27/07/2017

Dernière mise à jour05:52:13 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique COMMUNIQUE DE PRESSE

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

COMMUNIQUE DE PRESSE

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Relatif au droit de récusation sur l’utilisation abusive du logo de la plateforme « Assises Nationales du Congo »

Nous avons été très stupéfaits de découvrir un communiqué, trois jours seulement avant la tenue de notre rassemblement du 28/03/2015.

Nous vous mettons en pièce jointe, l'invitation qui avait été adressée, depuis le 05 février 2015, à Mr Jean Luc MALEKAT, Coordonnateur de la plateforme « Assises Nationales du Congo », après que l’actuelle  Coordonnatrice du Comité d'Actions l'ait contacté au téléphone. Ce procédé a été fait pour tous les invités dont le logo figure sur le flyer.

A notre grand étonnement, quelques jours seulement avant la tenue de notre rassemblement, les compatriotes, membres des Assises  s'agitent par un communiqué pour nous taxer d'avoir indûment affiché leur logo. Nous récusons cette façon éhontée de détourner  notre démarche.

Nous tenons ici à informer l'opinion nationale et internationale que nous n'avons aucun intérêt à utiliser de façon abusive le logo d'une telle ou telle autre structure, sinon à mutualiser les forces pour libérer le peuple congolais. Nous sommes habités par l’envie de parler un  même langage avec tous nos compatriotes opposés au régime de Mr Sassou.

La volonté exprimée  très tardivement par les Assises Nationales du Congo, celle de ne pas voir leur logo figurer sur notre flyer (alors que cela n’avait jamais posé des problèmes) a été prise en compte aujourd’hui. Nous sommes des DEMOCRATES ! Mais nous nous posons plein de questions après ces différents coups fourrés ! Mais l’avenir nous le dira !

Par ailleurs, la plateforme des Assises Nationales du Congo, n'a pas à s'interroger sur les raisons de notre démarche, car celle-ci ne va pas à l'encontre du Combat que mène le peuple congolais pour libérer notre pays de la barbarie et de la tyrannie, en vue de restaurer la démocratie au Congo. Il s'agit d'un rassemblement dans la suite logique de ce qui s'est fait à Lyon le 1er novembre 2014, de ce qui a été déjà fait à différents niveaux, comme le meeting de Lyon du 31 mai 2014, la tenue des Assises Nationales du Congo pour l'Alternance Démocratique de Paris du 07 au 10 juin 2014, le grand meeting de la diaspora le 15 août 2014, l'initiative des Forces du Changement et du Progrès Social le 20 décembre 2014, et bien d'autres activités encore. C’est donc un rassemblement de la résistance et de l'opposition démocratique de notre pays. De quoi ont-ils peur si réellement nous avons tous le même objectif ?  Voulons-nous tous l’alternance oui ou non ? Mais alors pourquoi cette agitation inutile qui frise plutôt le ridicule ?

Taisons nos  querelles inutiles, car nous ne sommes pas la cible sur laquelle il faille viser vos SCUD. La cible est bien connue, tenons-nous bien droit pour l’atteindre ! Le positionnement c’est au Congo, ce n’est pas maintenant ! Taisez vos ambitions mal placées, nous le sentons et allons nous rassembler pour bouter dehors le MAL du Congo, c’est tout !

La plateforme "Assises Nationales du Congo" peut se réjouir de ne  pas faire partie prenante de la rencontre du 28/03/2015. Pour nous, Personne n’est indispensable ! Nous demandons aux assises d’être un peu plus DEBOUT et être moins ASSISES. Nous prenons acte et nous avancerons avec les structures qui le désirent, parce que de bonne foi.

Fait à Paris, le 26 mars 2015

Comité d'organisation
_____________________________________________
INVITATION ADRESSÉE A Mr Jean-Luc MALEKAT en date du 05 Février 2015

RÉPUBLIQUE DU CONGO

Conseil de la Diaspora Congolaise pour la Restauration de la Démocratie – CODICORD

79 ter rue de Paris / 93800 EPINAY-SUR-SEINE

 

 


A l'attention M. Malékat, coordonnateur de la plateforme Les Assises

Paris, le 05 février 2015

OBJET : Invitation pour une réunion en vue de la création d'une coalition.

 

- Le Conseil de la Diaspora Congolaise pour la Restauration de la Démocratie (CODICORD)

- L'Association DAABANYL

- L'Association DAC

- Le GRP

- DNCB

 

Mesdames, Messieurs,

 

Nous avons l'honneur de vous annoncer que le Conseil de la Diaspora Congolaise pour la Restauration de la Démocratie (CODICORD) en partenariat avec les Associations DAABANYL, DAC, le GRP et DNCB propose à la diaspora politique et civile congolaise, la création d'une large coalition réunissant toutes les  organisations représentatives de la diaspora congolaise de France, de l’Europe et des États Unis autour du

Thème: Mise en place d'une grande coalition pour la restauration de la démocratie.

Cette coalition que nous voulons dynamique, aura pour

Objectif : Le départ de Mr Sassou Nguesso Denis et de tout son système désuet de Gouvernance avant ou en 2016.

La coalition est un rassemblement dynamique qui devra se battre dans un sursaut d'orgueil sur la dernière ligne droite aux côtés de la grande coalition qui s'est créée à Brazzaville réunissant toutes les structures de l'opposition interne qui sont foncièrement opposées à l'idée du changement de la constitution du 20/01/2002.

Faut-il le rappeler que, le mandat du Président de la République du Congo-Brazzaville, le Général Denis Sassou Nguesso, prendra légalement fin le 14 Août 2016 aux termes de la Constitution du 20 janvier 2002 ? Cette constitution prévoit deux mandats non renouvelables et une limite d'âge de 70 ans (art 57 et 58).

La situation au Congo nous interpelle tous et exige de nous un grand sens de responsabilité en mettant de côté nos égos. Il faut nous unir et nous rassembler pour empêcher le maintien au pouvoir de l'actuel Président, lequel est concerné par les deux dispositions constitutionnelles. La coalition sera une plate forme de combat pour une situation exceptionnelle. Il ne s'agira pas de prendre en otage  les structures existantes, bien au contraire.

Nous vous remercions d'avance de votre adhésion à l'idée d'une large coalition à laquelle nous vous convions à y contribuer pour sa mise en place.

 

Date : 28/03/2015

Lieu : l’hémicycle du Conseil Régional d'Ile-de-France, sis 33, rue Barbet-de-Jouy - 75007 Paris.

Heure : 13 heures

Pour les organisations partenaires qui se sont déjà prononcées

Contacts:


· Pour le CODICORD: Auguste Mavimbou. 06.99.09.68.95
· Pour DAABANYL: Gertrude Bienvenue M-K. 06.70.47.62.63·
Pour DAC : Jean Claude BERI 06.80.30.82.38
·Pour  DNCB : Lion de Makanda : 06 50 83 0268
·Pour  GRP : Dr Moulangou : 0621307634



 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir