouffable et nous avons le droit de le ventiler partout où besoin l'exige.

Pour contraindre l'Etat congolais. Nous avons deux possibilités : saisir les tribunaux internationaux car les nôtres au Congo sont corrompus ou envahir dès demain toutes les Ambassades du Congo partout dans le monde pour revendiquer ce DROIT ABSOLU. je dis bien envahir toutes les représentations nationales à l'étranger : nos AMBASSADES.

LE RÊVE D'UN NOUVEAU CONGO.

Il faut que les congolais se battent pour arracher leur pays des mains des gens indignes qui n'ont fait que trop de mal à sa population toute entière. Il faut rêver d'un autre Congo. Celui qui doit rendre heureux, notre peuple. Si nous voulons demain reconstruire ce Congo nouveau, il va de soi que ceci devant se faire avec du sang neuf, des hommes et des femmes neufs, nouveaux exemptés de celui déjà contaminé par trop de virus : ébola, sida, corruption vo, pillage etc... et tous les maux qui ont fait ou font mal à notre pays.

Un cœur saint dans un corps saint. Tous ceux qui ont brillé par le vol, la dilapidation, le pillage systématique de notre patrimoine ; tous ceux-là sont d'office disqualifiés.  Tous ceux qui ont travaillé avec Sassou,  avant-hier, hier et aujourd'hui sont d'office disqualifiés car ils  n'ont jamais eu d'ambition pour notre pays. Ils n'ont brillé que pour eux-mêmes. Voyez-vous comment sont-ils devenus ; tous des milliardaires. C'était cela leur seule et inique ambition : leur rêve macabre et satanique.

IL FAUT EXIGER UN CERTIFICAT DE BONNE MORALITE ET DE BONNE MOEURS.

Aux élections de demain, il faut exiger un CERTIFICAT DE BONNE MORALIRTE, DE BONNE MOEURS, pour ces gens-là qui nous ont trahi.

MON REVE ET MES AMBITIONS POUR UN NOUVEAU CONGO.

Tous ceux qui rêvent du même Congo que nous, que moi le nouveau Congo où tout sera transparent. Un Congo riche et prospère et où tous les fils de la Nation doivent jouir de sa richesse  de l'Est à l'Ouest du Sud au Nord, où tous les congolais pourront se tenir la main dans la main, suivant la même direction ; allant dans la même Ecole, l'ECOLE PUBLIQUE et non PRIVEE comme nos parents l'ont connue, se soignant chez nous au pays contrairement aux voleurs laissent mourir les congolais dans des hôpitaux sans médicaments pendant qu'eux, vont de soigner en Europe ou à l'Etranger et ceci sans honte.  Ce Congo où l'électricité et l'eau ne seront pas un luxe pour nos populations. Je rêve d'un Congo où il n'y a pas de discrimination, où l'effort de tout un chacun sera récompensé à sa juste valeur. Ou on ne laissera personne au bord de l'édifice.

Je rêve d'un nouveau Congo où le partage de la chose publique reste et sera la grande vertu et tous les fils de la nation pourront tous s'en prévaloir ; d'appartenir à ce lien, à la NATION.

Je veux et je rêve ce CONGO nouveau où les divisions n'existeront nullement. Et où nous vivrons  libres et prospères ; un seul Congo. Un et indivisible.

LA DIASPORA  A SON GRAND ROLE A JOUER.

Tous les grands évènements qui se sont produits dans notre pays ont été initiés par notre Diaspora et le plus important d'entre eux est la CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE dont votre Serviteur, c'est à dire moi-même Tony Gilbert MOUDILOU étais le roseau pensant. C'est ma COORDINATION DES ELEVES ET ETUDIANTS CONGOLAIS DE FRANCE qui est à l'origine de cette grande initiative continentale.

Les congolais attendent beaucoup de notre DIASPORA car ceux qui sont sur place ont tous failli. On n'attend plus rien de ces voleurs comme  Nsilou, Kolélas, Hellot nation, Tchibambélélla,  Bouya, Sassou, Okiemba, Lefouoba, Ngangoué, Tsiba, Mavoungou, Gomez, Olouka, Bakala,  toute la lignée de Sassou Nguesso, tous les Sassou auront du mal à se faire accepter par notre nation qu'ils ont saignée et volée à bloc.

LES EXIGENCES DE LA DIASPORA.

1° - LE VOTE.

Dès demain lundi, nous devrions mettre en place une véritable plate-forme, un GRAND COMITE qui va se mettre au travail pour exiger des pouvoirs du Congo que d'ores et déjà, nous devons voter dès l'année prochaine. Nous sommes plus de 100.000 électeurs dont plus de 60.000 en France. Nous devrions peser de notre poids. Oui le Pouvoir a peur de la DIASPORA qu'il n'a pas réussi à corrompre. Qui n'est pas dans sa logique, sa ligne de conduite. Et pour cela, il préfère qu'elle ne vote pas et il s'en fout. Et nous-mêmes, que voulons-nous ?

2° - L'article ..... qui stipule que..... (CONTRAINT TOUT CANDIDAT DE LA DIASPORA voulant se présenter aux élections présidentielles à RESIDER 2 ans au pays sans interruption). Il doit être purement et simplement éjecté.

Nous demandons donc à ceux qui font le même rêve que nous, qui ont de vraies ambitions pour un nouveau CONGO, à se joindre à nous et se mettre au travail pour étudier tous les voies et moyens susceptibles de pousser le pouvoir à adopter une autre conception à notre égard.

A Paris le 8 Février 2015,

Maître Tony Gilbert MOUDILOU.


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir