Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique RD Congo: le président Joseph Kabila ne briguera pas un nouveau mandat en 2016

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

RD Congo: le président Joseph Kabila ne briguera pas un nouveau mandat en 2016

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le président congolais Joseph Kabila quittera le pouvoir l’année prochaine au terme de son deuxième mandat, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, le 5 février.

«Le président Kabila ne restera pas au pouvoir à la fin de son mandat en 2016. La République démocratique du Congo ne reviendra pas à la guerre civile», a lancé M. Mende lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

Cette annonce intervient environ deux semaines après les émeutes meurtrières qu’a connues Kinshasa. Le bilan de ces protestations contre l’adoption d’une loi électorale ouvrant la voie à un report de la présidentielle de 2016 est lourd : 13 morts selon le gouvernement, et une quarantaine selon la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) et Human Rights Watch (HRW).

Sous la pression de la rue, le Parlement de la République démocratique du Congo avait fini par adopter, le 25 janvier, une nouvelle loi électorale sans l’alinéa litigieux qui liait la tenue de la présidentielle à un recensement de la population. Le retrait de cette disposition controversée avait été accueilli comme une victoire par les opposants, qui voyaient dans le texte une manœuvre pour permettre au président Joseph Kabila de rester au pouvoir au-delà de 2016, alors que la Constitution lui interdit de briguer un nouveau mandat l'an prochain.

Joseph Kabila a accédé à la magistrature suprême en 2001 après l'assassinat de l'ancien président, son père Laurent-Désiré Kabila, au cours de la deuxième guerre du Congo, avant d’être élu en 2006. En 2011, il a, à nouveau, remporté la présidentielle dont les résultats ont été fortement contestés par l’opposition.
Agence Ecofin

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir