Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Pour l’opposition congolaise, «le pouvoir s’est parlé à lui-même»

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Pour l’opposition congolaise, «le pouvoir s’est parlé à lui-même»

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Un « dialogue alternatif » s’est ouvert dimanche à Brazzaville, en réponse à celui organisé par le pouvoir entre le 13 et le 17 juillet à Sibiti. L’objectif déclaré des participants est de contrer ce qu’ils décrivent comme un « coup d’Etat constitutionnel ».

Plusieurs partis d’opposition, des associations, des plateformes politiques et des personnalités de l'opposition et même de la majorité se réunissent depuis ce dimanche 26 juillet pour un dialogue alternatif à Brazzaville. Faute d’autorisation pour se réunir dans un lieu public, les participants à ce dialogue alternatif se sont retrouvés au siège de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale, l'UPADS, premier parti d'opposition au Congo.

Ils critiquent, dénoncent et s'opposent catégoriquement aux conclusions du dialogue organisé par le pouvoir, du 13 au 17 juillet dernier à Sibiti. Un dialogue qui s’était clos par un appel au changement de la Constitution en vue d'ouvrir la voie à un troisième mandat pour l’actuel président, Denis Sassou Nguesso. Et dès l’ouverture des travaux, les participants au dialogue alternatif ont tous été formels : leur objectif est de barrer la route à ce qu’ils nomment un « coup d’Etat constitutionnel ».

« Vous savez très bien qu’a été lancée à Sibiti cette idée d'un changement de la Constitution. Le pouvoir s’est parlé à lui-même à Sibiti et notre devoir est de dire à l’opinion qu’il faut se donner les moyens de respecter l’ordre constitutionnel existant », martèle ainsi Jean Itadi, dirigeant du Congrès africain pour le progrès (CAP).

Interpeler l'opinion

Ce dialogue alternatif regroupe toutes les sensibilités opposées au changement de la loi fondamentale. Parmi les membres du présidium, on compte ainsi Blanchard Oba, dont le parti est membre de la majorité et André Okombi Salissa, ancien ministre et actuellement député du Parti congolais du travail, que le porte-parole du PCT, au pouvoir, qualifiait récemment de « camarade qui s'égare » au micro de RFI.

« Nous sommes en train d’analyser, donner notre point de vue, pour que la population et l’opinion, tant nationale qu’internationale, comprennent pourquoi nous nous opposons farouchement au changement de la Constitution ! », expose Claudine Munari, dont le parti compte des membres au sein du gouvernement, mais qui est également représentée dans ce dialogue alternatif.

Les conclusions des discussions, qui se sont ouvertes ce dimanche, doivent être délivrées mercredi. Elles doivent ensuite être soumises au chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso.

RFI


Commentaires  

 
0 #28 bracelet bluetooth 18-12-2015 02:57
Quoi dire de plus ? Vous avez tout résumé sur ce post.
Vraiment enrichissant
Citer
 
 
0 #27 Hildred 17-12-2015 01:18
J'ai étudié cet article et je désirerai en savoir plus à ce
sujet. Eventuellement vous pourriez rédiger de nouveaux
articles à ce sujet
Citer
 
 
0 #26 robe dubai 09-12-2015 07:35
Je nageais un peu dans la choucroute mais une fois visité votre blog,
c'est plus clair . Merci beaucoup
Citer
 
 
0 #25 Henné 07-12-2015 23:18
Quoi dire de plus ? Vous avez tout résumé dans cet article.
Extrêmement intéressant
Citer
 
 
0 #24 Bracelet connecté 06-12-2015 03:53
Tout est bien dis dans cet article, bravo aux rédacteurs
Citer
 
 
0 #23 Milan 06-12-2015 03:42
J'ai naviguer sur internet pendant 2 heures aujourd'hui,
et je n'ai jamais lu un post autant intéressant que le
votre. De mon point de vue, si une grande partie des propriétaires de site et des
blogs écrivais comme vous, le web serait bien plus influent.
Citer
 
 
0 #22 Henné 28-11-2015 23:47
Constatons bien qu'on a à faire a des connaisseurs du sujet, félicitations pour ce site web
Citer
 
 
0 #21 robe dubaï 27-11-2015 11:48
Je pataugeais dans la choucroute et après avoir
visité votre blog, J'en sais +. merci
Citer
 
 
0 #20 keffieh 23-11-2015 15:07
J'ai naviguer sur le web durant 2 heures ces derniers jours,
et je n'ai jamais trouvé un article aussi intéressant que le votre.
Personellement, si tous des webmasters et des blogs écrivais comme ca, internet serait bien plus influent.
Citer
 
 
0 #19 keffieh 20-11-2015 20:20
Comme habituellement, le post est impécable. félicitation
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir