Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Le vieux dictateur sanguinaire Denis Sassou Nguesso s'apprête à massacrer son peuple aussitôt après ces jeux…

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Le vieux dictateur sanguinaire Denis Sassou Nguesso s'apprête à massacrer son peuple aussitôt après ces jeux…

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Peuples africains, nous savons tous que s'ils ont lieu, les Jeux Africains de septembre 2015 vont bel et bien servir de prestige au vieux dictateur sanguinaire et corrompu Denis Sassou Nguesso qui s'apprête à massacrer - une nouvelle fois - son peuple aussitôt après ces Jeux, pour assouvir son désir le plus ardent, celui de changer la Constitution pour se maintenir au pouvoir à vie et assurer une succession dynastique à son fils contre la volonté du peuple congolais.

Denis Sassou Nguesso veut faire de ces Jeux Africains une vaste opération de propagande et de publicité, en montrant son régime sanguine et corrompu sous un jour ouvert, accueillant, pacifique.

Très friande des manifestations festives et sportives, la dictature sanguinaire de Brazzaville considère ces Jeux Africains 2015 comme une consécration.

Comment Denis Sassou Nguesso a-t-il pu imaginer qu'en l'espace de quelques mois, il pouvait faire la fête et la guerre, se lancer à la fin de décembre 2015 à la conquête d'un troisième mandat inconstitutionnel contre la volonté son peule et convier à Brazzaville en septembre tous les peuples africains à une grande fête sportive ?

Telle est la question fondamentale que doivent se poser aujourd'hui tous les Africains.

Le comportement de vieux maître d'Oyo révèle soit une ignorance complète des sentiments actuels des peuples africains qui aspirent à la démocratie, soit une indifférence totale vis-à-vis de ceux-ci.

D'où cette question de bon sens que nous posons à tous les peuples Africains : PEUT-ON, DOIT-ON PARTICIPER AUX JEUX AFRICAINS, EN SEPTEMBRE PROCHAIN A BRAZZAVILLE, QUAND ON SAIT QUE LE VIEUX DICTATEUR SANGUINAIRE DENIS SASSOU NGUESSO S'APPRÊTE A MASSACRER - UNE NOUVELLE FOIS - SON PEUPLE AUSSITÔT APRÈS CES JEUX ?

Aussi, nous demandons à tous les pays africains qui font figure de modèles en matière de démocratie sur le continent, notamment l'Afrique du Sud, le Ghana, le Sénégal, le Burkina Faso, le Bénin... de refuser d'envoyer leurs athlètes à Brazzaville pour affirmer leur attachement à la démocratie et au respect de la Constitutions au Congo et partout ailleurs en Afrique.

L'abstention de ces pays symboles de la démocratie en Afrique enlèverait déjà beaucoup d'intérêt à ces Jeux Africains - s'ils ont lieu - et le reste du programme risque de s'effilocher.

Que les dirigeants de ces pays symboles de la démocratie en Afrique ne nous oppose surtout pas l'éternel raisonnement par l'absurde selon lequel "la participation aux Jeux serait (selon eux?) le meilleur moyen de dissuader le vieux tyran sanguinaire congolais de faire la guerre à son peuple après une si belle fête". Ce serait une erreur historique de la part des dirigeants de ces pays qui font la fierté de l'Afrique en matière de démocratie.

Nous ne le dirons jamais assez, l'organisation de ces Jeux Africains juste avant son appel au référendum contre la volonté du peuple congolais est révélatrice du cynisme diabolique de Denis Sassou Nguesso. En effet, voilà donc un vieux dictateur sanguinaire qui a déjà programmé de massacrer son peuple mais qui appelle toute la communauté sportive africaine et internationale à venir en quelque sorte fêter avant l'heure ce massacre programmé. Quel cynisme ?

Naturellement, nous demandons au peuple congolais de boycotter purement et simplement ces Jeux Africains. Nous ne devons pas en effet perdre de vue que ces Jeux ne sont pas ceux des Congolais mais ceux de Denis Sassou Nguesso seul. Car on ne peut pas demander à un peuple de faire la fête avant de le massacrer comme s'apprête à le faire ce CYNIQUE VIEUX DICTATEUR SANGUINAIRE ET CORROMPU.

Comment imaginer un seul instant que les Congolais vont accepter de faire la fête alors même qu'ils sont bien conscients qu'aussitôt après cette fête ils seront massacrés ? Comment un peuple aussi averti que l'est aujourd'hui le peuple congolais ne gâcherait-il pas cette fête empoisonnée ?

Tout Congolais qui se respecte doit donc faire tout ce qui est en son pouvoir pour que ces Jeux Africains voulus et achetés à prix d'or par Denis Sassou Nguesso pour sa propre gloire soient un échec cuisant, ou qu'ils n'aient tout simplement pas lieu.

Ainsi, nous disons : À défaut de la médaille des Jeux, notre Cher pays, le Congo, aura gagné celle de la liberté et la dignité. Dans le monde du 21ème siècle où nous vivons, c'est l'une des plus appréciées par les peuples.

Bienvenu Mabilemono


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir