Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Clôture du Dialogue Alternatif des forces vives opposées au changement de la constitution du 20 janvier 2002 ce mercredi 29 juillet 2015 au siège de l'UPADS à DIATA (Brazzaville).

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Clôture du Dialogue Alternatif des forces vives opposées au changement de la constitution du 20 janvier 2002 ce mercredi 29 juillet 2015 au siège de l'UPADS à DIATA (Brazzaville).

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Communiqué final du dialogue alternatif de l’opposition à Brazzaville.



MERCI A NOTRE CORRESPONDANT :

Gilbert Nsonguissa-Moulangou



CLÔTURE DU DIALOGUE NATIONAL ALTERNATIF (29 JUILLET 2015 )

Lien de la vidéo : https://youtu.be/hR6v1aXDSFc


 

 

Commentaires  

 
0 #10 Leroy 20-11-2015 10:38
Article enrichissant bien expliqué
Citer
 
 
0 #9 robe dubai 20-11-2015 10:19
J'ai appris beaucoup d'articles intéressants en parcourant
votre site web. Merci
Citer
 
 
0 #8 keffieh 02-11-2015 04:23
On remarque que vous maîtrisez bien le domaine, l’article est merveilleusemen t intéressant
Citer
 
 
0 #7 Robe orientale 30-10-2015 04:53
Nous voyons bien que l’on a affaire a des pros du métier, félicitations pour ce post
Citer
 
 
0 #6 robe dubai 05-09-2015 05:22
Une fois encore, bravo pour cet article bien rédigé.
Citer
 
 
0 #5 saris 01-09-2015 09:13
Une fois encore, mes félicitation pour cet article très bien écris.
Citer
 
 
0 #4 Robe Dubaï 30-07-2015 18:43
Je dois dire que je ne comprenais rien et maintenant c’est beaucoup plus
clair dans ma tête avec votre site web. je vous remercie
Citer
 
 
0 #3 serge Missidi 30-07-2015 08:17
"L'autre bonne nouvelle, est la présence remarquée du Ministre Tout Bouge ,Okombi Salissa, l'axe KOLELA-MUNARI-OKOMBI est sans doute l'une des principales cartes de ce combat."
"Toutefois, les choses vont se compliquées dès lors que le Gouvernement adoptera une position officielle, il ne sera plus possible pour nos ministres courageux et patriotes de rester au Gouvernement. Ils devront tirer les conséquences d'un désaccord politique profond avec le PCT et son véritable chef."
"Pour l'instant , nous ne pouvons que saluer et soutenir le courage de ses deux personnalités qui inaugure une véritable révolution politique dans notre pays!"
"LA DÉMOCRATIE C'EST MAINTENANT!"
Citer
 
 
0 #2 serge Missidi 30-07-2015 08:16
Vievient Romain Manangou a dit :
DU COURAGE EN POLITIQUE
" Jean -Pierre CHEVENEMENT disait, "un Ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne". Depuis hier, Claudine Munari Mabondzot et Parfait Kolela ont inventé un nouveau dicton: " Un ministre se prononce même contre l'avis de son chef".
En réalité, à partir du moment où le chef de l'Etat a lui-même demandé à tous les congolais de débattre sans crainte, il était normal que ses deux grands politiciens, avec courage et lucidité, expriment la profondeur de leur pensée - sans prendre en compte leur destin - aussi grand soit-il - mais en pensant au pays."
"Ce courage est prélude à une nouvelle manière de faire de la politique : le chef n'a pas toujours raison. D'ailleurs, il ne pourrait exister de solidarité gouvernementale puisque, en l'état, il n'y a pas de projet gouvernemental."

"
Citer
 
 
0 #1 Ben Mbemba 30-07-2015 08:01
Dialogue alternatif: La reconfiguration du paysage politique congolais
Après des jours de tergiversation et malgré les crocs en jambe tendus par les officines de Mpila, le dialogue alternatif a bien eu lieu à Diata (Brazzaville), au siège de l’Upads.
Aujourd’hui, la reconfiguration du paysage politique est une réalité. Nous avons d’un coté, tous les partis politiques historiques et ceux de la nouvelle génération (UPADS, MCDDI, RDD, UDR-Mwinda, CADD, UP, MUST, UPRN, PSDC, etc …) et de l’autre, les communistes du PCT.
Le bâtisseur infatigable, adepte de la nguirisation accélérée, qui est passé maitre dans l’art de la manipulation politique n’a pas réussi, pour la première fois depuis 1997, à mettre aux pas la classe politique congolaise.
Oui, disons-le, Sassou a perdu la main. Si la classe politique qui s’est réunie ce mercredi à Diata reste ferme sur ses positions, le cobra royal n’a aucune chance de réussir son projet macabre, celui du pouvoir à vie.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir