Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Congo-Brazzaville: Ouverture du Dialogue Alternatif de l’Opposition à Brazzaville

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo-Brazzaville: Ouverture du Dialogue Alternatif de l’Opposition à Brazzaville

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le dialogue alternatif des partis politiques, plateformes et mouvements citoyens engagés dans la lutte pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique au Congo en 2016 s’est ouvert, dimanche à Brazzaville.

A cette occasion, M. Guy Romain Kifoussia, « un des ténors de l’opposition, a rappelé que les articles 185, 186 et 187 fixent les conditions dans lesquelles peut être révisé la constitution, alors que l’article 57 annonce que le président de la République est réel u pour 7 ans et est rééligible une fois. »

"Denis Sassou NGuesso qui achevé son deuxième mandat en août 2016, n’a plus légalement le droit d’en briguer un autre, a martelé M. Kifoussia.

"Nous voulons contraindre le pouvoir de Brazzaville à s’aligner sur la problématique qui procédera du respect scrupuleux de la Constitution du 20 janvier 2002, de la pacification de la succession au pouvoir du président Sassou NGuessou, de l’affirmation de l’unité nationale et du renforcement du caractére républicain de la force publique et de la fin du mandat constitutionnel du président Sassou NGuesso en aout 2016", a expliqué Guy Romain Kifoussia.


Pour sa part, René Blanchard Oba du Mouvement de la solidarité le Développement (MSD), anciennement membre de la majorité présidentielle et désormais passé dans l’opposition, a estimé que le dialogue alternatif est une occasion pour l’opposition « d’affirmer sa façon de voir et aussi de mesurer la manière dont le pays est géré ».


La ministre du commerce et des approvisionnements, Claudine Munari, présidente du Mouvement pour la solidarité et le travail (MUST), a indiqué être venue à l’ouverture du dialogue pour réaffirmer son non au changement de la constitution du 20 janvier 2002. « On ne change pas une équipe qui gagne », a-t-elle dit.


Plus d’une quarantaine de partis politiques prennent part au dialogue alternatif qui se tient au siège de l’Union Panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), le pouvoir ayant refusé toutes les salles publiques aux opposants.

Présidés par M. Paul Marie Poélé du Front pour la défense de la constitution, ces assises, qui s'achèvent le 29 juillet, se veulent une réplique au dialogue national inclusif organisé par le gouvernement congolais du 13 au 17 juillet dernier à Sibiti.

APA-Brazzaville (Congo)

***


Dialogue alternatif de l'opposition

Démarrage ce matin 26/07/2015 au siège de l'UPADS à Brazzaville du dialogue alternatif de l'opposition congolaise


Bureau du dialogue

Président du présidium : Paul Marie Mpouele (RJP)

1er Vice/Pdt : OKOMBI SALISSA

2e Vice/Pdt : Clément MIERASSA (PSDC)

Rapporteur : René Serge Blanchard OBA (MSD)

Rapporteur Adjoint : Mme Dorothée MOBONDA (U.P)

Secrétaire : Anatole LIMBONGO NGOKA (Plateforme de la société civile pour le respect de la Constitution)

Secrétaire adjoint : Dave MAFOULA



Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?t=673&v=q3cXtCta48Q


 

Commentaires  

 
0 #2 Rodrigo 17-11-2016 23:33
I do not know if it's just me or if perhaps
everybody else encountering problems with your website.

It looks like some of the text within your content are running
off the screen. Can someone else please comment and
let me know if this is happening to them as well? This might be a
problem with my internet browser because I've had
this happen previously. Kudos
Citer
 
 
0 #1 edit google plus age 16-02-2016 23:00
I comment whenever I appreciate a article on a site
or if I have something to contribute to the conversation. Usually it is
triggered by the sincerness displayed in the article I looked at.
And on this post Congo-Brazzaville: Ouverture du Dialogue Alternatif de l’Opposition à Brazzaville.
I was actually excited enough to post a commenta response ;-) I do have a couple of questions for you if you tend not to mind.
Could it be only me or does it seem like some of these comments appear like written by brain dead visitors?
:-P And, if you are posting at other online social sites, I would
like to follow you. Would you list every one
of your shared sites like your linkedin profile, Facebook page or twitter
feed?
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir