Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique APPEL DES MILITANTS DE L’UPADS LE 4 AVRIL 2015 A PARIS (FRANCE)

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

APPEL DES MILITANTS DE L’UPADS LE 4 AVRIL 2015 A PARIS (FRANCE)

Envoyer Imprimer PDF

A l’initiative des militants de l’UPADS France, il s’est tenu le samedi 04 Avril 2015, à la Maison de l’Afrique à Paris, une réflexion générale sur la vie et le devenir de l’UPADS.

L’échange s’est déroulé dans une atmosphère cordiale et militante.

Les débats ont porté d’une part sur les causes et les effets du manque d’unité au sein du Parti; d’autre part sur la manière de le refonder en rassemblant tous les militants sans exception.

De la réflexion générale, il en est ressorti que :

- le parti est en voie d’émiettement provoquant sa marginalisation,

- l’unité du Parti s’impose actuellement au regard des enjeux actuels dans le pays et dans la perspective de la reconquête du pouvoir

- enfin la refondation du parti est une exigence afin que ce dernier puisse jouer, à nouveau, son rôle de Parti leader.

Pour cela les participants, après une large concertation avec toutes les sensibilités, ont décidé la mise en place d’un organe consensuel pour mettre en œuvre l’unité des militants et le processus de refondation du Parti.

Fait à Paris, le 04 Avril 2015

Les participants



Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir