Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Lettre de Paulin Makaya à Denis Sassou Nguesso

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Lettre de Paulin Makaya à Denis Sassou Nguesso

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Voici la lettre qui accompagne la vidéo « Paulin MAKAYA dit sa part de vérité », que Paulin MAKAYA a envoyé au Président de la République Sassou Nguesso, le 09/07/2015.



 

Commentaires  

 
0 #1 Dia Moungouansi Djes 10-07-2015 16:10
Je suis désolé. Quelles que soient les intentions sous -jacentes, cette lettre me paraît, somme toute, trop dithyrambique , tant , Sassou a toujours été, le long de sa vie politique , le catalyseur de tous les soubresauts que notre pays a connus, de près ou de loin.

Jouer à cette langue de bois me laisse pantois. Ce Boutefeu n'est champion du respect de l'ordre constitutionnel que lorsqu'il est en dehors du pouvoir. Soyons sérieux! C'est un authentique pompier pyromane le fossoyeur de la paix et à ce titre, il ne mérite aucun égard.

Comme le disais J.P Sarte " Je hais les victimes qui respectent leur bourreau." Il n'est pas au delà des lois. Il doit respecter la norme constitutionnel le . Point/barre.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir