Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Quand la peur du KONGO déraisonne SASSOU NGUESSO

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Quand la peur du KONGO déraisonne SASSOU NGUESSO

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

A chaque fois que la situation commence à lui échapper, SASSOU NGUESSO emploie toujours la même méthode : l’enrôlement des KONGO et particulièrement les populations du POOL dans sa stratégie de conservation du pouvoir.

Il le sait parfaitement que bon nombre de ses ressortissants du POOL sont opposés à sa dangereuse volonté de modification de la constitution. Comme il le sait que beaucoup seront prêts à le lui signifier le moment venu. Il prend donc les devants en allant véhiculer un discours d’apaisement dans une région qu’il a fortement mis à sac, détruit les ressources toutes confondues.

Ce n’est pas en achetant quelques individus du POOL qu’il aura acquis l’âme du POOL. Ce n’est pas en prenant quelques ninjas en otage à coups de NGUIRIS qu’il aura acquis l’adhésion du POOL. Cette distraction politique, cette gesticulation des hommes en perdition prouve à suffisance que le POOL n’est pas acquis à la cause des ventriloques sans foi ni loi.

Tout le monde a vu comment s’est opérée cette opération de propagande à la manière stalinienne. Le recrutement des badauds s’est faite à Bacongo, MAKELEKELE, MATOUR, et vers CENTRE SPORTIF et l’enrôlement de petits fanatiques du PCT de Brazzaville s’est fait dans les bastions Nord PCTistes et tout ce beau monde réunis ont été transportés dans des bus coasters à KINKALA pour soutenir un discours de peur et de la terreur : "ceux qui veulent compromettre la paix ne se sont jamais blessés à la langue, et ils ne connaissent pas le goût du sang. On a le temps de les voir émerger". Dixit SASSOU NGUESSO.

Mais Sassou n’ignore pas que ces paroles, le peuple KONGO les a déjà vécues dans sa chair et n’est pas prêt à ignorer qui les a mises à exécution.

Pendant qu’on demande au peuple KONGO de privilégier la paix, il arme le peuple MBOCHIS. Pendant qu’on demande aux NINJAS de désarmer, on arme le COBRA. Pendant qu’on demande au peuple KONGO de privilégier la paix, on arme les populations de TALANGAI, MIKALOU etc pour se préparer à la guerre. Que vous faut-il de plus si ce n’est que reconnaitre que le peuple congolais est en danger pas seulement les KONGO avec une armée, une police et une gendarmerie à 80 % nordiste et principalement Mbochi.

Le peuple Congolais et pas seulement le peuple KONGO est en danger avec le regroupement des multiples forces de sécurités privées de Sassou à "Tsambitso" constituées uniquement de MBOCHIS et des mercenaires les plus barbares que compte le monde des sanguinaires. Le peuple lui demande de respecter la constitution, il lui impose un dialogue qu’il récuse. Leur plan, c’est « gouter encore au sang des KONGO » pour pérenniser leur pouvoir fétichiste.

Est-ce là la méthode d’un homme qui veut la paix ?

Comme le dit ce proverbe indien « N’accuse pas les puits d’être trop profond. C’est ta corde qui est trop courte ». Sassou accuse l’opposition de préparer la guerre alors que c’est lui qui s’arme. Sassou accuse l’opposition de troubler la paix, alors que c’est lui qui parle de « sang des autres » qu’il veut verser. Sassou nous parle de dialogue alors qu’il rejette 90 % des revendications populaires. Sassou nous parle de paix alors qu’il affame le peuple pour mieux l’assujettir. Sassou nous parle de paix alors qu’il contamine le peuple avec des produits avariés et contaminés qu’il laisse entrer librement sur le territoire congolais…..

Mes Chers Amis et compatriotes la vérité est ailleurs……..

Jean-Claude BERI

Commentaires  

 
0 #5 Movers In Denver 31-03-2017 11:07
Hi, Neat post. There is an issue along with
your web site in web explorer, could check this?
IE nonetheless is the marketplace chief and a big section of other folks will
omit your fantastic writing because of this problem.



Review my web blog :: Movers In Denver: http://altitudemoversdenver.com/
Citer
 
 
0 #4 Beryl 18-05-2016 04:44
I just couldn't go away your website before suggesting that I actually loved the usual info an individual provide to your visitors?

Is gonna be again often to check out new posts
Citer
 
 
0 #3 le fils du pays 30-06-2015 08:18
Ce qui est sur cette fois si l'homme le plus idiot du Congo ose resister a l'alternance passif,il sera tout simplement lamine ainsi tous ceux qui soutiennent ce fou.
Citer
 
 
0 #2 Yves Ngatsoué 29-06-2015 16:24
Panique à bord à Brazzaville.
La plupart des cadres du nord sont en train de faire fuir leurs familles (femmes et enfants). Certains font reconnaitre leurs enfants par des parents déjà installés en France et ayant la nationalité française. De nombreuses épouses et concubines de dignitaires sont déjà à l'étranger. Tout le monde s'attend au pire à Brazzaville. Les gens se promènent avec leurs passports au cas où la situation devrait dégénérer. Les dernières paroles du tyran de Brazzaville prononcées samedi 27 juin 2015 sur "le goût du sang" risque encore d'accélérer le phénomène de fuite des femmes et enfants des dignitaires.
Citer
 
 
0 #1 Mbemba Jean Pierre 29-06-2015 12:58
Le Tyran Sassou Nguesso s'énerve et menace les Kongos et il croit nous faire peur.
Ce samedi 27 juin 2015 le tyran de Brazzaville a déclaré à Kinkala,en terre Kongo ce qui suit:

" Ceux qui veulent compromettre la paix ne se sont jamais blessés à la langue, et ils ne connaissent pas le goût du sang. On a le temps de les voir émerger".
Le peuple Kongo est en danger avec une armée majoritairement nordiste.
Le peuple Kongo est en danger avec la milice privée de Sassou : les "Tsambitsos" constituée uniquement de Mbochis.
Le peuple Kongo est en danger avec les mercenaires se trouvant actuellement dans la partie Nord du pays.
Pour conserver le pouvoir entre leurs mains , ils se sont lourdement armés et sont prêt à "goutter notre sang"
Réveillez-vous Peuple Kongo avant qu'il ne soit trop tard!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir