27/07/2017

Dernière mise à jour05:52:13 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique LE COLLECTIF DES AMIS ET NATIFS POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA SANGHA – DIASPORA

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

LE COLLECTIF DES AMIS ET NATIFS POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA SANGHA – DIASPORA

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Communiqué de Presse

Le Collectif des Amis et Natifs pour le Développement de la Sangha s'est réuni en urgence ce samedi 22 août 2015 à Paris 12ème, place de la Nation, pour adresser un message de félicitation à la population de la Sangha, particulièrement à celle de la ville capitale du département Ouesso pour avoir montré leur dévouement à la cause juste, celle qui s'inscrit dans le cadre de la lutte pour la liberté du peuple Congolais, en désavouant la présence du Président dictateur Denis Sassou Nguesso, ainsi que toute la cohorte de sa délégation composée des hommes et des femmes, fossoyeurs de nos richesses nationales, à l'occasion des festivités du 55ème anniversaire de l'indépendance de notre pays, le Congo.

En effet, les combattant(e)s et résistant(e)s du département de la Sangha ont répondu par un NON massif aux différentes activités organisées par le pouvoir à travers des associations familiales et claniques, qui ont trouvé le moment favorable pour répandre leur mensonge comme à l'accoutumé en vue d'abrutir davantage le peuple Congolais, et le tout couronné par une grande pluie pendant le défilé militaire, signe de désapprobation de nos ancêtres au projet funeste du changement de la Constitution du 20 janvier 2002 prôné par la majorité présidentielle et son chef Denis Sassou Nguesso, qui ne cesse d'exceller dans le mensonge, comme le démontre son discours sur l’État de la Nation devant les deux chambres parlementaires réunis en congrès le 12 août 2015. Que de mensonges pendant trente-deux (32) ans de pouvoir sans partage !

Nous, fils et filles du département de la Sangha, nous nous posons la question de savoir, qu’est-ce que Monsieur Denis Sassou Nguesso, Président de la République, a fait de meilleur ou de grand dans notre département en trente-deux (32) ans de pouvoir ?

La réponse est : Rien, à savoir, plus de 25 années pour terminer la construction de l’aéroport de Ouesso et la route Ouesso-Makoua (moins de 200 kilomètres), et 50 années pour réaliser le projet de barrage de Liouesso (tous avec des emprunts des fonds chinois) ! Cependant tout au long de son règne, le Président Denis Sassou Nguesso s’est toujours opposé au développement et à l’intégration économique de la Sangha, car il a été peu enthousiaste au sujet de la construction de l’Agence de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale à Ouesso. Il avait posé une condition, celle de voir le même projet se réaliser dans sa ville natale.

Enfin après avoir détruit le cacao-culture, il décide de transférer l’usine de Sangha-palm et les plantations des palmiers à huile dans sa ville natale, qui se sont soldées par un échec du aux conditions sablonneuses du sol et au climat inadapté à ce type de culture.

Monsieur Denis Sassou Nguesso est une personne cynique, qui ne pense qu'à lui et à sa petite famille. Chez les Sassou le ridicule et la honte ne tuent pas. Car l'homme Sassou est né avant l’apparition de la « honte » ! Durant ces trente-deux(32) ans au pouvoir, Monsieur Denis Sassou Nguesso, Président du Congo, n’à jamais pensé à construire un centre hospitalier dans la Sangha. En effet, l’hôpital de référence de Ouesso n’est qu’un dispensaire datant de l’époque coloniale.

A titre de rappel, le deuxième et dernier mandat de Monsieur Denis Sassou Nguesso à la tête de notre pays prend fin le 12 août 2015. A cet effet, nous demandons au peuple Congolais en général et au peuple de la Sangha en particulier d'être prêt pour barrer la route avec la dernière énergie à toutes tentatives de coups d’Etat constitutionnel.

Aussi, appelons le peuple à rester chez soi lors des jeux Africains en septembre 2015 prochain en vu de boycotter les 11èmes jeux africains de Brazzaville, dont Sassou Nguesso voudrait se servir pour se donner un nouveau souffle, qui lui donnera la possibilité de faire un passage en force pour demeurer au pouvoir Ad vitam æternam.

Vive le département de la Sangha,

Vive la République du Congo

Fait à Paris, le 22 août 2015

Le Représentant du collectif

Annicet MAPA


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir