Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Les démêlés d'Edgar Nguesso éclaboussent son oncle Sassou

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Les démêlés d'Edgar Nguesso éclaboussent son oncle Sassou

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

En visant une demeure à Neuilly d’Edgar Nguesso, neveu de Denis Sassou Nguesso, les juges instruisant le dossier des BMA ont touché la pièce maîtresse du pouvoir à Brazzaville.

Les ennuis d'Edgar Nguesso avec la police française ne sont pas de nature à réchauffer l’axe Paris-Brazzaville. Après la perquisition en 2013 de l’appartement de Julienne Johnson, dite "Joujou", fille du président congolais, le neveu de Denis Sassou Nguesso risque à son tour d’être rattrapé par l’affaire dite des Biens mal acquis (BMA) à la suite de la perquisition de son triplex de 638 m2 à Neuilly-sur-Seine, dans la banlieue cossue de Paris. Selon nos sources, le président congolais devrait interdire à Edgar Nguesso de se rendre en France ces prochaines semaines. A fortiori dans l’hypothèse d’une convocation par la justice… (1)

Directeur du domaine présidentiel depuis 1997, Edgar Nguesso, dit "Gaya", 47 ans, est une pièce maîtresse du clan présidentiel et rêve secrètement de succéder un jour à son oncle. Son influence est réelle au sein des forces militaires. Colonel des Forces armées congolaises (FAC) - donc interdit de s’engager en politique -, Edgar Nguesso a jadis dirigé son parti Agir pour le Congo via l'un de ses hommes, l'actuel ministre de la recherche scientifique Henri Ossebi. Cette formation rattachée au PCT est aujourd’hui dissoute. Cela n'empêche pas Edgar Nguesso de suivre attentivement les débats politiques depuis le domaine présidentiel. Ses plus proches collaborateurs dans ce département du palais transformé en super ministère sont des officiers des FAC, issus comme lui de l’Ecole militaire préparatoire général Leclerc de Brazzaville.

Financier du même domaine présidentiel, le directeur de cabinet d'Edgar Nguesso, Rémi Ayayos (2), est en contact permanent avec le directeur général du Trésor, Albert Ngondo, qui met à sa disposition les fonds nécessaires au fonctionnement du département. Rémi Ayayos dispose également de relais parmi la jeunesse via l’AC Léopards de Dolisie, l'équipe de football la plus populaire du pays, dont il est le président. Le riche neveu de Denis Sassou Nguesso s'appuie également sur le commandant Fabrice Makaya, originaire de Pointe-Noire, la capitale économique, qui supervise les salons VIP des aéroports de Brazzaville et de Pointe-Noire. Conseiller spirituel d’Edgar Nguesso, Fabrice Makaya préside par ailleurs la Ligue départementale de basket-ball de Brazzaville.

Source La Lettre du Continent, N° 700 du 18/02/2015

(1) - Biens mal acquis: rivières de diamants et valise de cash saisis par la police chez Edgard Nguesso à Neuilly (Paris-France)

(2) - Dircab d’Edgar Nguesso, Rémy Ayayos un hyper riche congolais !

****

Débat sur la Constitution : la majorité peaufine une stratégie dans les coulisses

Après moult tractations, et vu la réticence qui gagne certains partis de la majorité présidentielle, le Parti congolais du travail (PCT), locomotive de cette plateforme envisage de lancer une véritable dynamique pour le changement de la Constitution du 20 janvier 2002.

Ce projet a été révélé par le président du Club 2002 PUR, Guy Wilfrid César Nguesso, après s’être entretenu avec le président par intérim de la majorité présidentielle, Pierre Ngolo, le 17 février à Brazzaville. « Étant signataire de la déclaration du 20 janvier, appelant au Changement de la Constitution, il était normal que nous puissions nous retrouver pour faire le point et voir comment lancer la dynamique et faire adhérer au maximum non seulement les Congolais, mais toutes les forces de la majorité présidentielle qui sont encore hésitantes à venir nous rejoindre pour mener à bien ce grand projet », déclare laconiquement le président du Club 2002 PUR, Guy Wilfrid César Nguesso. « Le processus est bien enclenché. Je pense que tout va pour le mieux. Dans les jours à venir, vous verrez s’accomplir cette démarche. Au moment opportun, nous vous donnerons des informations », conclut-il, sans donner de précision.

Josiane Mambou Loukoula

Source Adiac


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir